Voyages, voyages

La Plagne ça vous gagne !

 Elle m’a dit d’aller siffler là-haut sur la colline (ce à quoi je lui ai répondu que j’habitais déjà une colline nommée la Croix Rousse toute l’année), Tina Arena s’en est mêlée en me conseillant d’aller plus haut et voilà comment je me suis retrouvée à Plagne 1800. Si vous ne comprenez rien à cette introduction alambiquée, rassurez vous c’est normal. Je cherchais une accroche un peu originale pour raconter mes vacances d’été et c’est soudain parti en vrille.

Des vacances en altitude sans voiture  ? C’est possible !

Les informations qui suivent risquent d’intéresser 1% de la population française et donc 0.01% de mes lecteurs mais sait-on jamais s’il y a parmi vous des gens qui n’ont pas de voiture ou qui sont des flippés du volant (je coche les deux cases), sachez que La Plagne est une station accessible en transports en commun. Au départ de Lyon, un TER qui passe par des endroits plutôt sympathiques vous emmène en 3h (trajet direct ou changement à la gare de Chambéry) jusqu’à Aime La Plagne. De là, restait ce que j’appréhendais le plus : la montée des virages en épingle en car. Pour rappel, mon fils est malade à peu près sur tout ce qui roule : il l’a déjà été dans un bus en Bretagne (pourtant pas tortueux), en taxi dans Lyon (depuis même chargée comme un baudet, je prends le métro), en voiture un jour que j’essayais de faire un créneau (bon là je crois qu’il y avait vraiment de quoi vomir).

Du coup, la montagne ne me semblait pas une destination très conseillée (je ne parle même pas de la Corse) mais il fallait bien passer de 1000 à 1800m. Côté remèdes, l’homéopathie n’a jamais marché pour lui (et pour moi non plus…souvenir d’un trajet en bateau en Guadeloupe où j’ai mis les pieds sur terre le visage vert après avoir pris consciencieusement toutes mes doses homéopathiques), les huiles essentielles en roller à passer sur le creux du poignet n’ont plus …le sirop contre les maux de transport fonctionne essentiellement du fait qu’il l’endort mais il a décrété qu’il avait un goût horrible et ne veut plus en prendre. Vous imaginez combien j’étais zen en grimpant dans la navette (le petit sac en plastique sous la main) alors on a compté virage par virage (21 je crois ) en tentant de parler d’autre chose et finalement tout le monde est arrivé à bon port sans estomac retourné (inutile de crier victoire à la descente fille et fils ont commencé à se plaindre du ventre très rapidement et j’ai poussé un gros ouf de soulagement quand le car s’est enfin garé sur le parking de la gare …bref pour le côté détente, on oublie )).

Une fois en haut, un système de navettes gratuites permet de se déplacer entre Plagne 1800/ Plage Bellecôte / Plage Centre complétée par des télécabines et des télémétro (gratuit aussi) jusqu’à quasiment minuit. Du coup la plupart des vacanciers laissent leur voiture au parking quitte à se tasser un peu. J’imagine qu’en hiver avec les skis, les chaussures, les combinaisons et par conséquent les grosses valises à traîner, l’option en train est moins évidente mais en été c’est tout à fait réalisable et en plus bon marché puisqu’il s’agit d’un TER.

la Plagne virage

plagne navette

 Plagne 1800 : authenticité et calme

En une semaine, j’ai eu le temps de faire le tour de toutes les stations qui composent La Plagne est pour moi Plagne 1800 est celle qui a le plus de cachet car elle n’est composée que de chalets en bois, certains regroupant plusieurs logements, d’autres étant l’équivalent de superbes maisons. C’est aussi la station la plus calme : la plupart des animations se passent ailleurs, le nombre de commerces est très réduit …j’ai la chance, bien que vivant dans une grande ville, de ne pas souffrir du bruit (immeuble très bien insonorisé…tellement bien que parfois j’ai l’impression que j’en suis la seule occupante; en plus il ne donne pas sur une rue donc aucun bruit de voiture, moto, juste le chant des oiseaux le matin), je ne suis donc pas particulièrement à la recherche de calme (et peut-être même, allez traitez moi de folle, j’aime un minimum d’agitation, de vie) mais si vous voulez bouquiner en paix sur votre terrasse avec vue sur les montagnes, c’est l’endroit idéal.

la Plagne 1800 (10)

la Plagne 1800 (2)

la Plagne 1800 (16)

la Plagne 1800(12)

la Plagne 1800 (14)

la Plagne1800 (6)y a quelqu’un qui a mal négocié un virage visiblement ou qui a abusé du génépi

 

la Plagne 1800 (13)un des télémétro gratuit

la Plagne 1800 (15)

la Plagne 1800 (3)

la Plagne 1800 (9)oh un  Mont Blanc qui ne se mange pas !

la Plagne 1800 (8)

la Plagne 1800 (4)

Les fleurs de montagne, les marmottes et d’autres paysages dans le prochain billet ….

10 Comments

  1. J’y suis passée à La Plagne lors de vacances dans les mêmes conditions… sans voiture ! Ce fut d’ailleurs notre pause repas, une tartiflette en plein été 🙂 Bises.
  2. Cela fait longtemps que je ne suis pas allée à la montagne et tes photos me donnent bien envie…
  3. merci pour cette bouffée d’air pur et ces paysages de montagne, ça fait du bien ! Ben dis-donc, je ne savais pas que ton fils était si sensible au mal des transports … une de mes filles est souvent malade en voiture aussi … je collectionne les petits sacs qui sont dans les avions ! 😉
  4. moi aussi, ça fait un moment que je ne suis pas allée à la montagne….Mais bon, si j’y allais, ce serait en voiture hein….

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It