sheepy wanted

Laissez-moi vous raconter l’histoire de Sheepy, peluche mouton à la tête d’hippopotame selon certains protagonistes qui l’ont croisé et que j’ai trouvé il y a plus de 7 ans à Londres dans le plus grand magasin de jouets de la capitale anglaise. J’avais poussé le vice jusqu’à acheter le tee-shirt « I love mummy » à part pour l’en habiller (et dire que je me moque des mémés à caniche avec vêtement), ne me demandez pas la raison de ce choix, j’étais enceinte à l’époque, mes neurones connaissaient un épisode dégénératif.

Sheepy a survécu aux déménagements, il n’a jamais intégré le lit conjugal mais est resté dans son coin témoin du quotidien sans être inquiété. Il a même vécu quelques années dans une relative indifférence, un peu oublié mais pas mécontent d’être préservé des tâches, manipulations et autres délires de grands ou petits enfants.

Un jour le chérubin a posé son regard sur lui, a voulu savoir d’où il venait et probablement parce que c’était la peluche de ses parents, il se l’est accaparé et l’a désigné comme compagnon exclusif de ses nuits. Cet épisode est très récent même si j’ai du mal à le dater avec précision, en tous cas sa sœur était déjà là mais elle même était plus intéressée par son doudou favori, une turbulette rose taille 0/6 mois toujours très pratique à transporter partout )

C’est là que survient le drame : la Miss a tendance à trouver plus palpitant tout jouet, objet passant entre les mains de son grand frère et Sheepy n’a pas échappé à ce phénomène. Pire elle s’est prise soudainement d’une véritable passion pour ce mouton. Elle veut qu’on l’emporte partout, il a remplacé les poupées dans le landau et la poussette, il participe aux repas et quand vient l’heure d’aller dormir, les adieux sont déchirants…embrassades interminables jusqu’à ce que le grand frère le récupère (car il n’est bien entendu pas question qu’il lui prête plus que quelques minutes le doudou).

Pas un jour sans qu’ils ne se disputent à propos de Sheepy : il n’a jamais eu autant d’intérêt aux yeux du grand qui jusqu’à présent se contenter de le serrer contre lui avant de s’endormir et cet intérêt renforce encore l’envie de sa sœur de l’avoir en sa possession.

Comme ce doudou n’était pas destiné aux enfants, il n’a pas été acheté en double comme tous parents précautionneux le conseillent. Suite aux nombreuses supplications de la Miss, j’ai tenté de chercher la copie conforme (ou presque) de cet herbivore si attachant mais en vain. J’ai bien pensé aussi à récupérer Sheepy (d’autant plus que son état a connu une dégradation significative suite aux machines et mains qui le tirent dans tous les sens pour se l’approprier) et le planquer jusqu’à ce qu’il soit oublié mais donner c’est donner et reprendre c’est voler comme dirait JJG )

Aujourd’hui je lance donc un SOS : si vous croisez un frère jumeau de Sheepy à Londres ou ailleurs, contactez-moi, ma tranquillité familiale est en jeu ).

( Récompense négociable en tablette de chocolat ou pâtisserie maison )

32 Comments

  1. Je ne veux pas te rassurer si je te dis que c’est son côté unique qui le rend si attirant aux yeux de tes enfants 😉
  2. Très mignon à lire ton billet, même si le drame familial ne doit pas être facile à gérer touts les jours !
    • le souci c’est que le doudou en question est anglais )
      et sinon oh que oui qu’on leur dit qu’ils ne peuvent pas avoir tout ce qu’ils veulent dans la vie, plutôt deux fois qu’une même 🙂
      (et au passage mille excuses, je n’ai pas encore répondu à ton dernier mail mais je n’oublie pas )
  3. Aie, quelle histoire ! Dommage, à quelques jours près j’aurai pu jeter un oeil dans la boutique londonienne dont tu parles. J’y perdu M Berlingot durant 2h30.
    J’espère que tu trouveras, ou bien cette lubie finira par passer.
  4. Pas de voyage à Londres prévu (c’est bien dommage d’ailleurs :p ), mais j’espère pour ta tranquillité qu’une personne passant à Londres réussira à choper un clone ! 😀
    • oui Anaïs a trouvé une prétendante à Sheepy qui a suscité un enthousiasme que je retesterai demain par précaution )
      j’ai regardé ton lien et j’ai l’impression de m’exprimer comme une pub pour la vache qui rit mais je te dirais trop gros )) (mais merci d’avoir pris le temps de chercher c’est chouette ))
  5. hO BEN purée c’est pas commun ton histoire
    Bon courage 🙂
    Il a une marque ce mouton??
  6. Si je t’en trouve un faux… j’ai quand même la tablette de chocolat ?
    pfffff… Non, ne réponds pas…
    Mazette, quelle histoire, tout de même ! Il faut mettre la Panthère Rose sur le coup.
  7. Hello ma chère amie !
    Je suis morte de rire … mais je compatis sincèrement …
    D’autant que mon doudou à moi de quand j’étais petite était un mouton, qui dort présentement dans le lit d’Aélys … et son frère a hérité de la peluche que j’avais reçu pour mes 12 ans, dans le vain espoir de mes parents de remplacer un mouton aussi peu présentable …
    Bon, c’est pas tout ça, mais pense à faire stériliser Sheepy au cas où son amoureuse lui plaise, tu ne voudrais pas te retrouver avec un appart rempli d’agneaux en peluche …
    Gros bisous à toute la famille !
    • bon pour l’instant on n’a pas acheté l’amoureuse car Sheepy est le seul qui ait grâce aux yeux de ma fille…j’espère toujours que ce vif intérêt soit passager et tant que cela n’est pas plus invivable, on fait avec …bravo d’avoir gardé en bon étant ton mouton !
      des bises à tout le monde )
  8. Bonjour
    J’ai trouvé un site à partir duquel on peut refaire faire un doudou perdu. On envoie des photos, dimensions, etc et on reçoit un devis.
    Je ne sais pas ce que ça vaut (ni quels sont les prix !) mais ça vaut peut être le coup d’aller voir ?
    http://www.mpeluches.fr/
    et il existe certainement d’autres sites, d’autres contacts.
    Bon courage !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It