Pâtisserie et chocolat

Interview gourmande : risotto, soupe de courgettes et cupcakes

Elle habille les peluches en docteur, elle est une pro des listes, elle est fan des barbapapas et des cupcakes, et elle ouvre les interviews gourmandes de l’année 2011 l’as-tu reconnu?

(crédits photo : cooking nadoo)

1) Quel plat/aliment pourrais-tu manger tous les jours sans te lasser?

Des pâtes ! On peut varier les formes, les sauces, les accompagner de légumes, viandes… C’est un peu ma passion les pâtes. On en mange très souvent chez moi, c’est rapide à préparer et ça fait toujours plaisir à tout le monde. Mes préférées ? Les coquillettes 😀


2) De quel plat as-tu un souvenir d’enfance marquant?

La soupe aux courgettes de ma mamie. Elle avait une recette secrète pour la rendre douce, onctueuse, et absolument pas amère : mettre de la vache kiri en quantité industrielle dedans. A chaque fois que j’allais chez elle je mangeais des litres et des litres de soupe aux courgettes, puis des coquillettes et du jambon, et au dessert on pouvait aller piocher ce qu’on voulait dans le « placard magique » : pots de crème de marron, glaces, nutella, marron suisses… Après, on ne mangeait plus pendant 2 jours !


3) quel plat aimerais-tu faire goûter au monde entier?

Le risotto aux légumes verts. C’est trop délicieux. A chaque fois que je le fais goûter à des invités ils craquent, alors pourquoi pas le monde entier ?

4) quel plat ne peux-tu plus manger ? (parce qu’il t’a rendu malade, ou parce que cela t’écoeure aujourd’hui,…)

Les pizzas. En fait tout le monde adore, mais moi pas. Je sais pas trop pourquoi, mais je ne trouve pas ça fun à manger. C’est sec, faut se taper la croute toute dure à la fin, pas marrant.

Par contre ce qui m’écœure le plus, et de loin, c’est le porc et le mouton. Toutes les sortes de morceaux, toutes les cuissons, toutes les sauces. Alors ça, c’est simple, rien que l’odeur me donne envie de m’enfuir !

5) quel plat ferais-tu manger à ton pire ennemi?

Une immense côte de porc. Beurk beurk beurk. Ou alors des sauterelles.


6) Y-a-il quelqu’un ou quelque chose qui a influencé ton rapport à la cuisine aujourd’hui?

Mon pôpa. Lui qui adore cuisiner il essaye désespérément de me convertir à la viande, sans succès pour l’instant. Il est passionné de cuisine italienne donc on mange beaucoup plus souvent des lasagnes et du risotto chez moi que du cassoulet et de la bouillabaisse !


7) Quel aliment emporterais-tu sur une île déserte?

Quelle question ! Du chocolat bien sûr !
8) si tu devais être un aliment ou un plat, lequel serais-tu?

Un truc régressif, sucré bien sur, qu’il ne faut pas mâcher… donc pourquoi pas un fondant au chocolat, ou alors le meilleur gâteau du monde (qui me vient de ma mamie chérie aussi) : le gâteau de marrons. Tu connais ?

9) Quel plat rêverais-tu de savoir faire?

De la pâtisserie. J’aimerais bien avoir le courage de me lancer dans des vraies recettes, pas seulement des gâteaux au chocolat tout bêtes. Genre savoir faire un carrot cake, un cheesecake, une tarte à la rhubarbe… ça c’est la classe !


10) Ton blog rime-t-il avec gourmandise?

Je crois, oui ! Je publie tous les week end mon Weekly Chocolate chez toi, je parle sans cesse de chocolat, j’ai fondé le super Gang pour la Protection des Cupcakes avec une autre blogueuse Euréka et j’ai reçu récemment un mail pour un mini partenariat disant « je vois que votre blog est orienté gourmandises » !

( crédits photo : victoria dressing )


11) une adresse gourmande à conseiller pour finir? (restaurant, salon de thé, chocolatier, glacier…)

Scarlett’s Bakery, à Paris. Pour celles qui aiment les cupcakes c’est un petit paradis. Et pour les autres il reste des cheesecake, brownies, et chocolats chauds dignes d’un chocolat espagnol !

Sinon, une adresse chic où je suis allée étant petite et dont j’ai gardé un super souvenir alors que je n’aime pas du tout les « grands » restaurants étoilés (trop d’attente, trop guindé, trop cher, pas assez dans l’assiette) : Michel Bras dans l’Aubrac. C’est beau, classe, spacieux, original (il utilise des fleurs qui poussent sur le plateau de l’Aubrac dans ses plats). Le menu pour les enfants n’est même pas cher pour un grand resto, quelque chose comme 20 euros je crois (pour les adultes ça se corse). Et puis c’est là que j’ai découvert l’aligot !

Merci Chocoladdict pour cette itw qui m’a donné faim 😀 tiens, je vais aller reprendre un peu de chocolat à la fleur de sel !

Merci à toi Moo, j’attends la recette du gâteau aux marrons de ta maman maintenant )

Si toi aussi tu es gourmand(e), ou gourmet, bec salé ou bec sucré (ou les deux),  que ton blog soit branché cuisine ou pas du tout, je t’invite à venir t’attabler chez moi pour répondre à l’interview gourmande (préviens moi juste avant par mail ou par commentaire ) !

Les hommes, vous êtes les bienvenus 🙂

Edit : l’arroseur arrosé, l’intervieweuse interviewée chez Virginie B

51 Comments

  1. Je veux bien aussi répondre, ont’envoie la réponse aux mêmes questionq qu’aujourd’hui ???

    Je suis comme Moo je pourrais manger des pâtes à toutes les sauces…

  2. Très sympa cette interview ! Pis Moo, elle est très sympa aussi. En plus elle dissèque des maccabés en bouffant des pâtes au chocolat si j’ai bien compris.
  3. J’adore tes interview gourmandes !

    Moo n’aime pas le saucisson ??????? Rhhaaaaaaaaaaa le meurs…..
    Les pâtes une valeur sûre !

  4. Sympa comme tout!
    On sent tout le côté gourmand et regressif de Moo, sans prise de tête, gaie comme un pinson! Charmant 🙂

    Moi aussi je veux bien y répondre, à cette itw! 🙂

  5. Ca faisait bien longtemps que je n’étais pas passée. Grace à Moo je redécouvre ton blog gourmand et je suis de nouveau conquise. Hop dans les favoris;
    A bientot ! Et pourquoi pas à l’occasion d’une itw gourmande…
  6. si ça te tente, je veux bien moi aussi faire l’ITW ! j’ai lu celle de Moo et ça m’a bien plu !

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It