Si maman si

Ta mère en slip jetable

Le jour où, en consultant la liste des choses à emporter dans la valise pour la maternité, j’ai découvert l’existence des slips jetables, j’ai pensé à cette citation de Woody Allen Si Dieu existe, j’espère qu’il a une bonne excuse.

Le jour où j’ai enfilé pour la première fois un slip jetable, j’ai connu un grand moment de solitude et je me suis dit qu’un homme avait du concevoir ce produit pour se venger de ne jamais connaître les joies de la grossesse.

Non parce la photo ne montre pas le rendu que cela aura même sur la plus bimbo des bimbos, à savoir l’effet rosette (nom d’un saucisson lyonnais pour celles qui ne connaissent pas) en beaucoup moins appétissant. Démonstration ci-dessous :

Demeure une question essentielle : quelle est l’utilité du fameux filet qui laisse passer notre fessier bien flasque après ces quelques mois d’inactivité (sauf si on suit les conseils d’E-Zabel et de son coach sportif) ?

Hypothèse 1 : l’objectif est de passer toute envie à votre gars de remettre le couvert devant la beauté de votre nouveau-né si jusque là son désir n’a été émoussé ni par les auréoles XXL de vos seins, ni par vos cheveux gras spécial après-accouchement, ni par vos cernes bleus qui pourraient faire de la concurrence à celles de Guy Bedos, ni par votre penchant consistant à éclater en sanglots au premier mot non mûrement réflêchi.

Hypothèse 2 purement médical : l’idée est de pouvoir atteindre la partie charnue de la fesse en cas de soins par piqure en un temps un mouvement

Hypothèse 3 : le filet coûte moins cher car on utilise moins de matière première (je n’ose pas dire tissu, ce n’est même pas le cas)

Hypothèse 4 : le filet tient mieux en place les serviettes maxi spéciales lochies (rien que le nom, ça fait envie)…non seulement tu as l’impression d’être incontinente avec ta couche façon Tenia mais en plus tu ressembles à gigot.

Je veux bien admettre que le jetable permette d’économiser lessive, lavage à la main en cas de tâches à un moment de ta vie où tu as envie de tout sauf de te retrouver penchée au-dessus de ton évier à frotter comme une malade. Je suis bien conscience que suite de couches ne rime pas avec féminité et  glamour.

Mais pourquoi le slip jetable doit-il forcément être hideux? quelques motifs rigolos (faut voir), zen ou nature ça relève de l’impensable?…… Je crois qu’un marché s’ouvre à moi, ça va en jeter sur mon CV….

Et vous, avez-vous connu un grand moment de solitude? ou le slip jetable? ou les deux?

84 Comments

  1. alors moi la maternité m’avait mis un slip jetable apres ma cesarienne mais le lendemain matin j’ai mais une culotte en coton !

    je me souviens que lorsque je me suis levee quelques heures apres ma cesarienne avec ma perfusion et le drain il y avait ariel wizman dans la chambre (j’ai partagé deux jours avec sa femme)…. il m’a donc vu avec ce slip en filet facon cochonou….mmhhhh so glamour….

  2. ben j’avoue que la tienne est particulièrement moche !!! les miennes étaient un poil (arf) plus fine sur les cotés. Mouais, bon. Très mochedingue t’manière.
    Sinon, si les collègues de Choco me lisent : j’attends de votre part un « un discours ! un discours ! » absolument hein !!!

  3. En voila un moment que j’avais oublié. La mienne était encore plus moche, elle était « couleur chair » …une culotte en résille, c’est l’horeur. Le pire? C’est qu’avec la césarienne, je ne sentait pas grand chose au niveau du bas ventre, et que sur toute les photos du 1er jour, on vois bien que mon T Shirt était remonté et que le drap pas assez haut…j’ai dû tout rogner sur l’ordi, mais j’ai quand meme laisser mon amour propre à l’hopital ce jour là! beuh…..

  4. J’en avais acheté « au cas où » mais finalement j’ai plus utilisé des slips 1er prix 1 taille plus grande que ma taille habituelle.

    J’ai juste mis un slip jetable pour remonter dans ma chambre après l’accouchement.

  5. Ouh le souvenir de la honte quand même ! J’avais acheté des culottes jetables chez Carrouf’ et finalement j’avais pas envie de les mettre et j’ai expédié Monsieur en mission achat culotte en pure coton, que j’avais décidé de traiter en culotte jetables: une fois mise et puis poubelles ! Pas trés ecolo ni économiques, mais je trouvais qu’elles avaient un meilleur maintien. Et puis bon je n’avais eu ni césarienne ni épisio, juste les beurk-lochies à gérer…Pffff tue l’amour quand même 🙂
    Bon courage pour toi !

  6. J’ai connu cela lors de mon opération avec la grosse serviette.
    Cela n’a pas duré longtemps heureusement

  7. Ah ah ah, je me marre !
    J’ai jamais pu enfiler ceux achetés dans le commerce, même en taille 54 (pourtant j’étais pas spécialement rondelette, même avec 20 kilos supplémentaires).
    En revanche, j’ai trouvé ceux fournis pas la mater géniaux pour la cicatrice de la césarienne. Ouaip pas glamour mais franchement pratiques également pour les garnitures (ils appellent ça comme ça aussi) que je n’aurais jamais pu contenir dans un slip en coton.

  8. oui je suis malheureusement confronté aussi à cet objet de désir…. c’est vrai qu’ils sont peut être utiles mais bon… que veux tu ?

  9. Que de souvenirs glauques que je préfère oublier… Dans mon cas, avec césa, c’est la maternité qui m’a filé des slips jetables et je dirai heureusement car ceux que j’ai acheté me faisaient mal au niveau de la cicatrice…

  10. Je pleure de rire !!!
    Je n’ en n’ ai pas portés beaucoup en fait . Je suis vite passée à la maxi imitation Sloggi .

  11. J’en ai déjà vu et effectivement cela ne semblait pas particulièrement mignon ; en revanche ici, cela se vend beaucoup (va savoir pourquoi), je vais regarder s’il y en a de plus belles.

  12. J’ai pas connu le slip jetable mais je crois que tu viens de me vacciner définitivement contre l’envie de faire des enfants…

  13. ah le slip jetable à enfiler chez l’esthéticienne ou au spa (pour ma part) est inévitablement un grand moment de solitude !!

  14. : Ariel Wizmann est hétéro?

    @Majusdule : il est 22h et je n’ai pas préparé de discours

    @Cranemou : les photos de la jeune maman venant de mettre bas devraient être interdites !

    @MissBrownie : après tout, le slip en coton 1er prix est peut-être une bonne solution alternative et moins déprimante

    @Océane : autant les prévoir à l’avance du coup..

    @Blandine : on n’a pas forcément envie de garder ce genre de souvenirs

    @Angélita : heureusement que c’est très temporaire en effet

    @Mamzellescarlett : d’où le marché…

    @La mère joie : ah j’adore « la garniture »

    @Virginie B : alors tu en as déjà mis dans ta valise?

    @Oum :je ne pensais pas à la césarienne…

    @Anne-Sotte : tu noteras que malgré ça je récidive)

    @Babeth : je devrais peut-être interdire la lecture de certains billets à celles qui n’ont pas encore eu d’enfants…)

    @Frannso : le sloggi peut avoir un effet gros derrière )

    @Chouyo : tu veux dire que les indiennes en portent même hors grossesse? faut que je lance mon marché là-bas alors? tu veux pas être mon associée?

    @Virgi Paillasson : je pourrais te rétorquer qu’il y a plein de choses merveilleuses également dans le fait d’avoir des enfants mais je sens que face au slip jetable, ça va pas faire le poids)

    @E-Zabel : tu ressens en effet le même sentiment de vulnérabilité )

  15. Ma mère m’avait acheter des slips jetables quand j’ai eu mes règles pour les premières fois car c’était vraiment TRES abondant et j’en foutais partout! La première série qu’elle m’avait acheté était très bien foutue, j’avais beaucoup aimé l’idée!
    La deuxième fois elle n’a pas acheté les mêmes, je n’avais pas aimé du tout et depuis je n’en ai jamais racheté (mes règles se sont pas mal calmées depuis…).

    Mais je t’en reparlerais le jour où je serais dans ton cas :p

  16. ah, et ben c’etait les seuls slip qui faisaient pas mal apres mes deux cesas. Alors finalement, j’ai pris. Et pis tant pis pour le sexy, parce que toutes facons, ben, le sexe, juste apres, non…

  17. Ah oui, je me souviens !!! Pour le 2e séjour à la maternité, j’ai « omis » d’acheter des slips jetables. C’est tellement inconfortable que, même si on pense à tout sauf à être sexy, on a au moins besoin d’ultra-confort après avoir accouché…

  18. Hum, j’ai fini par en commander à la Redoute en prévision, mais je n’ai pas eu le courage d’ouvrir la boîte pour voir à quoi ça ressemblait … à mon avis, je le saurais bien assez tôt …

  19. alors pour ma part je ne les ai mis et utilisés que les trois/quatre jours après l’accouchement.
    disons que pour les serviettes tailles xxxxxxl c’est bien pratique .
    mais jamais mon homme n’a pu me voir avec, ah non hein !

  20. : et en plus les slips jetables sont multi-usages, je vais devenir riche avec en plus le marché indien ! )

    @Ariana : c’est fou le nombre de blogueuses qui ont eu des césariennes !

    @Flannie : je ne suis pas convaincue par l’aspect confort du filet )

    @Lisbei : une préparation psychologique s’impose…visualise la scène : toi enfilant un slip jetable…ça amortira le moment de solitude )

    @Evy : on est d’accord, rien de nous oblige à poursuivre l’étape pampers une fois de retour à la maison )

  21. Responsable du baby-blues!

    Ah, les slips jetables, je las avais preque oubliés ceux-là…Merci de me remémorer ce délicat sujet. Je les ai quand même trouvés fort pratique, mais ils contribuent grandement au baby-blues de la jeune accouchée!!!!

  22. re-moi^^

    ha le slip jetables, moi j’avais trouvé la parade à auchan il en vende qui ressemble à des slips normaux, quand méme mieux que ceux qu’on trouve ailleurs, bon certes t’ai pas une bombe sexuel dedans ,amis c’est deja mieux que les autres ^^

  23. alors moi la maternité m’avait mis un slip jetable apres ma cesarienne mais le lendemain matin j’ai mais une culotte en coton !

    je me souviens que lorsque je me suis levee quelques heures apres ma cesarienne avec ma perfusion et le drain il y avait ariel wizman dans la chambre (j’ai partagé deux jours avec sa femme)…. il m’a donc vu avec ce slip en filet facon cochonou….mmhhhh so glamour….

  24. ben j’avoue que la tienne est particulièrement moche !!! les miennes étaient un poil (arf) plus fine sur les cotés. Mouais, bon. Très mochedingue t’manière.
    Sinon, si les collègues de Choco me lisent : j’attends de votre part un « un discours ! un discours ! » absolument hein !!!

  25. En voila un moment que j’avais oublié. La mienne était encore plus moche, elle était « couleur chair » …une culotte en résille, c’est l’horeur. Le pire? C’est qu’avec la césarienne, je ne sentait pas grand chose au niveau du bas ventre, et que sur toute les photos du 1er jour, on vois bien que mon T Shirt était remonté et que le drap pas assez haut…j’ai dû tout rogner sur l’ordi, mais j’ai quand meme laisser mon amour propre à l’hopital ce jour là! beuh…..

  26. J’en avais acheté « au cas où » mais finalement j’ai plus utilisé des slips 1er prix 1 taille plus grande que ma taille habituelle.

    J’ai juste mis un slip jetable pour remonter dans ma chambre après l’accouchement.

  27. Ouh le souvenir de la honte quand même ! J’avais acheté des culottes jetables chez Carrouf’ et finalement j’avais pas envie de les mettre et j’ai expédié Monsieur en mission achat culotte en pure coton, que j’avais décidé de traiter en culotte jetables: une fois mise et puis poubelles ! Pas trés ecolo ni économiques, mais je trouvais qu’elles avaient un meilleur maintien. Et puis bon je n’avais eu ni césarienne ni épisio, juste les beurk-lochies à gérer…Pffff tue l’amour quand même 🙂
    Bon courage pour toi !

  28. J’ai connu cela lors de mon opération avec la grosse serviette.
    Cela n’a pas duré longtemps heureusement

  29. Ah ah ah, je me marre !
    J’ai jamais pu enfiler ceux achetés dans le commerce, même en taille 54 (pourtant j’étais pas spécialement rondelette, même avec 20 kilos supplémentaires).
    En revanche, j’ai trouvé ceux fournis pas la mater géniaux pour la cicatrice de la césarienne. Ouaip pas glamour mais franchement pratiques également pour les garnitures (ils appellent ça comme ça aussi) que je n’aurais jamais pu contenir dans un slip en coton.

  30. oui je suis malheureusement confronté aussi à cet objet de désir…. c’est vrai qu’ils sont peut être utiles mais bon… que veux tu ?

  31. Que de souvenirs glauques que je préfère oublier… Dans mon cas, avec césa, c’est la maternité qui m’a filé des slips jetables et je dirai heureusement car ceux que j’ai acheté me faisaient mal au niveau de la cicatrice…

  32. Je pleure de rire !!!
    Je n’ en n’ ai pas portés beaucoup en fait . Je suis vite passée à la maxi imitation Sloggi .

  33. J’en ai déjà vu et effectivement cela ne semblait pas particulièrement mignon ; en revanche ici, cela se vend beaucoup (va savoir pourquoi), je vais regarder s’il y en a de plus belles.

  34. J’ai pas connu le slip jetable mais je crois que tu viens de me vacciner définitivement contre l’envie de faire des enfants…

  35. ah le slip jetable à enfiler chez l’esthéticienne ou au spa (pour ma part) est inévitablement un grand moment de solitude !!

  36. : Ariel Wizmann est hétéro?

    @Majusdule : il est 22h et je n’ai pas préparé de discours

    @Cranemou : les photos de la jeune maman venant de mettre bas devraient être interdites !

    @MissBrownie : après tout, le slip en coton 1er prix est peut-être une bonne solution alternative et moins déprimante

    @Océane : autant les prévoir à l’avance du coup..

    @Blandine : on n’a pas forcément envie de garder ce genre de souvenirs

    @Angélita : heureusement que c’est très temporaire en effet

    @Mamzellescarlett : d’où le marché…

    @La mère joie : ah j’adore « la garniture »

    @Virginie B : alors tu en as déjà mis dans ta valise?

    @Oum :je ne pensais pas à la césarienne…

    @Anne-Sotte : tu noteras que malgré ça je récidive)

    @Babeth : je devrais peut-être interdire la lecture de certains billets à celles qui n’ont pas encore eu d’enfants…)

    @Frannso : le sloggi peut avoir un effet gros derrière )

    @Chouyo : tu veux dire que les indiennes en portent même hors grossesse? faut que je lance mon marché là-bas alors? tu veux pas être mon associée?

    @Virgi Paillasson : je pourrais te rétorquer qu’il y a plein de choses merveilleuses également dans le fait d’avoir des enfants mais je sens que face au slip jetable, ça va pas faire le poids)

    @E-Zabel : tu ressens en effet le même sentiment de vulnérabilité )

  37. Ma mère m’avait acheter des slips jetables quand j’ai eu mes règles pour les premières fois car c’était vraiment TRES abondant et j’en foutais partout! La première série qu’elle m’avait acheté était très bien foutue, j’avais beaucoup aimé l’idée!
    La deuxième fois elle n’a pas acheté les mêmes, je n’avais pas aimé du tout et depuis je n’en ai jamais racheté (mes règles se sont pas mal calmées depuis…).

    Mais je t’en reparlerais le jour où je serais dans ton cas :p

  38. ah, et ben c’etait les seuls slip qui faisaient pas mal apres mes deux cesas. Alors finalement, j’ai pris. Et pis tant pis pour le sexy, parce que toutes facons, ben, le sexe, juste apres, non…

  39. Ah oui, je me souviens !!! Pour le 2e séjour à la maternité, j’ai « omis » d’acheter des slips jetables. C’est tellement inconfortable que, même si on pense à tout sauf à être sexy, on a au moins besoin d’ultra-confort après avoir accouché…

  40. Hum, j’ai fini par en commander à la Redoute en prévision, mais je n’ai pas eu le courage d’ouvrir la boîte pour voir à quoi ça ressemblait … à mon avis, je le saurais bien assez tôt …

  41. alors pour ma part je ne les ai mis et utilisés que les trois/quatre jours après l’accouchement.
    disons que pour les serviettes tailles xxxxxxl c’est bien pratique .
    mais jamais mon homme n’a pu me voir avec, ah non hein !

  42. : et en plus les slips jetables sont multi-usages, je vais devenir riche avec en plus le marché indien ! )

    @Ariana : c’est fou le nombre de blogueuses qui ont eu des césariennes !

    @Flannie : je ne suis pas convaincue par l’aspect confort du filet )

    @Lisbei : une préparation psychologique s’impose…visualise la scène : toi enfilant un slip jetable…ça amortira le moment de solitude )

    @Evy : on est d’accord, rien de nous oblige à poursuivre l’étape pampers une fois de retour à la maison )

  43. Responsable du baby-blues!

    Ah, les slips jetables, je las avais preque oubliés ceux-là…Merci de me remémorer ce délicat sujet. Je les ai quand même trouvés fort pratique, mais ils contribuent grandement au baby-blues de la jeune accouchée!!!!

  44. re-moi^^

    ha le slip jetables, moi j’avais trouvé la parade à auchan il en vende qui ressemble à des slips normaux, quand méme mieux que ceux qu’on trouve ailleurs, bon certes t’ai pas une bombe sexuel dedans ,amis c’est deja mieux que les autres ^^

Write A Comment

Pin It