Voyages, voyages

Jean-Luc Delarue sort de ce corps !

Prendre l’avion, peu de temps après un accident super médiatisé, ça peut rendre anxieux le plus placide des voyageurs…surtout quand on vole avec la même compagnie que celle qui a fait la une des journaux et que la cause du krash reste toujours mystérieuse….

Alors sur une phobique de l’air, vous imaginez un peu le topo? eh bien je l’ai vécu, en direct live, dans le vol du retour Barcelone-Lyon qui, dieu merci, ne durait qu’1h et 10 minutes.

Une dame d’une cinquantaine d’années, peu de temps après le décollage, a été prise d’une crise assez impressionnante de panique, créant l’animation dans l’avion entier. Elle a fait tout le voyage les genoux sur son siège,  pleurant, criant , apostrophant l’ensemble des rangs derrière elle de « Vous allez tous mourir ! » « Donnons-nous de l’amour avant de mourir! »

Se donner de l’amour devant mon fils ? mouais je trouve pas l’idée super emballante., je crains même que cela me coupe toute envie…et puis le steward aux yeux azur, au sourire ravageur et SURTOUT à l’accent si sexy quand il m’a demandé mon passeport à l’embarquement, est resté à terre (mais non chéri je déconne ! )

Les copines de la phobique ont tenté de la raisonner, de la calmer en la prenant dans leurs bras mais la dame semblait en plein dans son trip et très convaincue de notre sort. Les hôtesses sont alors intervenues et l’une d’entre elles s’est prise une bonne baffe…forcément j’ai pensé à Delarue qui avait agressé le personnel volant avec un saumon )…c’était quand même plus drôle…euh pour les spectateurs…parce que l’hôtesse elle était nervous breakdown, ce genre d’angoissé elle n’en a connu que 2 en 7 ans de vol…à croire que tous les stressés de l’avion se shootent au cachet, se font assommer par leur conjoint ou compagne au moment du décollage, souffrent en silence en déformant les accoudoirs de leur siège ou ont renoncé à voyager dans les airs…

Le commandant de bord lui a même dédié un message spécial pour qu’elle s’assoit  lors de l’atterrissage pour des raisons de sécurité mais pas la peine de préciser que ça n’a pas eu le moindre petit effet…alors que les roues de l’avion touchées la piste, elle essayait de sortir de sa travée !

L’avion a ralenti, s’est garé, s’est immobilisé mais la dame ne s’est pas calmée…elle a continué à délirer et les enfants présents dans l’avion ont commencé à pleurer (ça faisait un peu peur à vrai dire!)…heureusement on est sorti rapidement et en passant devant la cabine de pilotage, je l’ai entendu engueuler le commandant de bord « Vous êtes contents, vous avez failli nous tuer !« 

En bas de l’escalier, des gendarmes, sûrement prévenus (en vol?) l’attendaient car elle était toujours totalement en crise…visiblement elle flippait tellement de prendre l’avion qu’elle n’avait pas dormi depuis deux nuits…reste à savoir si elle souffrait de problèmes psychologiques à la base ou si l’angoisse l’avait métamorphosé à ce point…

J’ai trouvé ma phobie des serpents nettement moins handicapante après ça…

Et vous, vous êtes dans quel état quand vous prenez l’avion?

Edit 1 : l’illustration a été prise sur le blog apatrolo

61 Comments

  1. je ne peux pas dire que je n’y pense pas, surtout au décollage, mais la peur du crash m’effleure seulement. J’arrive très bien à me raisonner et ce n’est absolument pas phobique. C’est sûr que le jour où je serai sur un vol qui secoue ou obligé de faire demi-tour ‘pour raisons techniques’, j’en mènerai moins large.
    Mais je me dis que je préfèrerais mourir en partant en vacances qu’en allant au boulot.

  2. Super le vol de retour !
    Quel ambiance
    je ne pense pas au crash en avion. mais j’aurais bien eu envie de la baffer la dame qui a fait stresser tout l’avion.
    Tu es donc contente de ton séjour à Barcelone ?
    J’y suis allée une fois et doit dire que j’ai ADORE
    pas trop dur avec un bibou +1/2

  3. J’ai pris l’avion 3 jours après le crash et je dois avouer que j’y ai fortement pensé, d’ailleurs à chaque fois que je suis dans l’avion il y a un moment de doute, je n’appréhende pas trop l’atterrissage ou le décollage mais j’angoisse plus pour les perturbations et les trous d’air.
    La situation que tu as vécu ne doit pas être drôle surtout pour les enfants qui ne doivent pas comprendre ce qui se passe. Ils auraient du l’assommer!

  4. tu m’as fait bien rire… j’ai jamais vu ça…perso j’ai peur surtout depuis que je suis maman, je stresse, je crois qu’on va tomber, bref que je n’arriverai pas néanmoins pas de crise, pas de médicament, je me raisonne et puis je m’accroche au bras de mon homme, qui dortttttttt

  5. Avionnnnnn

    Moi j’ai pris l’avion le lendemain de la disparition de l’avion AF 447. De Berlin à Sarrebruck (aussi 1h15 de vol).
    J’ai mal dormi la nuit précédent mon envol, mais une fois que j’y étais, pas de peur.
    Mais comme à chaque fois que l’avion a bien pris de l’altitude, la petite pensée : « s’il tombe, on est tous morts ».
    Sûr qu’une dame prise de panique comme ça, ça doit être flippant, surtout pour les enfants, qu’il faut rassurer.
    Ce matin sur France inter, j’ai entendu que sur le vol Buxelles-NY d’hier, le pilote est mort en vol, d’une crise cardiaque. Personne ne s’est rendu compte de rien : le co-pilote a pris le relais ! J’imagine que ça n’a pas dû être simple à gérer dans le cokpit (?) pas sure de l’ortho.
    Bonne journée.
    Lorraine

  6. Moi qui suis angoissée pendant des vols (claustro + mal chronique des transports), je suis bien contente de ne jamais avoir voyagé avec une dame comme ça. C’est moi qui aurais distribué des baffes, tiens !

  7. Je n’ai pris qu’une seule fois l’avion pour une heure de trajet.
    je n’étais vraiment pas bien, mal de tête, mal aux oreilles, mal partout quoi.
    La peur sûrement mais je me suis contrôlée. La prochaine fois, je prendrai un truc pour dormir ou autre chose…

  8. Si tu n’es déjà pas rassurée au départ, avec une passagère comme ça, ça n’ira pas mieux !!
    L’avion ça ne me fait pas peur du tout, par contre Chéribibi lui en fait un vrai flip, pas comme cette dame-là, mais il ne veut absolument pas qu’on parte en vacances avec les enfants en avion.

  9. Bah moi j’y pense pas trop, j’aime juste pas les decollages car j’ai toujours l’impression qu’on est arrive en bout de piste et que l’avion a toujours pas decolle… je me relaxe donc des que les roues quittent le sol.
    Par contre si j’avais ete avec une dame comme ca, l’angoisse m’aurait surement repris!

    Sinon un bon truc pour dedramatiser les trous d’air c’est une franche rigolade! Comme par exemple quand tu prends ton verre (d’eau heureusement) et qu’il y a un trou d’air et que tu te retrouves tremper comme une soupe parce que le verre est descendu sans l’eau qui a decide de suivre son propre chemin… c’est ce qui m’est arrive mardi soir… mon mari a failli mourir de rire…

  10. wahou, 1h10 a supporté ca…j’aurais peut etre pété un cable! perso, je souffre en silence quand ca me prend d’angoisser, quant à ma moitié, je le shoote au LEXOMIL pour qu’il arrete de me faire partager son stress

  11. juste un petit passage pour t »annoncer que demain matin les résultats du concours « les tongs Ipanema aux pieds de la planète » seront publiés !

  12. Je n’aime pas trop prendre l’avion mais je souffre en silence…
    Je crois que je lui aurais donné des claques moi même…

  13. : j’y ai pensé la veille seulement au krash..

    @Bergie : oui j’ai beaucoup aimé Barcelone et c’est une ville tout à fait visitable avec un enfant

    @Carobo : je n’aurais pas cru, comme tu es une grande voyageuse que tu avais aussi ton lot d’angoisses lié à l’avion

    @Virginie B : je crois que si je prends l’avion un jour sans mon fils, je penserai forcément à ce qu’il se passerait pour lui si j’avais un accident

    @Lorraine : oui j’ai entendu cette histoire de pilote mort pendant le vol mais j’imagine que les pilotes sont formés aux situations les plus extrêmes pour pouvoir garder leur calme…

    @MissBrownie : ah oui on s’en souviendra !

    @Oum : je crois qu’il y a plusieurs volontaires ici pour lui donner des baffes )

    @Angélita : oui il vaut peut-être mieux prendre quelque chose qui te permet de dormir le temps du vol

    @Firemaman : mais ne vaut-il mieux pas avoir un accident avec vos enfants? sinon ta dernière pensée doit être terrible…

    @Lilly : voilà de l’animation plus rigolote )

    @Cranemou : et une fois l’avion arrivé, tu le traînes jusqu’au lieu de vacances ton homme sous lexomil?

    @Ange-étrange : je crois que la plupart des gens qui angoissent se referment plutôt sur eux mêmes comme toi et attendent avec impatience la fin du vol

  14. Mais je lui ai déjà donné cet argument, il m’a répondu « et si un d’eux survit ? ». Comment veux tu que je discute ??? Enfin en même temps gérer 2 enfants dans l’avion et un 3e grand dadet, ça serait un peu chaud…

  15. C’est impressionant ce que tu racontes !!!! C’est sur que ça mets de l’ambiance ! Personne ne lui a filé de claque ??
    Sinon moi j’aime l’avion mais cela ne m’empêche pas d’avoir une ou deux fois eu très peur !

  16. Sympa la nana… J’imagine que les adultes ça devait les faire rire 5 minutes, qu’au bout d’une heure ça doit légèrement taper sur le système et que les gamins devaient être complètement flippés! J’espère au moins qu’elle avait des problèmes psychatrique qui expliquent ce comportement…

    Moi je n’ai pas peur de l’avoir, j’adore ça même! Mais j’ai découvert que mon homme était complètement stressé lors de notre premier voyage en avion, et ça fait tout drôle…

  17. : c’est sûr que trois enfants à gérer ça devient chaud )

    @E-Zabel : non c’est elle qui a filé une claque!

    @Malira : je me demande finalement si les gens qui ont peur ne sont pas majoritaires…

  18. Quel retour mouvementé! Comme les vacances à Barcelone?
    Justement, je me demande bien comment ça va se passer en fin d’année, je fais à peu près tous les deux ans le trajet du vol AF447 et c’est toujours au passage de l’équateur (grosso modo) que ça secoue.
    Ca a toujours secoué et ça continuera sûrement à secouer, c’est une question de vents/masses d’air chaud/froids ou autre chose atmosphérique.
    Une fois nous avons été inquiétés avec le mouvement : on regardait un film de Jackie Chan (le seul potable de ce vol là) et l’action du film était accentuée par les secousses!

    En même temps si on est du style hyperpaniqué du voyage en avion il faut faire gaffe à ce que l’on fait/prend pour se calmer: une fois une dame a pris un cachet, qui a fait effet trop vite (ou alors était trop fort), elle est partie loin loin dans les vapes, sauf que son gamin d’une dizaines d’années est devenu hystérique parce qu’il croyait que sa maman était morte à cause du décollage. J’étais assise derrière lui et mon ami derrière elle. Ambiance jusqu’à ce qu’elle rende le foutu cachet, et qu’on la réveille et que l’on calme le gosse.

  19. je ne peux pas dire que je n’y pense pas, surtout au décollage, mais la peur du crash m’effleure seulement. J’arrive très bien à me raisonner et ce n’est absolument pas phobique. C’est sûr que le jour où je serai sur un vol qui secoue ou obligé de faire demi-tour ‘pour raisons techniques’, j’en mènerai moins large.
    Mais je me dis que je préfèrerais mourir en partant en vacances qu’en allant au boulot.

  20. Super le vol de retour !
    Quel ambiance
    je ne pense pas au crash en avion. mais j’aurais bien eu envie de la baffer la dame qui a fait stresser tout l’avion.
    Tu es donc contente de ton séjour à Barcelone ?
    J’y suis allée une fois et doit dire que j’ai ADORE
    pas trop dur avec un bibou +1/2

  21. J’ai pris l’avion 3 jours après le crash et je dois avouer que j’y ai fortement pensé, d’ailleurs à chaque fois que je suis dans l’avion il y a un moment de doute, je n’appréhende pas trop l’atterrissage ou le décollage mais j’angoisse plus pour les perturbations et les trous d’air.
    La situation que tu as vécu ne doit pas être drôle surtout pour les enfants qui ne doivent pas comprendre ce qui se passe. Ils auraient du l’assommer!

  22. tu m’as fait bien rire… j’ai jamais vu ça…perso j’ai peur surtout depuis que je suis maman, je stresse, je crois qu’on va tomber, bref que je n’arriverai pas néanmoins pas de crise, pas de médicament, je me raisonne et puis je m’accroche au bras de mon homme, qui dortttttttt

  23. Avionnnnnn

    Moi j’ai pris l’avion le lendemain de la disparition de l’avion AF 447. De Berlin à Sarrebruck (aussi 1h15 de vol).
    J’ai mal dormi la nuit précédent mon envol, mais une fois que j’y étais, pas de peur.
    Mais comme à chaque fois que l’avion a bien pris de l’altitude, la petite pensée : « s’il tombe, on est tous morts ».
    Sûr qu’une dame prise de panique comme ça, ça doit être flippant, surtout pour les enfants, qu’il faut rassurer.
    Ce matin sur France inter, j’ai entendu que sur le vol Buxelles-NY d’hier, le pilote est mort en vol, d’une crise cardiaque. Personne ne s’est rendu compte de rien : le co-pilote a pris le relais ! J’imagine que ça n’a pas dû être simple à gérer dans le cokpit (?) pas sure de l’ortho.
    Bonne journée.
    Lorraine

  24. Moi qui suis angoissée pendant des vols (claustro + mal chronique des transports), je suis bien contente de ne jamais avoir voyagé avec une dame comme ça. C’est moi qui aurais distribué des baffes, tiens !

  25. Je n’ai pris qu’une seule fois l’avion pour une heure de trajet.
    je n’étais vraiment pas bien, mal de tête, mal aux oreilles, mal partout quoi.
    La peur sûrement mais je me suis contrôlée. La prochaine fois, je prendrai un truc pour dormir ou autre chose…

  26. Si tu n’es déjà pas rassurée au départ, avec une passagère comme ça, ça n’ira pas mieux !!
    L’avion ça ne me fait pas peur du tout, par contre Chéribibi lui en fait un vrai flip, pas comme cette dame-là, mais il ne veut absolument pas qu’on parte en vacances avec les enfants en avion.

  27. Bah moi j’y pense pas trop, j’aime juste pas les decollages car j’ai toujours l’impression qu’on est arrive en bout de piste et que l’avion a toujours pas decolle… je me relaxe donc des que les roues quittent le sol.
    Par contre si j’avais ete avec une dame comme ca, l’angoisse m’aurait surement repris!

    Sinon un bon truc pour dedramatiser les trous d’air c’est une franche rigolade! Comme par exemple quand tu prends ton verre (d’eau heureusement) et qu’il y a un trou d’air et que tu te retrouves tremper comme une soupe parce que le verre est descendu sans l’eau qui a decide de suivre son propre chemin… c’est ce qui m’est arrive mardi soir… mon mari a failli mourir de rire…

  28. wahou, 1h10 a supporté ca…j’aurais peut etre pété un cable! perso, je souffre en silence quand ca me prend d’angoisser, quant à ma moitié, je le shoote au LEXOMIL pour qu’il arrete de me faire partager son stress

  29. juste un petit passage pour t »annoncer que demain matin les résultats du concours « les tongs Ipanema aux pieds de la planète » seront publiés !

  30. Je n’aime pas trop prendre l’avion mais je souffre en silence…
    Je crois que je lui aurais donné des claques moi même…

  31. : j’y ai pensé la veille seulement au krash..

    @Bergie : oui j’ai beaucoup aimé Barcelone et c’est une ville tout à fait visitable avec un enfant

    @Carobo : je n’aurais pas cru, comme tu es une grande voyageuse que tu avais aussi ton lot d’angoisses lié à l’avion

    @Virginie B : je crois que si je prends l’avion un jour sans mon fils, je penserai forcément à ce qu’il se passerait pour lui si j’avais un accident

    @Lorraine : oui j’ai entendu cette histoire de pilote mort pendant le vol mais j’imagine que les pilotes sont formés aux situations les plus extrêmes pour pouvoir garder leur calme…

    @MissBrownie : ah oui on s’en souviendra !

    @Oum : je crois qu’il y a plusieurs volontaires ici pour lui donner des baffes )

    @Angélita : oui il vaut peut-être mieux prendre quelque chose qui te permet de dormir le temps du vol

    @Firemaman : mais ne vaut-il mieux pas avoir un accident avec vos enfants? sinon ta dernière pensée doit être terrible…

    @Lilly : voilà de l’animation plus rigolote )

    @Cranemou : et une fois l’avion arrivé, tu le traînes jusqu’au lieu de vacances ton homme sous lexomil?

    @Ange-étrange : je crois que la plupart des gens qui angoissent se referment plutôt sur eux mêmes comme toi et attendent avec impatience la fin du vol

  32. Mais je lui ai déjà donné cet argument, il m’a répondu « et si un d’eux survit ? ». Comment veux tu que je discute ??? Enfin en même temps gérer 2 enfants dans l’avion et un 3e grand dadet, ça serait un peu chaud…

  33. C’est impressionant ce que tu racontes !!!! C’est sur que ça mets de l’ambiance ! Personne ne lui a filé de claque ??
    Sinon moi j’aime l’avion mais cela ne m’empêche pas d’avoir une ou deux fois eu très peur !

  34. Sympa la nana… J’imagine que les adultes ça devait les faire rire 5 minutes, qu’au bout d’une heure ça doit légèrement taper sur le système et que les gamins devaient être complètement flippés! J’espère au moins qu’elle avait des problèmes psychatrique qui expliquent ce comportement…

    Moi je n’ai pas peur de l’avoir, j’adore ça même! Mais j’ai découvert que mon homme était complètement stressé lors de notre premier voyage en avion, et ça fait tout drôle…

  35. : c’est sûr que trois enfants à gérer ça devient chaud )

    @E-Zabel : non c’est elle qui a filé une claque!

    @Malira : je me demande finalement si les gens qui ont peur ne sont pas majoritaires…

  36. Quel retour mouvementé! Comme les vacances à Barcelone?
    Justement, je me demande bien comment ça va se passer en fin d’année, je fais à peu près tous les deux ans le trajet du vol AF447 et c’est toujours au passage de l’équateur (grosso modo) que ça secoue.
    Ca a toujours secoué et ça continuera sûrement à secouer, c’est une question de vents/masses d’air chaud/froids ou autre chose atmosphérique.
    Une fois nous avons été inquiétés avec le mouvement : on regardait un film de Jackie Chan (le seul potable de ce vol là) et l’action du film était accentuée par les secousses!

    En même temps si on est du style hyperpaniqué du voyage en avion il faut faire gaffe à ce que l’on fait/prend pour se calmer: une fois une dame a pris un cachet, qui a fait effet trop vite (ou alors était trop fort), elle est partie loin loin dans les vapes, sauf que son gamin d’une dizaines d’années est devenu hystérique parce qu’il croyait que sa maman était morte à cause du décollage. J’étais assise derrière lui et mon ami derrière elle. Ambiance jusqu’à ce qu’elle rende le foutu cachet, et qu’on la réveille et que l’on calme le gosse.

  37. J’adore prendre l’avion. Mais j’ai eu peur 2 fois dans ma vie:
    la première alors qu’on traversais une grosse zone de turbulence, surement au passage de l’équateur, alors que mon épouse était enceinte du premier. Meme si on te dit qu’il est bien accroché à 5-6 mois tu flippes comme jamais.
    La deuxième, moins forte mais différente. Alors que je rentrais au bureau, je tombe sur les tours du world trade center en feu sur les écrans de la cafétéria. C’était le 11/09/01 biensûr. A ce moment la mon boss m’apl comme quoi je dois rentrer à Paris le lendemain matin (depuis Londres). Le vol était quasi vide, et à un moment j’entend la porte du cockpit qui claque et les réacteurs qui baisse en régime et qui repartent. Je me suis fais de sacré films de bagarre dans le poste de pilotage entre les pilotes et des pirates!

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It