Récemment on m’a demandé pourquoi j’avais autant les yeux qui brillent dès que je parle de pâtisserie. En dehors de la gourmandise, j’éprouve, je crois, le même émerveillement que certain(e)s pour de beaux vêtements, sacs ou bijoux. C’est d’abord par son visuel qu’une pâtisserie m’attire. Est-elle élégante ? surprenante dans sa forme ? épurée ? généreuse ? Derrière, il y a de la créativité, une notion autour de laquelle je tourne beaucoup à un niveau très très modeste en apportant ma petite touche à une recette, en cherchant un angle à un article, en prenant des photos et très récemment en me lançant dans le dessin. J’ai compris récemment que les boulots effectués par le passé qui ne demandaient aucune créativité ne pouvaient pas être épanouissants pour moi (bien sûr on peut s’épanouir ailleurs qu’au travail et je suis tout à fait consciente que beaucoup de boulots ne sont pas créatifs ). Chaque pâtisserie demande aussi du savoir faire, de la précision, de la patience et réaliser un Mont Blanc ou en réaliser 50 pour une boutique, cela n’a pas grand chose à voir. Cette créativité, ce savoir faire, ce travail n’existent pas sans une passion pour le métier et les gens passionnés m’ont toujours attiré. Jeff Chastanet en est un sans avoir pour autant la grosse tête, ce qui est fort appréciable. Il nous a invité en coulisses le temps d’un après midi à la Food Factory, nous présentant une partie de ses pâtisseries et nous montrant quelques uns des gestes liés à son métier. Je n’en ai pas perdu une miette. En présence d’un chef pâtissier, je suis comme une gamine devant un sapin de Noël : )

Jeff Chastanet

Si cette rencontre n’avait pas eu lieu, aurais je connu l’Atelier de Villefranche où il travaille, entre autres, avec Théo ? Pas sûre et c’est bien dommage car je n’aurais jamais goûté la noisette

Jeff Chastanet

Si vous aimez la noisette foncez ! Cette pâtisserie est composée d’un fond de pâte sucrée noisette garnie de crème d’amandes noisette, d’une ganache montée noisette, d’un coeur caramel praliné noisette et d’une coque au chocolat au lit (la coque est très fine).

Je fais rarement des photos de découpe de pâtisserie pour montrer l’intérieur. Je trouve que cela dénature la beauté d’une pâtisserie….mais aujourd’hui exception d’abord pour la noisette parce que son intérieur est si coulant, gourmand !

Jeff Chastanet
mise en beauté de la noisette par Théo

J’ai beaucoup aimé le mont Blanc de Jeff Chastanet qui a fait le choix de mettre très peu de meringue dans ce grand classique (à part la petite meringue en son sommet). Sa version du Mont Blanc est composée d’un fond sucré noisette à la crème d’amandes au marrons, d’une crème de marrons, d’un gel marrons et en son coeur d’un praliné noisette. Si vous ne sentez pas le goût du marron, c’est peut être le moment d’aller vous faire tester : ) Le Mont Blanc peut être très vite un dessert saturé en sucre, ce qui n’est pas le cas ici.

Jeff Chastanet

Discrète mais élégante et surtout diablement efficace, la tartelette chocolat caramel est composée d’une pâte sucrée noisette, d’un crémeux chocolat Tanariva à 33%, d’un coeur caramel et d’une coque chocolat au lait (encore une fois très fine mais qui apporte une touche de craquant).

La tarte au citron, peut être ma number one pourtant ce n’est pas du tout ma pâtisserie préférée en règle générale mais quelle explosion en bouche, c’est comme si soudain mes papilles s’étaient mises à jouer au ping pong ! Elle est composée d’une crème citron avec un coeur croquant citron dans une coque de chocolat blanc et même si la meringue est généreuse sur la photo de ma découpe, c’est le peps qui domine et le côté acidulé (pas du tout le sucre de la meringue).

Quand à l’art en douceurs, dessinée avec talent par l’illustratrice C comme Line, c’est probablement la création la plus gourmande du chef pâtissier avec son biscuit noisette, son crémeux chocolat au lait, son coeur praliné pécan noisette (pas besoin de vous préciser que c’est trop bon ) crème dulcey, coquage chocolat lait et coque chocolat dulcey.

Voilà j’espère vous avoir donné envie de sortir de Lyon et d’aller jusqu’à Villefranche pour goûter les pâtisseries de Jeff Chastanet.

En tous cas, je sais déjà que je prendrai une tarte au citron et après avoir vu sa magnifique vitrine via les réseaux sociaux, que faire un choix parmi les autres pâtisseries sera dur : )

♥ Boulangerie Pâtisserie l’ATELIER
10, boulevard Général Leclerc
69400 Villefranche-sur-Saône

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It