Tag

yelp lyon

Browsing

Quand le mauvais temps m’empêche parfois d’aller marcher autant que j’en ai besoin, j’ai l’impression d’être en cage…heureusement cette semaine je me suis échappée pour prendre une leçon de sugar cookies avec Estelle (allez lire son billet il est très complet et très bien fait) ou pour tester la dernière adresse de Konditori avec Anne Fred du Bazar de Louisette.

Je me suis aussi échappée dans les livres : Les cahiers d’Esther de Riad Sattouf dont j’ai parlé sur le blog (aucun commentaire alors j’en remets une couche, c’est vraiment drôle et bien et pas besoin d’aimer la bande dessinée), La condition pavillonnaire de Sophie Divry qui  m’a fait penser à Une vie française de Jean-Paul Dubois (ici on suit la vie d’une femme de sa jeunesse à la fin de sa vie, avec comme fil conducteur son ennui…très bien construit mais assez déprimant ), Histoire de la violence d’Edouard Louis dont j’ai largement préféré le premier livre (cette fois les procédés empruntés pour raconter son histoire dramatique m’ont paru artificiels), La renverse d’Olivier Adam qui m’a moins renversé (facile) que ses précédents romans mais qui m’a offert quelques bouffées d’air iodé.

La semaine s’est finie sous le ciel bleu et avec la très chouette surprise offerte par Yelp Lyon : un petit déjeuner livré à domicile par Bon Réveil avec rien que des bonnes choses dedans.

20160117_153453

20160117_151553

20160117_155425

20160118_152211

20160120_104643

lecture

20160122_140524

20160122_153342

20160123_120546(restez connecté, il y a du concours dans l’air )

20160123_090643

et puis dans les échappées belles, il y a la voix de Benjamin Biolay (premier extrait de son nouvel album) :

Bonne semaine !

grande roue 3

J’ai bien conscience que pour la grande majorité des gens, s’offrir un tour de Grande Roue est un non-événement mais gardez en mémoire que je suis à mon maximum lorsque je fais le train de la mine à Eurodisney. J’avais envie depuis longtemps de prendre de la hauteur (Aller plus haut, Aller plus haut comme aurait dit Tina Arena -sacré référence je sais- l’histoire  ne dit pas si elle parlait de Grande Roue, de parachute ou seulement d’exercices de chant) mais je ne trouvais personne pour m’accompagner. Vertige, froid, vent, mise en doute de la solidité de l’édifice, estomac barbouillé, toutes les excuses étaient bonnes pour que je reste à terre (oui parce que seule c’est carrément pas drôle). Jusqu’au jour où je vis que Yelp Lyon proposait un événement entre yelpeurs pour ceux et celles qui souhaitaient monter dans la Grande Roue pour la première fois. Débordant d’enthousiasme, je m’inscrivis sur le champ et c’est ainsi que je me retrouvais hier un peu avant l’heure du rendez vous place Bellecour.

[typography font= »Supermercado One » size= »22″ size_format= »px » color= »#EBA559″]En bas de la grande roue [/typography]

J’eus le temps d’admirer sous toutes ces coutures cette roue de 55 mètres, de trouver qu’elle tournait un peu trop vite, d’entendre des filles crier une fois en haut (sûrement une bande son pour attirer le chaland) et de commencer à me demander si l’idée était si bonne que ça.  Une des participantes étaient en retard, comme si on essayait de tester ma motivation. Vous savez comme lorsque vous êtes dans la salle d’attente de votre gynécologue et que vous attendez depuis longtemps..l’idée de vous enfuir ne vous traverse jamais l’esprit ?

Finalement tous les participants ont fini par arriver, deux équipes se sont formées : team chochotte et team mêmepaspeur (et même que j’étais dans celle là et toc). On a pris une photo avant de monter, au cas où l’on serait nettement moins frais à la descente. Les cieux nous attendaient …

grande roue 1

grande roue 2

grande roue 4

grande roue 5

grande roue 8

[typography font= »Supermercado One » size= »22″ size_format= »px » color= »#EBA559″]Assise dans la grande roue [/typography]

Juste avant de monter, il est possible de regarder un petit film en accéléré de la construction de la tour histoire de vérifier qu’il y a bien tous les boulons. Sur la vitre de la caisse, il est rappelé que la Grande Roue est sous surveillance vidéo (pour dissuader quelqu’un de se pencher trop ou de s’envoyer en l’air au sens propre du terme ? ) ainsi que quelques chiffres indiquant que l’attraction est composée de 42 gondoles et de 65 000 ampoules (en gros vous cassez pas à essayer de compter, on l’a déjà fait pour vous).

Une fois mon ticket à la main, j’ai regardé la tête des gens du tour précédent : personne n’était pâle, vert ou en train de vomir…ça m’a rassuré. A peine installée, la Grande Roue a démarré. Les plus téméraires se sont accrochés à la barre centrale, d’autres ont tenté d’immortaliser l’instant avec leur téléphone portable ou avec leur appareil photo…Lyon by night vu à 60 m de haut (oui entre temps on est passé de 55m à 60m, ne me demandez pas pourquoi) ce n’est tout de même pas tous les jours.

Si vous avez le vertige, vous pouvez toujours vous concentrez sur l’édifice, regardez au dessous de vous, envoyer des coucous à la nacelle juste devant vous mais ce serait quand même dommage de ne pas jeter un œil sur la ville qui se déroule à vos pieds, scintillante et magique.

grande roue 10

grande roue 11

grande roue 16

Lors du premier tour, la Grande Roue s’est arrêtée une fois qu’on était en haut, pas pour que nous puissions chanter « quand te reverrais-je pays merveilleux, tous ceux qui s’aiment vivent à deux » mais pour prendre quelques photos sans que cela ne bouge trop. Il faisait froid, la gondole se balançait un peu avant de redescendre assez sèchement, c’est sûrement pour ces raisons que la plupart de mes clichés sont flous.

grande roue 12

grande roue 14

 Verdict ? que vous soyez touriste ou pas, prendre de la hauteur et admirer d’un côté le Vieux Lyon, Fourvière, les quais de Saône et de l’autre côté la presqu’île, ça vaut le coup. Personne, même dans la team chochotte, n’a paniqué ou n’a demandé sa maman pendant le tour qui ne dure pas bien longtemps. Maintenant à chaque fois que je passerais devant les gondoles qui s’élèvent vers le ciel, je pourrais déclarer « J’y étais ».

a photo a day you

a photo a day funny

a photo a day 11 o'clock

a photo a day kitchen

a photo a daytexture

a photo a day from above

Cette semaine, j’ai accompagné la classe de mon fils en sortie scolaire au parc de la tête d’or pour un atelier pédagogique autour des animaux du zoo. On s’est pris deux fois la pluie dans l’après-midi. Assise dans la salle accueillant le groupe pour échanger avec une des soigneuses, j’ai soudain réalisé qu’il y avait une couleuvre dans un aquarium derrière moi. Gros moment de panique intérieure vu ma phobie pour tout ce qui est reptile. A part ça, c’était sympa et le fiston était ravi.

Yelp Lyon a fêté ses 2 ans au café Cousu. J’ai rencontré Fabienne de Fabulous Biscuits, une jeune femme super dynamique, j’ai revu les yelpeurs que j’ai connu peu à peu au fil des soirées, j’ai goûté les délicieux petits saucissons briochés de Street Food à la française (suivez les sur Facebook, ces jeunes iront loin !)…c’était convivial, très chouette bref si vous n’êtes pas encore inscrits et que vous habitez à Lyon (mais aussi Paris, Marseille, Toulouse, Bordeaux …et j’en oublie peut-être), foncez !

10- You ! / 3 produits de beauté coups de cœur que j’avais envie de VOUS montrer parce qu’ils le valent bien : ) D’abord le gommage aux grains de sucre que j’ai découvert grâce à ma boîte à beauté (d’ailleurs la dernière est vraiment top, je vous en reparle bientôt), je crois que je pourrais me shooter à son odeur (fleur d’oranger), la texture est super agréable et c’est parfait pour gommer les peaux mortes de « l’hiver directement l’été ». J’ai longtemps cherché le produit miracle pour cheveux colorés et secs et puis ma voisine m’a vanté les produits d’Eugena Perma et en particulier la gamme cycle vital. Le masque sent divinement bon, le shampoing est très agréable à utiliser et surtout mes cheveux sont plus doux, soyeux.
11- Something Funny / probablement plus légers que réellement marrants mais pour que je ris vraiment au cinéma, il faut se lever tôt…la dernière fois c’était pour la série Bref, c’est pour dire : )
12- 11 o’clock / retour de marché avec les enfants au cours d’un mercredi qui a filé à vitesse grand V
13- Kitchen / pour avoir ces verres dans sa cuisine, faut être lyonnais : )
14- Texture / pétillante (merci à Chloé pour cette délicieuse tablette !)
15- From above / Vue pas très plongeante sur la table dédiée aux activités enfant au pop up market

Bonne fête à tous les papas !

 Et vous, votre semaine ?

Ça sonne comme un titre de bouquin de développement personnel mais c’est juste une façon d’annoncer que je participe cette année au projet aphotoaday. Ça me titillait déjà l’an passé quand j’en avais entendu parler sur le blog Merci pour le Chocolat (je vous conseille d’aller voir la vidéo montée par Shalima des 365 photos mises bout à bout ou encore celle de Sandra) ou en voyant les photos de Rue Rivard. Si vous n’avez jamais entendu parler du projet 365, l’idée est de prendre une photo par an jour (merci à la correctrice )) pendant toute une année et de la poster via instagram ou twitter, facebook par exemple. Visiblement il y a deux écoles : soit on prend une photo sans thème précis et selon l’inspiration du moment (ou ce qui a marqué une journée) soit on essaie d’illustrer le mot donné par la blogueuse FatMumSlim.

J’ai créé pour l’occasion un tumblr (ça me permet d’avoir un endroit où les « poser » au fur et à mesure) avec un nom extrêmement orginal : chocoladdict 365. Si je tiens le rythme, je publierai chaque dimanche un billet récapitulatif avec tout petit peu plus de texte que sur le tumblr.

Pour cette première semaine courte puisqu’elle a commencé un mercredi, voilà ce que cela m’a inspiré:

▲Premier jour de l’année avec la série Bref et un thé Lov Organic ▲Nouveau bijou caché dans sa boîte

▲Atelier cœurs en peinture pour occuper les enfants pendant les vacances▲Pause goûter en famille et vue plongeante sur un chocolat chaud avec chantilly

Tourner les pages jusqu’à la fin du roman L’espoir, cette tragédie de Salomon Auslander dont j’ai largement préféré Les lamentations du prépuce nettement plus drôle. L’histoire est celle d’un homme obsédé par la mort et juif qui découvre après avoir acheté une ferme où il s’est installé avec sa femme, son fils et sa mère qu’Anne Franck vit dans son grenier▲ Gris en magasin sous les néons, mon vernis est mauve à la maison mais il me plait quand même )

Porté par mon enthousiasme fiévreux de ce début du mois de janvier, je me suis inscrite au challenge des 100 avis Yelp lancé par Camille de Yelp Lyon et qui consiste à publier sur ce site 100 avis sur des commerces, restaurants, boutiques à Lyon ou ailleurs d’ici le 31 décembre 2013 … un peu fou mais rigolo et ça pimente le quotidien alors c’est parti )

Et vous, vous vous lancez des défis parfois ?

Pin It