Tag

une fille ordinaire ou pas

Browsing

Après MissBrownie, je reçois encore une blogueuse influente cette semaine qui compare les ordinateurs et le sexe, qui n’aime ni les oréos ni la glace Ben & Jerry (d’où le titre de son blog Une fille ordinaire… ou pas), qui se forge un corps de top model en donnant des cours de fitness, qui voue un amour sans borne pour Pimpin son lapin…je veux parler bien-sûr de Gazelle !

1) Incroyablement
sage, toujours raisonnable, gentiment timbré(e)) ou carrément secoué(e),
comment vous définiriez-vous ?
Alors là déjà ça commence par une question
compliquée. Personnellement, je me considère comme raisonnablement
timbrée (tiens il y est pas celle là), les autres ils disent que je
suis carrément timbrée. Pourtant je suis pas super copine avec la
poste, alors je sais pas trop où ils vont chercher ça. (Quoi que j’ai
déjà mangé des timbres quand j’étais petite) (Comme Obelix, ce genre de
truc ça te suis toute ta vie ensuite). (Sauf que lui il a plus le droit
à la potion magique mais que moi j’ai toujours le droit d’acheter des
timbres). Puis confidence pour confidence, j’adore me secouer aussi,
toutoutouyoutouu, tout ça. Mais je le vis bien, c’est déjà ça nan?

( et quand tu lèches les enveloppes pour les fermer, t’as un timbre sur la langue qui sort ?)

2) Qu’est-ce qui peut
vous rendre fou/folle furieux(se) ?
Alors là, plein de choses. Récemment on a pété à
côté de moi, j’étais pas super réjouie sur le coup, mais j’étais pas
furieuse en fait. Non, par contre les vieilles qui bloquent le côté
gauche de l’escalator ça me rend furieuse. En vrai les vieilles tout
court ça me rend furieuse. Presque toutes. Puis aussi quand Pimpim il
me pique les tablettes de pralinoises dans le placard, ça aussi ça me
rend furieuse.  Le truc qui me rend folle, c’est quand je pense à
quelque chose, pas forcément constructif entendons nous, (mais je fais
très peu dans l’utile de toute façon moi), alors j’y pense, et dès que
c’est le top départ pour m’en souvenir, bin j’men souviens plus. Une
fille frustrée ça peut devenir folle oui. Donc oui, du coup, j’essaie
de penser (pas évident je suis blonde), pour m’en souvenir, et que je
pense à tout sauf au truc que je devais penser. Puis 3 jours après,
alors que j’en ai complètement plus rien a taper, après avoir passé
deux nuits blanches pour m’en rappeler, après avoir bouffé tous mes
ongles que j’avais laissé pousser en tremblant, durant près de 3 mois,
ça revient. La dernière fois, le truc qui est revenu, c’est « Si je
mettais le livre sur l’étagére ». Dès fois je vous assure que je m’aime
pas du tout. Je me rend folle toute seule. Mais c’était la faute de ce
foutu livre. Pas la mienne en fait.

(Ce qui me parait vraiment inadmissible dans ta liste c’est quand même Pimpin qui te pique ton chocolat ! il connaît le tiroir où tu les planques et il se sert tout seul? …il a trop regardé la pub Milka avec la marmotte !)

3) Qu’est ce qui peut
vous rendre fou/folle de joie ?
Trop Trop Trop facile ça. Quand je vois que mon
compte, il est pas dans le rouge (Je vous renvoie à la légende de la
Licorne, tout le monde en parle, mais personne a jamais vu), je
pourrais te danser la carioca toute nue dans le salon. (Ou la salle de
bain, je suis pas super téméraire comme fille). Ou bien, la chose ultime, un matin comme tous les autres matins, le réveil sonne. Toi
comme tous les autres matins, tu pourrais te le faire, comme Bruce il
tue tous les méchants. En une fois. Cul sec. Et il résonne. Toi, qui
prenant ton courage à une main et demi, pour laisser faufiler doucement
ton bras du dessous de la couette, tu tâtes la table de nuit (oui tu
vois rien, ta tête est restée sous la couette elle), et tu attrapes le réveil. Ta tête se faufile à son tour doucement, tout doucement du
dessous de la couette, ton oeil apeuré (l’autre y dort encore) se
dirige doucement vers l’écran digital de la chose maléfique. Et là, tu
vois que c’est l’heure. Déprime. Puis tout à coup, ta tête elle fout ton
pied dans ton autre pied, pour te dire « mais hey!! tu te lèves pas aujourd’hui!!« . Là oui je suis folle de joie, mais pas longtemps, juste le temps de me rendormir (environ 30s quoi).

(moi je serais toi j’enlèverais quand même l’alarme du réveil la veille, ce serait ballot d’être définitivement réveillée un matin où tu peux faire la grass mat à cause d’une sonnerie qui te strie le cerveau)

4) Avez-vous déjà
fait une petite ou une grande folie par amour ?
Alors ça ouais. J’ai accepté d’habiter avec un homme
(et là toutes celles qui comprennent applaudissent en coeur). Et ses
chaussettes qui trainent. A côté du lit. TOUS les jours. Avec un homme
qui va faire les courses 1 fois sur 5, et qui 5 fois sur 5, oublie la
liste. J’ai accepté de vivre avec un homme qui va te prendre le liquide
vaisselle, mais oublier ton chocolat. Et je l’ai pas quitté.

Je ne l’ai pas quitté non plus, quand il
a voulu me foutre sa mère entre mes pattes, durant MES vacances. J’ai
juste menacé de le castrer à vie. Abstinence tout ça. (Tout le monde
voulait savoir comme j’avais fait, maintenant ils savent).

Et je suis toujours avec. Si c’est pas de la folie ça.

(je me souviens l’idée du séjour de belle-maman pendant tes seules vacances ! t’as pas choisi une riposte graduée pour le coup mais c’était ça ou la poupée vaudou je suppose? )

5)Vous gagnez le
jackpot à l’Euromillion. Quelle est votre première folie ?
YOUHOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU. (Merde,j’avais déjà oublié que c’était qu’une hypothèse).

Alors
là, dans l’ordre, j’envois chier: ma proprio, j’engage un tueur a gage
pour chacun de mes voisins, je paie une cage à Pimpim de la superficie
de mon propre appart (et c’est moi qui viendrait dans sa chambre comme
ça, pour une fois), puis j’embarque toutes les copines, on se casse je
sais pas où (l’homme il pourra inviter tous ses copains à lui. De son
côté.), et on va se faire toutes les boutiques, tous les restos qu’on
peut, genre le marathon du WE, faut tout tester, et se faire les
vendeuses infectes une par une. Dès qu’il y en a une qui te fait chier,
tu rachètes le magasin et tu lui fait sa fête. Et j’achète un deuxième
lapin. Et un troisiéme. Quoi que nan, une lapine. D’une il sera plus
puceau Pimpim (je lui ai dit que si il couchait avant sa 18éme année,
ça irait très mal pour lui, il est trop jeune)(Plus que 12 ans, ça va
passer vite), mais je pourrais faire une exception, si je peux garder
tous les bébés. Et une maison, voir deux, ou trois, a ma maman. Je suis
une fille sensible tout de même.

(Prévois un grand jardin dans ta nouvelle maison car ta nouvelle famille de lapins risque de s’étaler un peu)

6) Champ libre :
Vous en êtes fou (folle) de …….
.
De Anny Cordy, je l’aime. Je suis fan. Quand je serais grande je serais bonne du curé.

Et de foie gras aussi. Avec du pain au figue, un bon jurançon ou sauternes, et du pain grillé.

Puis de mon lit, quand même.

(T’as au moins deux points communs avec le chérubin : il adore le clip et la chanson Chaud Cacao d’Annie Cordy et il réclame à chaque repas du pain grille ! )

Merci beaucoup Gazelle d’avoir toi aussi répondu à l’interview Thierry Pastor…si l’envie vous titille de participer, surtout n’hésitez pas à me faire signe.

Pin It