Tag

travailler autrement

Browsing

Quand j’ai lu sur la couverture du dernier Elle, le dossier spécial Lyon et sa région intitulé « Les femmes qui travaillent autrement !« , ça m’a donné tout de suite envie d’en savoir plus. Je ne m’attendais pas, par contre, à voir en photo, une des profs de mon master qui bosse dans un espace de co-working.

Mais ça veut dire quoi d’abord travailler autrement? free-lance pour deux graphistes qui se sont associées au sein d’un collectif pour assoir leur crédibilité et attirer de gros clients, indépendante mais au sein d’un espace de co-working pour cette rédactrice web (qui était aussi ma prof), mom-entrepreneuse, auto-entrepreneuse ou télétravailleuse, en portage salarial ou en temps partagé, les formules sont variées.

Ces femmes qui témoignent mettent en avant : la souplesse des horaires qui permet aux mamans d’aménager leurs horaires pour concilier vie professionnelle et familial, la liberté (pas de boss), la stimulation par le collectif dans le cas du co-working, l’absence de routine.

Quand je calcule les sommes que je vais devoir dépenser en mode de garde à la rentrée avec deux enfants, quand je songe à certaines anciens supérieurs hiérarchiques et à la monotonie de certains postes, ces arguments trouvent un écho réel.

Tout n’est pas pour autant merveilleux dans le meilleur des mondes, à chaque situation ses contraintes : il faut gérer tout l’aspect administratif (ce qui peut s’avérer très vite rébarbatif…à la maison la paperasse je délègue !), relancer les clients qui tardent à payer (et cette insécurité financière quand on ne vit pas avec un homme qui a un salaire suffisant pour nourrir 4 bouches, n’est ce pas de la folie?). Difficile également de cloisonner le temps professionnel et le temps personnel (en jupe tailleur jusqu’à 22h cela dit ça peut plaire à certains).

Ces autres façons de travailler, j ‘y pense depuis longtemps.. j’y pensais même avant même d’avoir repris mes études en septembre dernier. Je ne sais pas si c’est une question de courage, de déclic, s’il faut croire suffisamment en soi …2012 m’apportera probablement des réponses sur ce chemin là !

Les témoignages de ceux et celles qui ont sauté le pas ou qui ont tenté l’expérience puis ont repris une vie professionnelle plus traditionnelle sont les bienvenus !

Et toi travailler autrement ça te plairait ou pas?

Pin It