Tag

suspense

Browsing

Quand j’ai commencé à lire Avant d’aller dormir de S.J. Watson, j’ai eu un mal fou à me raisonner, vu l’heure déjà tardive, à attendre le lendemain pour découvrir la suite de l’histoire. Ils ne sont pas légion ces auteurs qui, par leur écriture et par la construction de leur intrigue, s’arrangent pour que le lecteur soit en haleine et n’ait pas envie de reposer le livre sur sa table de chevet. Tu sais ce genre de thriller que tu ne lâches pas même en sortant du métro, que tu continues de lire dans la rue, risquant poteau et déjections canines ) …ce genre de livre qui semble te murmurer « encore une page et après j’arrête » alors que la personne avec qui tu partages ton lit te demande d’un ton suppliant « tu éteins ? « .

Imagine qu’un matin tu te réveilles en te demandant où tu es, qui est l’inconnu(e) à côté de toi sur l’oreiller et qu’en vérifiant ton reflet dans la salle de bains tu réalises que tu as presque 50 ans alors que tu pensais en avoir 30. C’est ce qui arrive tous les matins à Christine, héroïne du livre, affectée d’un très rare cas d’amnésie.

Cela pourrait tourner rapidement en rond et ressembler à une histoire sans fin si Christine ne se mettait pas à tenir un journal intime dans lequel elle note tout ce dont elle se souvient au cours d’une journée sur les conseils du docteur Nash qui la suit. Au fil des chapitres, Christine va reconstituer son existence et découvrir que le puzzle de sa vie est bourré d’ incohérences.

A qui peut-elle vraiment se fier? pourquoi a-t-elle écrit dans la première page de son journal Ne pas faire confiance à Ben (son mari) ? et si son cerveau lui jouait des tours, si elle s’inventait des souvenirs?

Très vite je me suis glissée dans la peau de cette femme, me posant en même temps qu’elle les mêmes questions, soupçonnant tout le monde, j’ai tenté d’imaginer un quotidien avec une mémoire vierge de tout passé et cette impression de vide immense qu’on doit ressentir.

Plus le roman avance et plus la tension est palpable et pour mettre fin à celle ci, il n’y a qu’une solution…finir vite le livre avant d’aller dormir )

Pin It