Tag

spécialité italienne

Browsing

Canestrelli ( laissons, laissons entrer le soleil )

La première fois que j’ai vu et goûté des canestrelli, biscuits sablés originaires de Ligurie dans le nord-ouest de l’Italie, c’était en Corse à Bastia chez Mireille. Et puis j’ai recroisé leur chemin lors d’un week-end à Marseille, à côté des fameuses navettes. Lorsque j’ai parcouru le chapitre consacré aux desserts du livre Le meilleur de la cuisine italienne et que je suis tombée sur cette spécialité, je me suis dit que c’était l’occasion de faire entrer un peu de soleil dans ma cuisine en cet été pluvieux.

Ingrédients

250 gr de farine
200 gr de beurre doux à température ambiante
100 gr de sucre
1 gros œuf , jaune et blanc séparé
une grosse pincée de sel

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Préchauffez votre four à 180°. Tamisez la farine au dessus d’un saladier. Ajoutez le beurre en petits dés et sablez du bout des doigts. Incorporez le sucre et la grosse pincée de sel. Ajoutez le jaune d’œuf et malaxez jusqu’à l’obtention d’une pâte souple.

Étalez votre pâte sur un plan de travail fariné sur 1cm d’épaisseur. Découpez avec un emporte-pièce, mettez les biscuits sur une plaque recouverte de papier cuisson et badigeonnez les biscuits de blanc d’œuf à l’aide d’un pinceau. Laissez cuire 20 min (il faut que les biscuits soient légèrement dorés). Laissez refroidir et saupoudrez de sucre glace avant de déguster.

canistrelli bis

Très différent des canistrelli  que j’ai pus déguster par le passé, ces biscuits ressemblent plus à des sablés classiques. Ma quête du canistrelli parfait ne fait donc que commencer : )

J’ai poursuivi mon voyage en Italie en parcourant les différentes chapitres du livre Le meilleur de la cuisine italienne publié chez Marabout et j’ai commencé à être transportée à Venise, Rome, Naples et ailleurs entre les recettes de pizza, gnocchi, risotto, saltimbocca, lasagnes et autres classiques transalpins.

cuisine italienne

J’ai d’ailleurs testé déjà pas mal de façons d’accommoder les pâtes (le plat qui met tout le monde d’accord à la maison et c’est pas gagné) et à chaque fois, c’était un vrai régal. Globalement les recettes sont assez faciles à préparer et les photos pour tout amateur de cuisine italienne mettent l’eau à la bouche.

cuisine italienne 3cuisine italienne bisTiramisu, gâteau à la ricotta et aux fruits rouges, roulés siciliens, le chapitre consacré au sucré propose des desserts plutôt classiques mais aussi des spécialités comme la cassata siciliana, le gâteau de carnaval florentin . Je ne vous dirais pas quelle chanson italienne j’ai dans la tête en pensant à tous ces desserts mais ce qui est sûr c’est que je vais continuer à piocher des idées dans ce livre de cuisine qui sent bon le sud.

Panna cotta Dulcey, coulis de mangue

Encore une recette express au programme avec l’envie d’utiliser un peu de chocolat Dulcey qui était dans mes placards avec des panna cotta au chocolat Dulcey servi avec un coulis de mangue. Le mieux est de réaliser les panna cotta la veille de la dégustation pour que cela prenne convenablement et de préparer le coulis le jour même mais pas non plus au dernier moment pour qu’il soit froid.

[typography font= »Cabin Sketch » size= »24″ size_format= »px » color= »#E36464″]Les ingrédients [/typography]

50 cl de crème liquide
150g de chocolat Dulcey
2 feuilles de gélatine
2 mangues
2 CS de sucre

[typography font= »Cabin Sketch » size= »24″ size_format= »px » color= »#E36464″]Et maintenant qu’est ce qu’on fait ? [/typography]

Mettez les deux feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide et laissez ramollir. Pendant ce temps chauffer ensemble la crème liquide et le chocolat. Une fois que le chocolat a fondu, essorez bien la gélatine et incorporez au mélange Dulcey/crème liquide hors du feu. Remuez avec un fouet pour bien dissoudre la gélatine. Versez dans 6 demi-moules sphériques (ou dans des ramequins selon ce dont vous disposez). Laissez au frigo au moins 4h et idéalement une nuit.

Coupez en dés les deux mangues. Mettez les dans une casserole avec un peu d’eau et 2 CS de sucre et laissez chauffez. Quand l’eau fait un sirop. Passez le tout en deux fois au blender pour obtenir un coulis (mixez plus ou moins longuement selon la texture souhaitée…ici avec les enfants, sans aucun morceau). Laissez le refroidir avant de le servir dans des petites verrines ou en nappant les panna cotta.

Verdict ? le goût du Dulcey est un peu trop discret pour moi. Finalement je crois que ce chocolat je l’aime à croquer ou en coque. Par contre le coulis de mangue est très agréable avec et donne plus de caractère au dessert. A réessayer avec du chocolat au lait )

Et vous, quel est votre dessert italien préféré ?

(et j’en ai mis une de côté pour les mercredis gourmands d‘Anne-Laure T)

Pin It