Tag

saint-valentin

Browsing

Cela ressemble à une tropézienne, cela a des caractéristiques d’une tropézienne (brioche, sirop à la fleur d’oranger, sucre en grains) mais cela n’est pas une VRAIE tropézienne. Je préfère le préciser avant que les ayatollahs de la tropézienne et plus globalement de la VRAIE recette qui sévissent sur les blogs de cuisine ne me le signalent vertement.
J’ai voulu alléger ce grand classique en remplaçant  la crème mousseline riche en beurre par une chantilly aromatisée et en partant d’une recette de brioche également assez pauvre en beurre (mais très bonne). Quelques framboises (non ce n’est pas de saison mais si je mettais des mangues, on n’était plus dans les codes « Saint Valentin ») et voici comment est née ma presque tropézienne en cœur ou en version mini.

Ingrédients pour une tropézienne cœur (et 4 mini )

Pour la brioche

250g  de farine de type 45 
100g de lait tiède
1 oeuf
5g de levure fraîche
30g de sucre
5g de sel
75g de beurre pommade
une barquette de framboises
Dorure :
1 oeuf
1 cc de lait
1 cc de sucre

Pour la chantilly ivoire citron vert

250g de crème liquide entière (35% de mg)
75 g de chocolat blanc ivoire (Valrhona)
les zestes d’un citron vert

Pour le sirop

80g d’eau
40g de sucre
15g d’arôme fleur d’oranger

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1) La chantilly ivoire citron vert

La veille, faites bouillir la crème liquide dans une casserole. Hachez le chocolat et mettez le dans un saladier avec les zestes de citron vert. Versez la crème liquide bouillante sur le chocolat, mélangez avec une maryse puis mixez avec un mixeur plongeant. Laissez refroidir la préparation, filmez la au contact et placez au frigo une nuit. Le lendemain, montez votre préparation en chantilly avec un batteur et réservez au frais jusqu’à utilisation.

2) La brioche et le sirop

La brioche est l’étape la plus longue même si ici pas besoin de s’y mettre dès la veille.

Diluez 5 g de levure fraiche dans 100g de lait tiède dans un bol puis versez dans la cuve de votre robot. Ajoutez la farine, l’œuf, le sucre et le sel. Mettez votre robot en marche à petite vitesse pour seulement quelques secondes puis incorporez 75 g de beurre très mou. Laissez pétrir à vitesse rapide jusqu’à ce que vous obteniez une pâte homogène, lisse, élastique et qui se détache des parois (après environ 8 min avec mon robot).

Couvrez la cuve de votre robot d’un torchon légèrement humide et laissez pousser. Le temps de pousse dépend de la chaleur de la pièce mais il faut que la pâte double de volume (je l’ai laissé 2h près d’un chauffage).

Pendant que votre pâte lève, vous pouvez préparer le sirop. Il suffit de mettre tous les ingrédients dans une casserole, de porter à ébullition puis de verser dans un saladier, de filmer et de réserver au frais.

Lorsque votre pâte a doublé de volume, dégazez-la avec la paume de la main pour chasser l’air. Étalez-la sur une feuille de papier sulfurisé (légèrement farinée)  sur une épaisseur de 1cm. Posez par dessus un cercle à pâtisserie réglable de 20 cm et détaillez la. Avec la pâte restante, formez des mini tropéziennes. Faites glisser votre feuille de papier sulfurisé sur une plaque et remettez à pousser pendant 1h45.
 
Une fois le temps de pousse écoulé, préchauffez votre four à 150°. Dorez le dessus de vos brioches avec le mélange oeuf/sucre/lait en évitant d’appuyer car la pâte est alors très fragile. Parsemez de sucre en grains et laissez cuire au four pendant 30 minutes.

3) Le dressage

Attendez que vos brioches refroidissent (30 min). Découpez la grande brioche légèrement sur les côtés et en haut de manière à former un cœur. Découpez ensuite vos brioches en deux dans le sens de la longueur (étape un peu délicate, il faut y aller doucement et utiliser un grand couteau scie).
Imbibez les deux disques de sirop avec un pinceau puis pochez des boules de chantilly sur le disque du dessous (pas trop près du bord sinon cela va déborder mais pas trop loin non plus car c’est plus joli si on voit bien la crème). J’ai utilisé une douille à petit four 13 mm de diamètre et j’ai fait le choix de ne pas mettre d’agar agar dans ma chantilly. Du coup elle se tient moins bien. Il faut donc déposer délicatement le chapeau de brioche par dessus après avoir parsemé de quelques framboises.

Ajoutez quelques framboises sur le dessus de votre brioche cœur, parsemez de sucre glace et réservez au frais. Sortez la au moins 15 minutes avant dégustation.

 

Verdict ?

La recette de la chantilly vient du livre Masterbook de Michalak. Si la seconde partie propose des pâtisseries longues à réaliser, la première partie du livre est consacré aux bases (chantilly, confit, compotée, biscuit..) et je trouve cela très pratique (on peut puiser dans ces bases et imaginer son gâteau en les associant). Le goût de citron vert de cette chantilly est parfait avec les framboises.

La brioche (recette de Christophe Felder, relayée par le blog C’est ma fournée) en format cœur manque de hauteur (peut être car je me suis servie d’un emporte pièce pour tenter de dessiner des petits coeurs avec le sucre en grains et j’ai appuyé un peu sur le dessus; peut être aussi parce qu’il était difficile qu’elle gonfle beaucoup en étant étalée autant) mais elle est très bonne.

 Au niveau du temps, j’ai commencé la brioche le matin vers 9h et cette presque tropézienne était prête en début d’après midi.

Après les sablés pastèque et les sablés hiboux, c’est en surfant sur Pinterest que je suis tombée sur ses sablés cœur et j’ai eu envie de les reproduire à la maison. Pour le mode d’emploi, c’est un peu comme pour les meubles Ikea, il suffit de suivre les étapes en photos, le tout est d’avoir une pâte sablée qui se travaille bien.

Ingrédients

250 gr de farine
70 gr de sucre
1 oeuf
125 gr de beurre
quelques gouttes de colorant liquide rouge

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Dans un saladier mélangez la farine et le sucre. Ajoutez le beurre froid en petits dés et travaillez la pâte du bout des doigts jusqu’à obtenir une texture sableuse et fine. Ajoutez l’oeuf et mélangez pour avoir une boule de pâte homogène. Réservez au frigo au moins 30 minutes.

Prélevez un tiers de pâte et colorez la en rose avec du colorant liquide (goutte par goutte jusqu’à ce que vous obteniez la teinte qui vous plait) (j’ai utilisé le colorant liquide vahiné vendu par 3). Malaxez la pâte de manière à ce que la couleur soit bien uniforme puis étalez la sur une feuille de cuisson et prélevez des cœurs à l’aide d’un emporte pièce.

Formez une rangée de cœurs (pas trop grande pour que la suite soit plus simple). Étalez le reste de la pâte non colorée, découpez la en bandelettes et formez des boudins fins avec. Collez ces boudins tout autour de chaque rangée de cœur. Une fois chaque gros boudin fini, enveloppez le dans du film alimentaire et réservez au frigo pendant 2 heures.

Retirez le film alimentaire et coupez chaque boudin en fines tranches égales. Déposez les sablés ainsi formés sur une plaque recouverte de papier cuisson en les espaçant légèrement et mettez dans un four préchauffé à 180° pendant 8 à 9 minutes (les sablés ne doivent pas colorés, je trouve leur texture plus agréable ainsi).

Attendez que les sablés tiédissent (hors du four) avant de les manipuler …et de les croquer : )

sablés collage

sablé coeur 2

sablés coeur 3

sablé coeur 3

Le red velvet dans la pâtisserie anglo-saxonne c’est un peu la musique jazzy des films de Woody Allen, les décors de bord de mer des livres d’Olivier Adam, l’alliance de la rose et du litchi dans l’Ispahan de Pierre Hermé…un grand classique.

Comme le biscuit est rouge (plus rouge que sur mes photos), il est souvent associé à la Saint Valentin (version love) ou à Halloween (version gore). Dans de nombreuses recettes, son glaçage est à base de creamcheese, ici j’ai préféré une chantilly peu sucrée et des framboises d’où le nom, Red velvet aux framboises.

Les ingrédients

Pour le gâteau
120 g de beurre mou
225 g de sucre
2 oeufs
25 cl de lait ribot (ou fermenté)
250 g de farine
35 g de cacao amer non sucré
1 sachet de levure chimique
du colorant rouge

Pour la garniture
une brique de crème liquide spéciale chantilly Elle & Vire
1 CS de sucre
2 barquettes de framboises

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1) Le gâteau

Comme je l’écrivais plus haut, le biscuit est sensé être vraiment rouge (dans certaines recettes, on trouve de la betterave). J’ai utilisé un colorant liquide rouge qu’on trouve en supermarché, à priori un colorant en gel aurait été préférable. J’ai fait cuire le gâteau en deux fois car je n’ai pas deux moules de la taille indiquée mais forcément cela prend un peu plus de temps. Une autre solution consiste à faire cuire le gâteau en une seule fois dans un cercle réglable mais je trouve que la cuisson est plus délicate à maitriser ainsi que la découpe.

Préchauffez votre four à th 6 (180°). Travaillez le beurre à température ambiante avec le sucre jusqu’à ce que vous obteniez une texture crémeuse. Ajoutez les oeufs, mélangez jusqu’à ce que l’ensemble soit bien homogène. Délayez ensuite avec le lait ribot puis ajoutez la farine, le cacao en poudre, la levure et le colorant rouge. Mélangez bien à nouveau.

Chemisez deux moules (idéalement de 18 cm de diamètre, plus le moule est petit, plus le gâteau sera haut et facile à couper en deux…le mien fait 20 cm) avec du papier cuisson. Répartissez votre pâte de manière la plus équivalente possible dans les deux moules puis mettez au four entre 20 et 30 minutes.

Après cuisson, laissez tiédir à l’extérieur puis mettez les deux gâteaux au frigo.

2) La garniture

Versez dans un cul de poule ou un récipient gardé au frigo (comme les batteurs) la crème liquide spéciale chantilly ( vous pouvez aussi prendre 20cl crème liquide entière classique et ajoutez 100 gr de mascarpone, cela permet d’obtenir une chantilly plus ferme et qui se tient bien en pâtisserie), le sucre et battez jusqu’à l’obtention d’une chantilly. Réservez au frais.

3) Le montage

Sortez les gâteaux du frigo et découpez chacun en deux disques de même épaisseur. Déposez le premier disque de gâteau sur votre plat de service et étalez une couche de chantilly dessus avant de parsemer de framboises coupées en deux. Renouvelez l’opération deux fois. Terminez par une couche de gâteau. Enduisez l’ensemble du gâteau de chantilly en étant plus généreux sur le dessus. J’ai tamponné les bords du gâteau avec un peu de jus de framboise pour créer un effet moucheté. Déposez le reste de vos framboises sur le gâteau puis mettez au frigo pendant 30 minutes minimum.

Pour découper ce red velvet aux framboises facilement, je vous conseille d’utiliser un grand couteau à dents.

gateau saint valentin

gateau saint valentin 4

gateau saint valentin 6

gateau saint valentin 5

Verdict ?

Le biscuit est aérien, les framboises apportent un peu d’acidité et se marient bien avec le biscuit au chocolat et la chantilly. Même s’il y a 4 couches de gâteau, l’ensemble est vraiment léger. Bref qui dit layer cake, ne dit pas forcément crème au beurre : )

Variante mini : Vous pouvez préparer ce gâteau en version duo en divisant les proportions par deux. Dans ce cas, ne faites cuire qu’un seul biscuit, découpez en deux disques puis dans chaque disque de biscuit prélevez des cercles de biscuit (en utilisant des cercles à moelleux ou un verre) d’un diamètre assez petit pour que vous puissiez ensuite dresser votre dessert dans un pot à yaourt ou une grande verrine. Alternez comme dans la recette, disque de biscuit et chantilly parsemée de framboises.

Le cake topper love, le napperon coeur, les pailles ainsi que les petites bouteilles et les cuillères à dessert rose viennent de la boutique en ligne Holly Party.

mon mercredi gourmand

..et plus précisément avec Sébastien Bouillet qui, pour la Saint Valentin, a imaginé Toi+Moi que j’ai eu la chance de goûter en avant première. La nouvelle création du pâtissier est surmontée d’une silhouette en chocolat, homme ou femme, à vous de créer votre duo selon vos goûts.

saint valentin 1

Côté féminin, l’entremets qui me fait penser à une pomme d’amour est composé d’une mousse caramel au beurre salé au coeur pomme parfumé au yuzu (un mariage que j’avais beaucoup aimé dans un chou qui n’est malheureusement plus en boutique aujourd’hui) et d’un biscuit fondant et croustillant au gianduja.

saint valentin 2

Côté masculin, l’entremets est composé d’une mousse au chocolat noir Vietnam 70% et son crémeux bergamote avec un biscuit chocolat croustillant gianduja pétillant (et ça pétille vraiment !) .

Entre les deux, mon cœur penche pour le mariage caramel/pomme/yuzu.

(en vente à partir du 12 février)

bon réveil

Une idée cadeau 100% lyonnaise et vintage avec Bon Réveil (balade offerte)

Si vous me lisez régulièrement ou que vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous avez vu passer récemment le petit déjeuner très gourmand qui a été livré chez moi pour Bon Réveil. Le service est super souriant (oui ça fait tellement du bien !), les produits sont locaux et de très bonne qualité et on vous sert même le café.

Pour la Saint Valentin, Bon Réveil a imaginé une idée cadeau originale : la livraison d’un déjeuner brunch le samedi 13 et le dimanche 14 février suivie d’une balade en 2CV Charleston dans les plus belles rues de Lyon au départ de la place Bellecour.

Lors de votre commande (1er commande), précisez « chocoladdict » et la balade vous sera offerte quelque soit la formule de petit déjeuner que vous choisissez.

Edit : une autre idée gourmande pour la Saint Valentin sur le blog Only Choux

Parmi les belles expériences que j’ai pu vivre grâce au blog, je me souviens de ma visite dans la chocolaterie Michel Cluizel en Normandie. Plongée chocolatée où mes yeux et mon odorat n’en avaient pas perdu une miette et découverte d’une maison familiale dans laquelle on a su préserver le geste et le savoir faire artisanal tout en créant, imaginant, innovant.

A l’occasion de la Saint Valentin, la Manufacture Cluizel rend hommage à la capitale de l’Amour avec un coeur en deux chocolats, noir 63% de cacao et lait 39% de cacao, délicatement décoré d’un cadenas accompagné de sa clé et présenté dans un écrin rouge baiser.

Voici un cadeau gourmand à offrir et partager à deux non ? Cela tombe bien, je vous propose de gagner ce coeur amoureux à Paris sur le blog.

Pour participer, il suffit de me dire en commentaire dans quel chocolat vous croqueriez en premier avant le mardi 9 février 20h. Le nom du gagnant sera indiqué en édit de ce billet après tirage au sort (parmi les participations conformes, jeu réservé aux personnes résident en France).

Bonne chance !

Edit du 09/02/2016 : la gagnante est Sophie du blog Tribulations d’une quinqua.

Félicitations et merci pour vos participations.

mon mercredi gourmand

Vous vous souvenez de cette scène où Sophie Marceau court à perdre haleine sur un quai de gare avant de sauter dans les bras de Pierre Cosso dans La boum 2 ? et celle où deux inconnus (Emmanuel Devos et Gabriel Byrne) échangent des regards intenses dans un train dans Le Temps de l’aventure ? ou bien encore celle où Ethan Hawke s’installe dans le siège en face de Julie Delpy dans Before sunset avant de lui demander de descendre à Vienne (en Autriche hein )) avec lui ? Les amours ferroviaires inspirent aussi les écrivains (lisez 6h27 de Jean-Philippe Blondel), j’ai d’ailleurs emprunté le titre de ce billet  à un recueil de nouvelles (pas encore lu) sur ce thème.

Quoi de plus logique à ce que la SNCF célèbre l’amour à bord d’un TGV et qui plus est avec du chocolat et très bon chocolat, du chocolat Valrhona. Jeudi j’ai voyagé à bord du TGV des amoureux du chocolat en compagnie de Rose & CookMercotte et Du Sucre en jupon. Accueillies par Frédéric Bau (Monsieur Chocolat, celui qui a écrit la bible de tous les accros au chocolat, l’Encyclopédie du Chocolat, celui qui a créé le Dulcey, ce chocolat auquel il est impossible de résister), nous avons goûté son duo de mousses délicieux comme les voyageurs du TGV invités à la voiture bar. Ce duo de mousses est à la carte de la SNCF pendant 3 mois et sera remplacé par un autre dessert de grands chefs.

Après quelques photos souvenir au photocall installé en voiture bar, le voyage chocolaté (des plumiers avec des grands crus Valrhona étaient également distribués aux voyageurs) a pris fin ….je vous laisse regarder la vidéo qui résume bien l’ambiance détendue de ce trajet et si vous prenez le train aujourd’hui (14 février), sachez que des animations autour du chocolat seront organisées dans une dizaine de TGV.

tgv amoureux 5

tgv des amoureux (2)tgv des amoureuxtgv amoureux 8

 

Gourmande mais légère, équilibrée cette mousse est parfaite ! #SNCF #SaintValentin @valrhonafrance

Une photo publiée par Virginie (@chocoladdict69) le

Quelques heures plus tôt, en me baladant à Pied dans le quartier du Marais, j’ai pu admirer les créations des Fées pâtissières pour la Saint Valentin …

saint valentinsaint valentin 3saint valentin 2

Celles du Pain de Sucre à quelques pas de là (la rue Rambuteau est terrible pour un bec sucré comme moi ! )
saint valentin 6

puis les petits coeurs chocolatés de Michel Cluizel juste en face du loir dans la théière (là où vous pouvez goûter la tarte au citron meringuée la plus énorme que je n’ai jamais vue !)

saint valentin 8

et au 3ème étage du BHV marais (lieu total de perdition si vous aimez la pâtisserie, la jolie vaisselle et tout ce qui est a un rapport avec la nourriture), j’ai aperçu sous cloche la création de Philippe Conticini pour la Pâtisserie des Rêves

20150212_125532

De retour à Lyon, je me suis arrêtée dans mon quartier de la Croix Rousse devant la vitrine du chocolatier La Toque Blanche avec ses personnages d’amoureux et sa boîte aux lettres en chocolat (une référence à Vous avez un message ?)

saint valentin 13saint valentin 14

puis devant la vitrine de la chocolaterie de Sébastien Bouillet dont le navire avec son lapin crétin m’a bien amusé (côté Saint Valentin, il a créé cette année des escarpins en chocolat et des gâteaux en forme de galets) saint valentin 12

Si vous voulez une dose d’amour supplémentaire, vous pouvez retrouver d’autres créations de chefs pâtissiers et de chocolatiers sur ma page Facebook.

crédit photos prises dans le TGV des amoureux : SNCF; photo en Une : la boum 2

Pin It