Tag

rdv des becs sucrés lyonnais

Browsing

Si je vous demandais quel dessert vous fait retomber immédiatement en enfance, que répondriez-vous ? Personnellement, me viennent en tête les tartines de pain avec des morceaux de chocolat au lait que mon père faisait griller au four, les tartes aux pommes de ma mère,  les oreillettes à la fleur d’oranger de ma grand-mère ou la flognarde de mon autre grand mère. Bon en fait comme souvent j’ai beaucoup de mal à ne citer àm’arrêter à un seul choix . C’est en tous cas cette « madeleine de Proust » qui a été le thème de 3ème rdv des becs sucrés lyonnais (si vous avez manqué les épisodes précédents, cela se passe ici et ici) le 17 février dernier au Mob Hôtel.

Le lieu du goûter : Mob Hôtel Lyon

Comme pour les éditions précédentes, nous (je ne parle pas de moi à la troisième personne, le nous c’est Émilie qui est ma co-équipière de choc dans l’organisation de ces évènements) avons cherché un lieu chaleureux, lumineux si possible, assez grand pour accueillir une quinzaine de gourmands, singulier et situé dans Lyon et nous avons eu la chance d’être accueillis par Mob Hôtel Lyon ( Pour lever tout de suite toute ambiguïté, ce goûter n’est pas un des « services » de cet hôtel, c’était un évènement privé. )

Je n’avais pas encore eu l’occasion de découvrir ce lieu à 3 minutes à pied de l’arrêt de métro Musée des Confluences et j’ai beaucoup aimé la grande pièce de vie/ restaurant avec l’immense bibliothèque, les canapés qui donnent envie de rester bouquiner ici toute la journée, la cheminée et la déco.

Mob Hôtel a aussi la particularité, entre autres, d’avoir des espaces réservés à des boutiques éphémères accueillant des créateurs, une salle dans laquelle se tiennent par exemple des cours de Yoga et un espace où vous pouvez vous relaxer, prendre une douche même si vous arrivez à l’hôtel avant l’heure du check-in (plutôt que d’errer comme une âme en peine avec vos bagages dans le hall d’accueil )).

J’ai juste vu les chambres en photos mais leur décoration a l’air aussi originale que dans les espaces du Mob Hôtel et je me dit qu’à défaut de pouvoir partir loin, s’offrir un staycation ici (en plus je crois qu’ils ont des chambres familiales), cela peut être sympa. Et puis j’ai prévu de revenir déguster une pizza ici à l’heure du déjeuner.

madeleine de proust madeleine de proust madeleine de proust

Madeleine de Proust : des biscuits, des gâteaux et autres douceurs d’enfance

Les desserts liés à l’enfance ne manquent pas mais avec nous nous étions fixées la règle suivante : mettre en avant de nouvelles adresses par rapport aux deux précédentes éditions. Ainsi étaient présents sur la table de ce goûter :

L’Impoli de Mercredi Biscuiterie (cette jeune femme retravaille tous les basiques de nos goûters d’enfance comme le napolitain, les pim’s, les twix et autres gâteaux industriels dans une version fait maison et sans additifs, colorants, etc….et la bonne nouvelle c’est qu’elle va bientôt ouvrir sa boutique)

Le cake marbré chocolat noisette de Piémont de Signé Extrait 

Les rochers coco de chez Maison Deschamps 

Les bugnes, kougn-amann et madeleines de Maison Guitel

Les bonbons (verveine citronnée, pommes cuites, framboises fourrées )de Violette et Berlingot  

La tarte aux pralines d’ A la Marquise  (qui présente de bons morceaux d’amande en plus de la crème et qui, contre toute attente, n’est pas trop sucrée)

Le flan de la Maison Dias 

Pas de classement, juste le plaisir de se retrouver, de déguster ensemble, de partager son ressenti voire son émotion (soyons fous !). …et à l’issue de ce goûter, plus que quelques miettes sur la table (c’est bon signe, je crois).

madeleine de proust madeleine de proust Au 3ème RDV des becs sucrés lyonnais, ont répondu présents avec gourmandise et enthousiasme :

 

Ils ont publié plein de belles photos qui mettent l’eau à la bouche sur Instagram et sur Facebook, nous les avons rassemblé dans cet  album Facebook (nous déclinons toute responsabilité en cas de grosse envie de goûter )

Un grand merci à tous ceux qui ont  participé à notre « madeleine de Proust : Mob Hôtel, les artisans et les commerces, les gourmands et bien-sûr ma chère Émilie.

Voilà c’est fini comme dirait Jean-Louis Aubert mais après une petite phase nostalgique, nous cogitons pour le prochain rdv 100% sucré.

Alors cette madeleine de Proust ?

Pin It