Tag

politique

Browsing

Oui si on est désolé. Et comment se traduit cette désolation? en donnant de l’argent aux pauvres…de gauche bien-sûr ! être pauvre et de droite, c’est une faute de mauvais goût.

Ce n’est pas de moi mais de Didier Porte, chroniqueur dans l’émission Le fou du roi, qui passait à la Bourse du travail à Lyon vendredi dernier.

Pendant 1h15, l’humoriste parle beaucoup de politique, tape allégrement sur Sarkozy et ses sbires, propose dans un sketch au directeur de TF1 un prolothon en lui expliquant à l’aide des émissions de télé-réalité tout le vocabulaire social,  met dos à dos tous les communautarismes et toutes les religions.

Les plus : la voix off de Guy Bedos qui, entre chaque sketch en fait des tonnes sur l’extraordinaire Didier Porte que l’on est en train de voir, avant de s’apercevoir à la fin que tout ce que Bedos raconte est dictée sous la contrainte d’une arme ; le sentiment d’être, l’espace d’une soirée uniquement avec des gens qui, par exemple, ne pensent pas que la fin de la retraite à 60 ans est inéluctable; la dose d’endorphines que provoque le rire, la qualité des textes, jouissifs car moins consensuels que ceux de beaucoup d’humoristes aujourd’hui.

Les moins : les références politiques et culturelles de Didier Porte ne sont  vraiment pas très actuelles, (pratiquement aucune référence après la campagne présidentielle de 2007) ce qui donne une impression de paresse et de recyclage par rapport à ses précédents spectacles; pas de jeu d’acteur quasiment, une mise en scène minimaliste, tout repose sur les textes et c’est un peu dommage, pas de réelle interactivité avec le public (aucun rappel et aucun jeu avec les spectateurs, comique certes assez facile mais toujours efficace).

Prochain spectacle prévu, dans un registre totalement différent : Florence Foresti (une lyonnaise) !

Et toi, si tu devais aller voir un humoriste , ce serait qui?

Pas glop : le week-end dernier le chérubin s’est transformé en petit tyran. Une crise par heure du lever au coucher, autant vous dire que nous étions épuisés samedi soir et que j’étais prête à retourner le colis à son expéditeur (manque de pot, j’ai perdu le ticket de caisse). Je me suis dit que si une nullipare avait été invitée chez nous à ce moment-là, elle se serait sûrement  fait ligaturer les trompes suite à son séjour chez nous.
Serait-ce la fameuse crise d’opposition? celle qu’il n’a pas faite à 18 mois et que nous aurions puissance 10 pour ses deux ans et demi? J’en connais déjà qui vont me dire que leur progéniture a toujours été ultra sage (en général ce sont les mêmes qui vous agacent en claironnant que leur mioche a fait ses nuits dès la sortie de la maternité) …vous le paierez un jour ). Pour les autres, les parents normaux, quelle est votre stratégie? l’envoyer dans sa chambre pour qu’il se calme? il revient au pas de charge en poussant des hurlements (je vais quand même pas fermer la porte à clef); faire diversion ou tenter de faire passer les choses avec humour? mouais au bout de la 4ème crise de la journée, j’avoue que mon humour est largement émoussé; être à l’écoute de son enfant, lui parler? honnêtement dans ces cas là, autant parler à un mur tellement il est énervé; lui promettre une récompense? (si tu es sage, tu pourras regarder ton dvd par exemple) je n’ai pas l’impression qu’il comprenne réellement et l’idée que dans la vie toute action est intéressée me gêne un peu; le menacer? par exemple « tu ne veux pas venir manger à table…eh bien tu vas aller au lit sans manger et sans histoire »…jusqu’à présent cela a marché, il se radine dans la minute qui suit en râlant un peu.

Glop : le chérubin reste malgré tout un adorable petit garçon qui me gratifie d’un « tu es belle maman » quand je rentre à la maison avec ma nouvelle coupe de cheveux …j’ai appris très vite que le papa l’avait ardemment briefé mais ça fait quand même plaisir…

Pas glop : Les deux personnes avec qui je bosse sont en congé maladie pour au moins un mois (et je vous assure que je n’y suis pour rien)…ce qui veut dire concrètement que je vais hériter de tout leur boulot en plus du mien…ça tombe magnifiquement bien en cette période de l’année où je suis au plus bas de ma forme et où j’ai l’énergie d’une marmotte en pleine hibernation

Glop : Les entreprises licencient à tour de bras pour pouvoir continuer à distribuer des dividentes, les banques à qui l’Etat a prêté de l’argent continuent de se verser des bonus, le chômage est à 11%, Sarko est toujours président, Besson veut mettre fin dans un lapsus révélateur à l’invasion ….dur dur de garder le sourire dans ce contexte….il faut au moins l’aide de Gad Elmaleh et de son dernier spectacle « Papa est en haut » dans lequel il se moque des chansons enfantines, observe tous nos travers et montre une fois de plus ses talents de performer (il danse, il chante, il mime, il joue du piano)….au moins quelques fous rires garantis, même si je l’ai trouvé un peu mieux drôle que son précédent one-man-show.

Sur ce, profitez-bien de votre week-end !

Pas glop : comme vous avez pu le constater cette semaine, ma vitesse de publication de billets s’est nettement réduite. Autant vous l’avouez je n’arrive plus à suivre le rythme. Entre les trajets interminables à la crèche qui m’épuisent dès le matin, des journées de boulot super chargées et qui s’éternisent régulièrement, un appart qui n’est jamais propre et en ordre plus que quelques heures (Electroménagère si tu as un appareil miracle pour moi, fais moi signe), ma participation au prix des lectrices Elle, des blogs toujours plus nombreux à lire et à commenter(désolée  si parfois je passe sans rien écrire), j’ai l’impression d’être sur un tapis de course dont je ne maîtrise plus la vitesse.  Bref je vous annonce un changement de cadence qui je l’espère ne sera pas le début de la fin. C’est pas comme ça comme mon classement lamentable Wikio va décoller des abîmes…

Glop : A quoi sert la télé publique? à diffuser des reportages sur des sujets peu connus ou tabous sans le traitement voyeuriste et sans les chansons larmoyantes en musique d’ambiance que nous auraient proposé TF1 ou M6. Cette semaine, en prime time, France 3 consacrait une émission au déni de grossesse et on apprenait comment le bébé se positionnait différemment dans le corps de la femme de manière à ce que la grossesse soit insoupçonnable, on s’interrogeait sur les liens mère-enfant, sur le père, sur le fait de dire ou pas à l’enfant son histoire particulière. Les témoignages des jeunes femmes étaient touchants, et nous rendaient plus compréhensibles un phénomène qui paraissait jusqu’alors bien mystérieux. Etrange hasard, j’ai croisé le lendemain de l’émission dans un métro près de chez moi, la maman du petit William…

Glop : Les hommes politiques sont parfois pire que leurs guignols, preuve en est Sarko qui attendait l’investiture d’Obama pour travailler avec lui main dans la main (bien-sûr mon gars c’est sa priorité au président américain !) et Ségolène persuadée d’avoir influencé Obama et ses équipes (tu aurais pas pris un peu le chou-fleur ces derniers temps Ségo?)…à part ça, j’ai lu dans Libe le discours d’investiture de « Yes, you can » et franchement ça a nettement plus d’allure que ce que nous sert le président des mangeurs de fromages qui puent…

Pas glop : Je n’ai toujours eu le temps de photographier mes bottes..j’essaie de mettre ça en ligne dimanche  !

Glop : Histoire de donner une petite respiration à ce blog , je vous concocte une petite interview à laquelle j’espère vous serez nombreux (j’aime encore croire que parmi mon lectorat des hommes se cachent) et nombreuses à répondre…ça s’appelle déléguer ses billets et y a en qui ont déjà cette idée bien avant moi mais je ne vais pas cafter…

Sur ce, je vous souhaite un week-end moins pluvieux que ce qui est annoncé ici et du courage à ceux qui bossent demain comme votre serviteur )

Oyez oyez doux sires, gentes dames, venez lire ma nouvelle chronique (qui ne paraitra peut-être qu’une fois), mon joyeux fourre-tout, ma liste des glop et pas glop de la semaine :

Pas glop : Se faire couper les cheveux quand même largement plus court que d’habitude (remember la réaction du chérubin) et constater que personne ne s’en aperçoit (sauf toi Mimi) au boulot…dois-je tenter la coupe iroquoise ou la teinture bleue la prochaine fois? (je vais peut-être aller au Scalp, Djédjé, ça m’avait l’air assez radical comme changements)

Glop : Déposer chaque matin de la semaine le chérubin à la crèche sans une seule petite larmichette de sa part et repartir le coeur bien plus léger

Pas glop : Il y a comme des relents d’ORTF au royaume de la télé….fin de la pub sur France 2, France 3 sans garantie de compensation financière (quid des émissions de qualité car il y en a quand même ?), boulevard de réclames sur les autres chaînes avec deux coupures pendant le film sur TF1 et passage de 6 à 9 minutes de « temps disponible pour le cerveau », désignation du président de France Télévisions par Sarko….et pourquoi pas une émission pour vanter les réformes du gouvernement ? (vous marrez pas, un conseiller du président l’a proposé récemment!)

Pas glop : 5 SDF meurent de froid alors que le DAL (droit au logement) est condamné à 12 000 euros pour avoir monté des tentes sur la voie publique à Paris..ah quelle belle idée d’un droit opposable au logement )

Glop : avez-vous suivi l’histoire de cette mère de famille atteinte d’un cancer, dont la fin semble proche et qui a choisi la famille qui accueillera ses enfants après sa mort? En lisant le papier que lui a consacré Libé, j’ai 1) commencé à renifler 2) me suis demandée à qui j’aimerais confier mes enfants en cas de décès (la réponse est ma soeur mais elle n’est pas encore au courant)) Et vous, vous êtes déjà posés la question? …c’est un glop parce qu’à priori cette maman a obtenu satisfaction, ses enfants ne seront pas séparés, resteront dans la même ville, école, garderont leur copains et elle partira peut-être un peu plus tranquille…

Glop : Rentrer du boulot crevée et abattue d’avance par la seconde journée qui se profile et trouver sur la table un colis envoyé par Sandra Elle plein de surprises chocolatées (un petit billet à ce sujet très bientôt)…c’était mon premier swap ! (à tes souhaits)

Sur ce, doux sires, gentes dames, excellent week-end !

Edit 1 : les mauvaises langues diront que je fais du sous-Caro, réclamée à corps et à cri pour ses up et down…tant qu’elle n’a pas déposé de brevet )

Pin It