Tag

poires

Browsing

Ce week-end ma bande de goûteurs s’est élargie le temps d’un repas et parmi eux, il y avait « ceux qui ne jurent que par les desserts aux fruits » et « celle qui ne mange que des desserts au chocolat ». Pour caser ces deux desserts dans un emploi du temps plutôt chargé en ce moment, j’ai opté pour une recette simple et rapide : une tarte présentée comme une galette aux poires.

Ingrédients pour une galette aux poires

Pour le fond de tarte
200 g de farine
120 g de beurre froid
25 g de poudre d’amandes
80 g de sucre glace
1 oeuf
1 pincée de sel

Pour la garniture
4 belles poires
5 CS de poudre d’amandes torréfiée au four (10° à 180°C)
2 CS de sucre muscovado

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

La veille, préparez le fond de tarte. Du bout des doigts, travaillez le beurre très froid coupé en morceaux avec la farine, la poudre d’amandes, le sucre glace et le sel jusqu’à obtenir un sablage très fin. Creusez un puits et ajoutez un oeuf battu. Avec le plat de la main, formez (rapidement car il faut travailler le moins possible la pâte) une pâte homogène.

Enveloppez la pâte dans du film alimentaire et laissez la reposer au frigo toute la nuit (vous pouvez aussi la faire le jour même, en comptant au minimum 1h de temps de repos).

Sur une feuille de papier sulfurisé, étalez votre pâte au rouleau (fariné-le légèrement) et découpez un disque de 24 à 26 cm (j’ai utilisé un moule à tarte comme contour). Laissez reposer à nouveau la pâte sur le papier sulfurisé au moins 20 minutes au frigo.

Mettez le fond de pâte avec son papier sulfurisé sur une plaque de four. Piquez le fond de pâte avec une fourchette puis saupoudrez de poudre d’amande torréfiée en laissant un bord de 4cm environ. Rangez en rond et en les faisant se chevaucher légèrement les quartiers de poire. Saupoudrez de sucre muscovado puis repliez le bord de la tarte.

Enfournez à 170°C pendant 30 à 35 minutes (tout dépend du four, donc il faut bien surveiller).

galette aux poires

Verdict ?

La couleur qu’ont pris les poires est due au sucre muscovado. J’ai choisi des poires angélys pas trop fondantes, elles ont gardé un côté croquant après la cuisson. Le gros plus de cette galette est que la pâte est vraiment très bonne et on n’a pas envie de laisser les bords dans l’assiette comme cela peut arriver avec certaines tartes.

Cette galette aux poires a eu un gros succès alors qu’elle est toute simple. Elle peut être réalisée avec des nectarines, des pêches, des abricots, des figues…et vous pouvez aussi remplacer la poudre d’amandes par la poudre de noisettes ou de la noix de coco (à torréfier aussi au four).

galette aux poires

J’ai trouvé cette idée de tarte comme une galette aux poires dans le livre Super nature : 100 recettes gourmandes, Certifié bon et sain, de Catherine Kluger (photographies de Catherine Madani) aux éditions de la Martinière. J’ai pioché dans les idées de desserts, étant donné la thématique de mon blog mais le livre donne beaucoup d’idées pour tous les moments de la journée et de la semaine avec des légumes de saison, des céréales, des légumineuses, des herbes fraiches et des épices. A la maison, nous mangeons très peu de viande et on trouve dans ce livre, de nombreuses recettes végétariennes avec un temps de préparation court. Bref une bonne source d’inspiration au quotidien !

Et vous, quelle est votre tarte préférée ?

 

Ce n’est pas le gâteau le plus beau des internets mais c’est le gâteau préféré de ma fille en ce moment et c’est frais, fruité, léger, voici le gâteau invisible aux poires (pourquoi invisible ? parce que si vous avez une mandoline et que vous coupez plus fin que moi, les fruits à l’intérieur du gâteau, la pâte ne se voit pas ou très peu).

Ingrédients du gâteau invisible aux poires

1kg de poires Williams
1 gousse de vanille
25g de beurre +1 un peu pour le moule
2 oeufs
85 gr de sucre de canne
80 g de farine
15 cl de lait

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

 Faites fondre le beurre à feu doux dans une petite casserole puis laissez le tiédir.  Fendez à l’aide d’un couteau une gousse de vanille en deux pour récupérer les graines.

Dans un grand saladier, fouettez les oeufs avec 60 g de sucre puis ajoutez la farine, les graines de vanille. Mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Délayer avec le lait petit à petit pour éviter les grumeaux.  Ajoutez le beurre fondu et mélangez à nouveau.

Préchauffez le four à 190° c (th6-7). Pelez les poires, coupez les en 4, retirez le coeur et les pépins et tranchez les poires dans le sens de la longueur en fines lamelles de 2 cm d’épaisseur (idéalement avec une mandoline mais attention les doigts ou comme moi avec un bon couteau). Incorporez au fur et à mesure les tranches de poire à la pâte en remuant très délicatement. Si à la fois vous avez l’impression que vous n’avez pas beaucoup de pâte, c’est normal !

Beurrez un moule à cake, saupoudrez le du reste du sucre de canne puis versez votre pâte dans le moule. Lissez légèrement le dessus avec le dos d’une cuillère et enfournez pour une heure environ. Pour vérifier la cuisson, il faut que la lame s’enfonce facilement signe que vos poires sont assez tendres.

Laissez refroidir le gâteau à température ambiante. Démoulez le et réservez le au frigo au moins 2h.

gâteau invisible aux poires

gâteau invisible aux poires

Conseils bonus :

  • ne choisissez pas de poires trop mûres, de manière à pouvoir les trancher finement sans souci
  • mettez un peu de jus de citron sur vos poires épluchées pour éviter qu’elles ne noircissent

La bonne nouvelle est que vous pouvez décliner ce gâteau invisible aux poires avec d’autres fruits (selon la saison), d’autres laits et même en version salé. C’est un peu le clafoutis version 2016 avec plus de fruits et moins d’appareil, ce qui est plait plus à mes enfants qui, malheureusement, ne sont pas fans de tout ce qui ressemble à un flan.

Source : Les gâteaux invisibles, Céline Mennetrier, nouvelle collection J’adore aux éditions Solar* (dans la version originale, on sert une tranche de ce gâteau avec du chocolat fondu et de la chantilly façon poire belle Hélène )

*livre reçu dans le cadre du Club Praline

Enregistrer

Enregistrer

En pâtisserie comme ailleurs, certains produits et gâteaux sont à la mode, affolent tout le monde un certain temps avant de disparaitre alors que d’autres paraissent dépassés. Me rappelant récemment les délicieux bavarois que préparait mon père quand j’étais enfant/ado, je me suis dit que cela ne se « faisait plus ». L’aumônière est-elle aussi has been ? Peu importe, me creusant la tête cette année pour proposer une nouvelle recette autour de la Chandeleur, j’ai eu envie d’essayer ce dressage et voilà comment sont nées, dans ma cuisine, les aumônières aux poires & au chocolat.

Ingrédients pour 6 aumônières aux poires & au chocolat

Pour la compotée de poires (pour 6 aumônières)
3 poires fermes
1 CS de sirop d’agave
1 gousse de vanille
2 CS d’eau

Pour la pâte à crêpes
50 cl de lait
2 CS de sucre en poudre
1 gousse de vanille
250 g de farine
4 œufs
50 g de beurre
1 CS de rhum

Pour la sauce chocolat
100 g de chocolat noir dessert

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1)La pâte à crêpes

Faites chauffer dans une casserole le lait, le sucre en poudre, le beurre et la gousse de vanille fendue en deux. Enlevez du feu lorsque le lait commence à frémir et laissez infuser 10 minutes minimum.

Dans un saladier, tamisez la farine et faites un puits au milieu. Ajoutez les œufs et fouettez. Versez le lait (enlevez la gousse de vanille) peu à peu sans cesser de fouetter pour éviter les grumeaux. Ajoutez le rhum et laissez votre pâte reposer pendant 1 heure.

2) La compotée de poires

Épluchez vos poires avec un économe pour faire le moins d’épluchures possibles. Coupez vos poires en dés et mettez les dans une petite casserole sur feu doux avec le sirop d’agave, les grains de vanille d’une gousse et deux cuillères à soupe d’eau. Laissez compoter pendant 15 minutes environ en remuant de temps en temps. Les dés de poire doivent devenir fondants à l’intérieur mais rester entiers (l’odeur est juste merveilleuse !).

3) Les aumônières

Une fois que votre pâte à crêpes a reposé, faites cuire vos crêpes une à une dans une poêle beurrée. Déposez une crêpe dans un grand plat ou sur une plaque allant au four et au milieu de la crêpe, mettez quelques cuillères à café de compotée de poires. Refermez votre crêpe comme une bourse (j’ai utilisé de la ficelle pour nouer, si vous êtes plus doué, peut-être arriverez vous à le faire avec des morceaux de gousse de vanille). Répétez l’opération, saupoudrez vos aumônières de sucre glace et mettez dans un four préchauffé à 180° pour quelques minutes.

Faites fondre le chocolat noir à pâtisser au micro ondes (attention à ne pas le cuire) puis nappez en vos aumônières.

 

chandeleur bis

Verdict ?

Poires fondantes + crêpe légèrement croustillante en sortant du four + chocolat un peu épais = miam garanti 🙂

Pour les crêpes j’ai suivi la recette d’Hervé Cuisine présente dans le livre Desserts faciles et bluffants (bien entendu avec la quantité de pâte, il vous reste pas mal de crêpes une fois vos aumônières aux poires & au chocolat dressées). Si vous voulez du chocolat plus liquide, il faudra ajouter de la matière grasse (beurre ou crème liquide). Personnellement j’aime bien la texture telle qu’elle car cela ne détrempe pas du tout la crêpe.

Variante  ?  avec des pommes compotées et de la sauce au caramel au beurre salé

mon mercredi gourmand

L’automne est arrivé même si les terrasses des cafés, les robes légères, les nu-pieds et les douces températures de ces dernières semaines ont donné un mois de septembre aux couleurs d’été indien. Hier matin, j’ai traversé le petit parc en face de chez moi et j’ai été surprise de voir toutes ces feuilles mortes à terre. Voici donc un gâteau au diapason avec ce changement de saison, un moelleux au marron et aux poires.

Ingrédients

500 gr de crème de marron
1 CS de farine
4 CS de poudre d’amande
100 gr de beurre fondu
4 oeufs
1 petite boite de poires au sirop

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Battez les blancs en neige ferme et réservez les au frigo. Dans un saladier, mélanger la crème de marron avec les jaunes d’oeuf. Ajoutez la poudre d’amandes puis le beurre fondu, la farine et les poires au sirop coupé en gros dés. Incorporez ensuite délicatement les blancs en neige. Versez dans un moule beurré et fariné et mettez dans un four préchauffé à 180° pour 45 minutes environ. Vérifiez la cuisson du moelleux avec un cure-dent (l’astuce vient de Sophie du blog Et sinon rien, cela permet de ne pas abîmer du tout le gâteau contrairement à la lame d’un couteau; le cure dent doit ressortir du gâteau sans pâte dessus).

Le glaçage chocolat (50 gr de chocolat noir à 70% et 20 gr de beurre à faire fondre au bain marie) est pour les plus gourmands, il se marie bien avec le marron comme avec les poires mais il est facultatif.

moelleux marronmoelleux 2moelleux 3moelleux marrons

Verdict ?

Tout ça pour ça ? Pas mal- Hum- Encore Oh My God !

Pas trop sucré, pas sec, pas étouffe chrétien, ce moelleux au marron et aux poires  a donné un résultat au delà de mes espérances. La présence des dés de poire au sirop humidifie un peu la pâte sans la détremper, ça fond en bouche et il faut vite le cacher si vous voulez en garder pour le petit déjeuner du lendemain.

tarte poire chocolat bis

Une envie de dessert prêt à l’heure du goûter, quelques poires dans le saladier à fruits, l’idée de ne pas suivre de recette précise et voilà comment est née la tarte poires chocolat. Pour la pâte, j’ai opté pour une pâte sucrée mais comme je n’avais pas de poudre d’amandes dans mes placards, j’ai remplacé par de la poudre de noisette et miracle ça a marché !

[typography font= »Supermercado One » size= »22″ size_format= »px » color= »#e3b746″]Ingrédients[/typography]

Pour la pâte sucrée noisettes
120g de beurre demi-sel
240g de farine
1 oeuf
40g de noisette en poudre
80g de sucre glace

4 poires mûres mais fermes
deux poignées de poudre d’amande
pistoles de chocolat au lait Jivara (Varhona)

[typography font= »Supermercado One » size= »22″ size_format= »px » color= »#e3b746″]Et maintenant qu’est ce qu’on fait ? [/typography]

Préparez dans un premier temps la pâte sucrée. Coupez le beurre à température ambiante en petits morceaux et du bout des doigts mélangez le avec la farine, le sucre glace, la poudre de noisettes. Incorporez alors l’oeuf et pétrissez la pâte rapidement de sorte à ce qu’elle forme une boule. Filmez la (sans caméra ah aha ah) et réservez au frigo 2 heures. Étalez la pâte sucré et déposez la dans un moule à tarte tapissé d’une feuille de cuisson. Parsemez de poudre de noisette le dessus de la pâte sucrée. Coupez les poires en fines tranches et disposez les en rosace sur la poudre de noisette. Parsemez les poires très légèrement de cassonade, de petits morceaux de beurre et de pépites de chocolat au lait coupées pas trop finement.

tarte poires chocolat

Verdict ? Les pépites de chocolat à peine fondues et encore croquantes avec les poires moelleuses et le goût de la noisette s’accordent très bien. A part la pâte sucrée (que je conseille de ne pas zapper, je la trouve bien meilleure qu’une pâte brisée classique), ce dessert est vraiment rapide et simple, gourmand et relativement léger par rapport à d’autres tartes au chocolat (pas de ganache, donc pas de crème).

Et vous, les tartes aux poires vous aimez ça ?

(Anne-Laure j’espère que tu prendras une part ?)

Pour ces mini tartes tatin aux poires, j’ai croisé deux recettes : celle de la tarte tatin design de Stephatable en utilisant les mêmes moules en forme de demi-sphères et celle de Maud qui m’a donné envie de remplacer les pommes par des poires.

Ce n’est pas forcément express mais c’est très simple si le démoulage se passe bien, d’autant plus que j’ai zappé l’étape pâte feuilletée à la main (pour les pressées ou avec des enfants dans les jambes rapidement comme moi, la pâte feuilletée surgelée Picard est bien meilleure que celle qu’on trouve au rayon frais des hypermarchés).

Épluchez vos poires, enlevez l’intérieur et coupez les en quartiers surtout pas trop fins. Pour que les poires tiennent mieux, je conseille de les choisir pas trop mûres.

Faites chauffez  à sec 150g de sucre dans une poêle, quand le caramel commence à prendre, ajoutez le beurre coupé en petits morceaux et mélangez vivement. Ajoutez alors délicatement les quartiers de poires et laisser les s’imprégner de caramel à feu doux pendant 30 minutes environ. Ne les remuez surtout pas, contentez vous de les retourner et de les arroser.

Découpez dans la pâte feuilletée des cercles légèrement plus grands que ceux de vos moules à dôme. Disposez dans le fond chaque demi-sphère, les quartiers de poires du côté rond, de manière à ce qu’il n’y ait pas d’espace libre. Recouvrez d’un cercle de pâte feuilletée et piquez à la fourchette pour éviter qu’elle ne gonfle.

Mettez à four chaud (180°) pour environ 25 minutes.

Au moment de démouler, je n’étais pas fière car je ne pouvais pas tout retourner d’un coup et j’utilisais ce nouvel accessoire de cuisine en silicone pour la première fois mais une par une, mes mini tartes tatin à la poire se sont décollées toutes seules.

Dégustez tiède avec ou sans glace vanille, c’est excellent )

Et vous, les tartes tatin vous les aimez comment ?

(un mercredi gourmand pour Anne-Laure T à qui je souhaite un bon rétablissement)

Pin It