Tag

Normandie

Browsing

10 choses que j’ai aimées à Granville

J’ai peut être été trop influencée par Stone et Charden mais à la Normandie, jusqu’à présent, j’associais surtout les vaches et les fromages, les champs de pommes et le cidre, les maisons à colombages et les paysages verts que j’avais pu voir autour de Cambremer. Alors quand on m’a proposé de découvrir un autre visage de cette région, celui de la pêche, et une destination bien précise, Granville, je n’ai pas hésité une seconde. Cet été j’étais en vacances à…

Les Rencontres de Cambremer, édition 2017

Fin avril, j’ai traversé une bonne partie de la France, direction la Normandie (et Stone Charden de raisonner dans ma tête, oui j’ai des références très actuelles…c’était ça ou Gérard Blanchard..je crois que je viens de perdre mes lecteurs les plus jeunes )) pour assister et participer aux Rencontres de Cambremer. Je connais assez peu cette région, mises à part les falaises d’Etretat et Giverny. Je l’admire régulièrement à travers les photos d’Anne-Laure T (qui m’a donné très envie d’aller…

Etretat côté village

 Dans toutes les villes touristiques, il se passe le même phénomène : tous les touristes sont massés autour de l’attraction principale et dès qu’on s’en écarte, on se retrouve rapidement seul. Je me souviens de la place Saint Marc à Venise noire de monde (et ma trouille qu’un pigeon se pose sur moi alors qu’un gugus mettait ses bras en croix pour accueillir le plus de volatiles possibles sur lui … j’aime pas les pigeons) et quelques mètres plus loin,…

L’art de la fugue

Dimanche dernier en fin d’après-midi je suis allée voir dans mon cinéma de quartier L’art de la fugue, adapté d’un roman de Stephen McCauley. Je me souvenais peu du livre, pas assez en tous cas  pour ne pas avoir envie de voir le film (vous avez des exemples d’adaptations plus réussies que l’original ? ), la présence au casting d’Agnès Jaoui et Benjamin Biolay était un argument suffisant et je venais de passer une grosse partie du week-end dans des…

Balade dans le village de Giverny

Si tu vas à Giverny n’oublie pas ton parapluie. Boutade gratuite puisque le jour de ma balade, le ciel a été clément une grande partie de la journée et j’ai pu visiter le village sans imper ni bottes de pluie (désolée mais à Lyon, on en a finalement assez peu usage). Sûrement un gros coup de chance si j’en crois la luxuriance des jardins des maisons, des massifs de fleurs en bord de route et la verdure partout autour de…

Pin It