Tag

Michel Cluizel

Browsing

Parmi mes chocolatiers chouchou, impossible de ne pas citer Michel Cluizel. J’ai eu la chance de visiter sa chocolaterie en Normandie en 2014, de voir le processus de transformation du cacao de la fève à la tablette (ce qu’on appelle un chocolatier bean to bar et qui n’est pas si fréquent que cela en France) et rencontrer cette famille qui, depuis 3 générations, de père en fils et fille, est animée par la même passion du chocolat.

Ce que je retiens de cette journée est la transmission d’un savoir-faire (beaucoup de choses sont encore manuelles), le soin apporté dans la sélection des matières premières (si vous cherchez du praliné pour vos desserts par exemple, je vous conseille leur pâte à tartiner à 89% de praliné) et la garantie de chocolat pur beurre de cacao (donc sans huile de palme), sans ajout d’arôme, sans soja.

J’ai retrouvé la famille Cluizel au salon de thé-boutique-pâtisserie Un dimanche à Paris et j’espère avoir l’occasion d’y retourner, lors d’un de mes séjours parisiens, car tout était exquis.

Pour les fêtes de Pâques, la Manufacture Cluizel a créé la Poule en Choc’, délicatement décorée de chocolat noir et composée de chocolat au lait 39% de cacao (avec de délicieuses notes caramélisées). Quant aux Poussins Chics, ils sont déclinés en chocolat au lait 39% de cacao et chocolat ivoire et généreusement garnis de praliné croustillant.

Avouez qu’ils sont craquants 🙂

Poule en Choc'

 

Poule en Choc'

 

Poule en Choc'

****Concours terminé *****

Pour gagner cette Poule en Choc’ et ses Poussins Chic, dites moi simplement en commentaire, quel est votre sujet de Pâques préféré.

Seules les participations ayant bien répondu à cette demande seront pris en compte. Après tirage au sort, le gagnant sera tiré au sort et son nom sera indiqué en édit de cet article. Le jeu est réservé aux personnes résidant en France.

Vous avez jusqu’au 10 avril 20h pour participer. Pour avoir une chance supplémentaire, vous pouvez liker la page Facebook de Michel Cluizel et la mienne, ou le compte Instagram de Michel Cluizel et le mien.

Edit du 11 avril 2017 : La gagnante est Elodie Trcz. Merci à tous pour votre participation !

Parmi les belles expériences que j’ai pu vivre grâce au blog, je me souviens de ma visite dans la chocolaterie Michel Cluizel en Normandie. Plongée chocolatée où mes yeux et mon odorat n’en avaient pas perdu une miette et découverte d’une maison familiale dans laquelle on a su préserver le geste et le savoir faire artisanal tout en créant, imaginant, innovant.

A l’occasion de la Saint Valentin, la Manufacture Cluizel rend hommage à la capitale de l’Amour avec un coeur en deux chocolats, noir 63% de cacao et lait 39% de cacao, délicatement décoré d’un cadenas accompagné de sa clé et présenté dans un écrin rouge baiser.

Voici un cadeau gourmand à offrir et partager à deux non ? Cela tombe bien, je vous propose de gagner ce coeur amoureux à Paris sur le blog.

Pour participer, il suffit de me dire en commentaire dans quel chocolat vous croqueriez en premier avant le mardi 9 février 20h. Le nom du gagnant sera indiqué en édit de ce billet après tirage au sort (parmi les participations conformes, jeu réservé aux personnes résident en France).

Bonne chance !

Edit du 09/02/2016 : la gagnante est Sophie du blog Tribulations d’une quinqua.

Félicitations et merci pour vos participations.

mon mercredi gourmand

 Il y a deux choses pour lesquelles je suis prête à me lever de très bonne heure le matin : les voyages et le chocolat …n’empêche que j’ai bien failli rater mon train direction Paris puis la Normandie pour une journée dans la Manufacture Cluizel car mon réveil n’a pas sonné. J’ai ouvert les yeux, sauté de mon lit en catastrophe, sprinté de chez moi à la bouche de métro la plus proche, loupé la première rame de 30 secondes mais heureusement j’ai réussi à monter à temps dans mon TGV. Une fois dans la voiture direction Damville, j’ai tellement parlé que j’ai fait rater la bonne sortie à ma conductrice…finalement après avoir traversé le village où habitait avant la famille Cluizel et fabriquait artisanalement des chocolats dans leur cuisine (aujourd’hui la Grande Manufacture compte 18 000 m2 d’ateliers, petit changement d’échelle )), je suis enfin arrivée à destination.

Michel Cluizel 12

Le temps de m’habiller comme dans un service d’hôpital (blouse, charlotte, retrait de tout bijou) et me voilà plongée en compagnie de trois autres blogueuses dans l’antre de cette maison familiale qui, depuis 3 générations, travaille et créée autour du chocolat avec un amour pour ce produit qu’on sent profond et sincère. Au milieu d’effluves cacaotées, j’ai suivi tout le parcours du chocolat puisque ici à la Manufacture, chose rare, les fèves sont transformées en pâte de cacao puis en chocolat . J’ai été frappée par le contraste entre un savoir-faire qui se transmet de personnes à personnes, une fabrication encore très manuelle (nougatine réalisée dans des petits chaudrons en cuivre et travaillée à la main pour fourrer ensuite des chocolats, importance de l’intervention humaine dans l’assemblage d’un chocolat qui peut compter jusqu’à 10 opérations) et la taille de l’entreprise qui produit 1400 tonnes de chocolat par an !

Avant cette visite, j’avais déjà eu l’occasion de voir des tablettes Michel Cluizel chez des pâtissiers mais la marque n’est sortie de l’anonymat qu’en 1984 , étant spécialisée avant dans la fourniture des produits aux professionnels. A l’occasion de cette journée, j’ai pu rencontrer Michel Cluizel et ses enfants, Marc (directeur général) et Catherine Cluizel (responsable de la communication grand public et du magasin parisien « Petite Manufacture Cluizel »), à qui il a transmis sa passion et tous ont mis en avant cette volonté de mettre la qualité au service du goût en choisissant avec soin les matières premières (100% beurre de cacao, gousses entières de vanille bourbon et ni arôme artificiel ou naturel, ni matière grasse végétale, ni OGM) en réalisant toutes les recettes de fourrage, en conservant un savant équilibre entre l’humain et la machine.

Michel Cluizel 1Michel Cluizel 2

Michel Cluizel 3

Michel Cluizel 4Michel Cluizel 5

Michel Cluizel 6

Après la visite des ateliers, j’ai passé pas mal de temps dans la belle boutique de la Manufacture. Impossible de ne pas repartir avec quelques tablettes mais aussi le praliné à l’ancienne qui est un produit phare de la maison et qui est absolument divin aussi bien dans sa version pâte à tartiner (attention il est déconseillé d’ouvrir le pot en se trouvant seul dans une pièce, vous pourriez le finir très vite) que dans sa version à cuisiner (89% de praliné..je l’ai aussi goûté, il explose en bouche).

Michel Cluizel propose aussi toute une gamme de produits dits « secrets de pro » dont je vous ai présenté les coques en chocolat pour ma recette de mousse au chocolat mais il existe aussi les mini grammes très pratiques à doser et à faire fondre pour la pâtisserie, des décors pour mettre sur des gâteaux ou entremets, des pots de poudre de cacao brut et de gruétine.

Michel Cluizel 7Michel Cluizel 9Michel Cluizel 13Michel Cluizel 14Michel Cluizel 15Michel Cluizel 16michel cluizel 17Michel Cluizel playmo

Bref une journée qui valait le coup de se lever aux aurores …

Merci à la famille Cluizel pour son accueil et sa disponibilité et à Elise pour son invitation !

 Un peu en retard pour ce récap hebdomadaire mais je viens tout juste de rentrer d’une journée à Montélimar avec au programme barbecue, soleil, déjeuner en terrasse et piscine pour les enfants avec leurs cousins. J’étais déjà dans le train mardi matin tôt direction Paris puis la Normandie pour une journée à la Manufacture Michel Cluizel (avec la très chouette surprise de retrouver Sophie du blog Turbigo gourmandises sur place !). Forcément je ne pouvais pas revenir sans chocolat.

C’est peut-être ma période british mais après avoir vu la saison 1 de Mr Selfridge, je me suis lancée dans Passé imparfait, un pavé de 600 pages qui se passe en Angleterre  dans les années 60. La semaine s’est terminée avec un essai tennis pour le fiston lors des journées portes ouvertes d’un club situé juste en face de mon immeuble (le rêve en somme …dommage que le prix soit un peu moins idyllique) alors que côté sport j’ai lamentablement abandonné le défi ventre plat.

Cette semaine il y a eu aussi des essais de bracelets multicolores en plastique (dits rainbow loom si j’ai bien suivi), j’ai attaqué direct avec des modèles avec machine mais je dois avoir un souci avec les modes d’emploi, je n’arrive pas à les comprendre et les traduire en gestes. Finalement mon fils ayant pitié de sa pauvre mère a fini par montrer comment faire un bracelet en 5 minutes en utilisant le majeur et l’index…je crois que c’est ce qu’on appelle un moment de solitude : )

semaine 25 collage22 juin 2014

★ Je ne sais pas si vous avez vu au cinéma la pub pour Spotify mais le fait qu’un gars sélectionne toute une liste de chansons pour une fille et lui envoie plaît à mon côté ado romantique attardé, ça m’a donné envie d’écouter la chanson Jolie Coquine dont il est question dans la pub :

D’autres photos , avec ou sans calorie, avec ou sans playmobil, sur Instagram

Pin It