Tag

hip hop

Browsing


crédit photo : info culture

..aux Nuits de Fourvière de Lyon, cela donne une soirée assez atypique :

– avec un organisateur qui s’improvise en Monsieur Météo pour annoncer une averse qui ne dure, heureusement, que quelques minutes ce soir là

– avec un public très jeune et plutôt casquettes, baggy que tenue de soirée comme quand tu vas dans certains théâtres parisiens ou à l’opéra

6 équipes de danseurs hip hop/breakdance (appelées crew) venues des 4 coins de la planète

3 jurés sur scène perchés sur des chaises et qui décident après chaque quart de finale, demie-finale puis finale, quel groupe a assuré le mieux (en sachant qu’au delà de la performance individuelle, c’est la prestation collective qui est jugée)

un DJ suspendu dans les airs qui ferait danser le plus coincé d’entre nous

des battle de 12 minutes pendant lesquels les figures les plus insensées se succèdent à un rythme dément

– deux animateurs qui font bouger les rangées des arènes

– une entracte pour découvrir un jeune homme qui maitrise le human beatbox comme moi les muffins…tu te demandes s’il cache des trucs sous son tee-shirt et comment il respire surtout

– un groupe de filles tout aussi époustouflante que les danseurs

– une finale qui oppose Pockémon Crew et Vagabonds…pour une néophyte, impossible de décider qui est le meilleur car chacun se donne à fond ..le jury, ce soir là,  vote à l’unanimité pour Vagabonds

J’ai joué à la carpe pendant toute la soirée, ébahie pour les prouesses des danseurs, par leur élasticité et en même temps leur force (pour pas mal de mouvements, abdos en béton conseillés). J’ai encore plus apprécié les passages collectifs que les prestations solos. Je me suis demandée comment au départ  ils avaient appris des figures qui me paraissent difficiles à exécuter autrement que dans la vitesse, j’ai vibré avec eux…bref si tu as l’occasion d’aller voir un spectacle de hip/hop ou un battle, n’hésite pas !

Et toi, le hip hop tu connais? tu en as fait?


Cette semaine, j’ai enchaîné les sorties ! Hasard du calendrier, exploitation de belle-maman venue sur Lyon pour garder les enfants ou envie d’en profiter avant une période probablement beaucoup plus monacale ? même si j’ai accumulé pas mal de fatigue, j’ai eu l’impression de retourner quelques années en arrière et c’était loin d’être déplaisant.

Samedi : pourquoi lorsque mon fils répète mes phrases, je trouve ça rapidement agaçant alors que lorsqu’il s’agit de Miss Zen je m’extasie ? ..il y a discrimination maternelle je sais mais mon petit perroquet m’attendrit )

Dimanche : après une courte averse, les nuages se sont dispersés et le « battle » qui a opposé plusieurs groupes de hip hop et de breakdance dont les Pockemon crew  a commencé dans les arènes de Fourvière : un DJ qui a assuré aux platines, des danseurs qui m’en ont mis plein la vie, j’en parle plus en détails bientôt.

Lundi : écrire ma lettre de demande de mise en disponibilité ce n’est pas dire « au revoir Monsieur le président » (parce que je n’ai malheureusement pas gagner au loto et que je vais passer d’un demi-salaire à pas de salaire du tout) mais c’est tout de même très jouissif surtout quand on sait qu’on quitte un boulot qui ne plait pas du tout pour une formation enthousiasmante…promis je te dis tout cette semaine

Mardi : se retrouver dans une boutique de déguisements aussi grande qu’un loft new-yorkais avec des chapeaux, des costumes, des accessoires en pagaille quand on a un fils qui passe sa journée avec des oreilles de lapin sur la tête (véridique) ou un gilet de cow-boy, c’est un peu la caverne d’Ali baba par procuration !…non on n’a pas prévu de trip docteur/infirmière ou policier/prisonnière avec l’homme (car avouons que les rayons adultes sont très souvent tendancieux) mais on a trouvé une chouette panoplie de magicien au chérubin pour son anniversaire

Mercredi : avoir l’occasion de sortir à trois, l’homme, le grand et moi c’est plutôt rare alors en présence de la baby-sitter familiale, on a sauté sur l’occasion pour aller applaudir le cirque Romanes dont j’ai aimé l’esprit familial, les numéros plein de poésie, l’ambiance festive avec un orchestre sur la piste du début à la fin…je ne suis pas une grande fan de cirque mais ici pas d’animaux et des artistes qui mettent des étoiles dans les yeux des petits et des grands !

Jeudi : reprendre message in a bottle avec au moins 4000 personnes, frissonner en attendant « every breathe you take » ou «  fragile« , redécouvrir An Englishman in New York ou Roxanne grâce à l’orchestre philharmonique, être bluffée par la voix de Sting, touchée par un duo avec la chanteuse présente sur scène (mais dont j’ai bêtement oublié le nom),  admirer la jeune femme qui dirige l’ensemble des musiciens avec une fougue incroyable…l’homme n’a peut-être pas une paie extraordinaire mais grâce à son CE on en profite chaque année des nuits de Fourvière )

Vendredi : arriver comme une fleur dans le bureau des collègues de « mon » service, voir croissants, pains au chocolat, café et jus de fruit sur une petite table et toutes les personnes que j’aime bien au boulot dans la pièce , m’assoir tranquillement, voir quelqu’un me tendre un cadeau et comprendre enfin que c’est une surprise organisée pour mon départ …euh c’est un message pour que je parte avant fin septembre? ils ne me supportent plus? non sans blague, cela m’a fait très plaisir )

Et toi, bientôt sur le départ, de retour, pas de congés cet été ? la semaine de Virginie B; la semaine de Cla

Pin It