Tag

foodista

Browsing

Foodista, foodista, cakista plutôt (c’est pas moi qui l’ai écrit) en ce qui me concerne mais d’abord comment reconnait-on une foodista ?

L’auteur, directrice de communication et ancienne gagnante d’Un dîner presque parfait, décrit la foodista comme quelqu’un qui est, je cite « toujours au courant des tendances culinaires et ne peut s’empêcher de penser, respirer, vivre cuisine ». Jusque là je me reconnais, moins quand elle complète son portrait en écrivant que la foodista cuisine bien, écume les ateliers culinaires, teste des restaurants toutes les semaines. La foodista serait-elle nécessairement cordon bleu et fortunée?

J’ai eu la confirmation en parcourant ce guide que pour garder la ligne quand on est foodista, il n’y a pas de recette miracle : sans sport t’es mort. C’est toujours un peu étonnant de rencontrer des filles qui semblent passer leur temps à table et qui sont minces comme des feuilles. Après interrogatoire, il s’avère qu’elles passent souvent des heures à suer les calories ingurgitées.

Livres de recettes à lire, abonnements à des revues, sites à consulter, ingrédients indispensables, salons et manifestations à ne pas rater, le guide livre le parfait kit pour ne rien louper de ce qui se passe dans les assiettes.

J’ai trouvé le chapitre sur la foodista au restaurant proche de ma réalité de la consultation, en amont, de multiples guides et sources croisées pour espérer dénicher LA perle (ou pour éviter les déceptions) au « ça va refroidir » de l’accompagnant alors que je prends quelques notes sur le plat qu’on vient de me servir.

Tout comme Mathilde Dewilde, impossible pour moi de partir en voyage sans m’être renseignée sur les adresses gourmandes à ne pas rater. Une fois sur place j’adore aller fureter dans les supermarchés à l’étranger, dans les épiceries ou les marchés un peu partout et de retour de vacances je rapporte toujours des souvenirs  consommables  !

Bref je ne sais pas si j’ai mon diplôme de foodista mais comme les adresses dans ce livre sont majoritairement parisiennes, je me porte candidate pour une version lyonnaise d’un guide d’une gourmande tendance bec sucré.

Et vous, foodista ou pas ?

 

Voilà un an et 3 mois que chaque samedi je te donne rendez vous autour du chocolat et plus d’un an que tu participes aussi à cette weekly chocolate !  J’en profite d’ailleurs pour remercier celles qui, chaque semaine, ont été fidèles à cette weekly et celles qui ont participé de manière plus ponctuelle. Que de desserts, d’instants gourmands partagés !

En 2012 il y aura toujours des coups de coeur, des découvertes, des dégustations, des recettes, des cadeaux autour du chocolat mais pour attaquer l’année 2012, j’ai eu envie de te proposer un nouveau rendez vous : Dans ma cuisine…

L’idée est de se retrouver tous les samedis en cuisine et pour cela pas besoin d’être une pro des fourneaux. Pour participer, publie un billet sur ton blog le week-end en complétant la phrase dans ma cuisine ….selon ton inspiration.

Par exemple Dans ma cuisine…:

– il y a  un ustensile, un accessoire (celui dont tu ne pourrais te passer, celui que tu viens juste d’acheter, celui que tu rêves d’avoir), mon tablier, mes dessous de plat, l’assiette de mon enfant, mes jolis torchons, des photos culinaires, ces magnets sur le frigo, de la déco…

– je téléphone, je lis, je m’isole, j’écoute la radio, je regarde les voisins par fenêtre, je fais la vaisselle mais jamais la cuisine, je mange des bonbons en douce, je suis au régime et voici ce que je mange en ce moment ….

– j’ai de grands débats intérieurs : ai-je vraiment besoin de ce lave-vaisselle? serviettes en papier ou en tissu? dîner avec ou après les enfants?…

Bref laisse libre court à ton imagination avec une photo, un dessin, un texte pour ce nouveau rendez-vous ! et si tu as encore des instants chocolatés sous le coude, ne te gêne pas, accro au chocolat je suis, accro au chocolat je reste.

Alors je me lance :

Ce week-end, dans ma cuisine….il y aura des galettes des rois et des cousins, cousines qui vont se battre pour savoir qui a la fève ). Je l’écris tous les ans : je ne  raffole pas de cette pâtisserie . Tu peux même en mettre devant moi sur une table sans que j’ai envie d’en prendre une part, dingue, non? ))

Cela ne m’empêche de saliver devant les magnifiques galettes :

celle Orientale de Christophe Roussel

celle tout chocolat de Pierre Hermé

celle de la Maison du Chocolat

J’ai déjà préparée la galette chocolat/framboises,  la galette frangipane poire/chocolat, cette année je suis tombée sur une version qui attirera sûrement le courroux des traditionnalistes de la galette (ciel mais où est passée la frangipane?) et que je vais tester pendant le mois de Janvier. 

Alors tu me rejoins en cuisine?

Dans la cuisine des Petites Canailles une soupe au chocolat

Dans la cuisine de l’Instinct des thés du chocolat en veux-tu en voilà

Dans la cuisine de Futile et Utile il y a du vert anis

Edit : dès la semaine prochaine, un cadeau pour l’un(e) des participant(e)s grâce à mon partenaire Rue du Commerce.

Pin It