Tag

filles rondes

Browsing

large

Hier j’ai fait une grande découverte rayon fringues spécial filles rondes et il fallait que je la partage avec celles qui, par hasard, parmi celles qui me lisent, seraient rondes aussi. M’épanchant récemment sur l’épaule d’une amie (Myriam si tu me lis) sur mes difficultés à m’habiller entre les 36 fillettes de Zara et de ses consoeurs espagnoles et les grandes tailles d’enseignes spécialisées pour lesquelles je ne suis pas assez ronde, elle me lâcha quelques infos et c’est ainsi que je me retrouvais en pleine folie de Noël, dans  un centre commercial fourmillant et bruyant, direction Gap.

Arrivée sur place, je cherche le rayon jeans en essayant de ne pas laisser envahir par les souvenirs plus que désagréables -disons le carrément démoralisants- des dernières séances d’essayage, celles où je suis rentrée à la maison sans rien après avoir passé des dizaines de pantalons dont la moitié ne passait même pas au niveau de la cheville alors que l’autre moitié me donnait envie de me fracasser le visage contre la vitre en face de moi; celles où je suis ressortie d’une cabine à l’éclairage blafard  (mais pourquoi ils font ça, c’est de la cruauté pure ou quoi ?) impitoyable avec les filles rondes (et les minces avec de la cellulite, il parait que ça existe) partagée entre la rage de balancer le tas de fringues qui ne m’ira jamais et l’envie de pleurer alors que la vendeuse qui doit faire 45 kg toute habillée me demande en penchant la tête sur le côté « ça a été?« . Non rien ne m’allait pouffiase. Enfin dans la vraie vie, je grimace et j’attaque intérieurement un régime à base de légumes vapeur et d’interdiction à jamais de chocolat que bien entendu je ne suivrai jamais.  Avant même de passer en cabine, il y a un truc super énervant pour les rondes : la prédominance, dans pas mal de boutique,s des tailles XS, S et M. A part me retirer des os ça va pas être possible. Si on est logique deux secondes, ça veut peut-être dire que la taille que je cherche est celle qui part en premier…alors pourquoi ne pas en proposer plus ?

Enfin bref je suis là devant le rayon jean, perdue devant un système de taille que je ne connais plus vu que j’ai fini par limiter au strict minimum les séances shopping quand je vois une jolie vendeuse s’approcher. Je marmonne quelques informations qu’elle me demande et elle me glisse dans les mains trois modèles susceptibles de m’aller …youhou, un endroit où il n’y aurait pas que du slim ? Je n’y crois pas encore vraiment. Direction les cabines où je suis accueillie par un vendeur qui visiblement aime les filles rondes (j’ai cru qu’il allait m’aider à passer les jeans dans la cabine hu hu !). La vendeuse m’a spécifié au passage « n’hésitez pas à sortir de la cabine pour solliciter l’avis de mon collègue« . Ben voyons ) Non mais franchement il n’y a que les filles minces qui sortent pour se reluquer dans tous les sens et s’exclamer devant leur copine « tu ne trouves pas que ça me fait un peu trop de fesses là ? » parce moi, je reste planquée à l’intérieur sauf si ceux qui ont eu la cruauté de mettre un éclairage aussi blafard ont aussi omis le grand miroir dans la cabine.

Je viens de fermer la porte (oui c’est une porte, pas un rideau à tenir d’une main pour être sûre qu’on te voit pas à moitié nue en passant), la séance de torture..enfin d’essayage peut commencer. Et là c’est la surprise : les jeans me vont bien, aussi bien en taille qu’en longueur. Je peux rentrer dedans sans qu’ils me fassent une traîne, c’est une première. Je peux respirer une fois dedans, m’assoir, vivre quoi. Je suis tellement contente que j’ai envie d’appeler sur le champ ma copine ..mais bon elle me prendrait pour une dingue alors je me contente de faire une petite danse de la joie dans ma cabine et je décide d’en prendre deux sur les 3 que j’ai essayés …oui une occasion comme ça, on ne la laisse pas passer.

Dans la série j’aurais pu vous parler des sous-vêtements, la folie des soutien-gorges rembourrés ayant visiblement envahi les rayons spécialisés. Pour les filles qui n’ont peu ou pas de poitrine, je veux bien (encore faut il assumer l’écart entre la promesse et la réalité au déshabillage : ) ) mais pour les filles qui n’en ont pas besoin, c’est franchement inutile et too much. J’aurais pu aussi vous parler de la difficulté de trouver des robes longues, très féminines sur une fille ronde mais quasi absentes des magasins si ce n’est ceux des créateurs inaccessibles pour la plupart des porte-monnaies (en tous cas le mien).

J’ai beau passer beaucoup de temps devant mon écran, je n’achète pas de fringues en ligne pour moi…trop peur de ne pas avoir un corps assez formaté pour que cela tombe bien et la pensée d’avoir à retourner la commande me saoûle d’avance. Gap un petit pas pour m’habiller mais y a encore du pain sur la planche.

Si vous êtes des bons plans pour filles rondes, n’hésitez pas à les partager plutôt qu’on se morfonde toutes dans notre coin : )

Edit :  j’ai juste eu un mal de chien à trouver une photo correcte et habillée pour illustrer cet article (crédit photo : we heart it), d’où Monica Belluci qui va me faire passer pour une fille très prétentieuse que je ne suis pas

Edit bis : cet article n’est pas sponsorisé par Gap, les modèles de jean testés et approuvés sont perfect boot et curvy (il existe aussi un modèle sexy curvy, trop taille basse pour moi). La coupe droite visiblement est aussi bien taillée mais je n’ai pas essayé.

Pin It