Tag

far breton

Browsing

far breton 2

Depuis quelques jours, les températures avoisinent les 30° degrés l’après-midi dans certaines régions de France, il eut été donc judicieux que je propose une recette de glace ou de sorbet sur ce blog …oui mais voilà depuis que j’ai repéré ce far breton au salidou dans le petit livre consacré au caramel au beurré salé de Marabout, cela a viré à l’idée fixe mais rien ne vous empêche de garder sous le coude cette recette pour les premiers frimas de l’automne.

Ingrédients

20 pruneaux
2 cuillères à soupe de rhum
1/2 de lait demi-écrémé ou entier
200g de salidou maison
3 oeufs entiers
20g de sucre
125g de farine

pour le salidou maison
200g de sucre
100g de beurre salé coupé en petits dés
2 cuillères à soupe d’eau
150 ml de crème liquide

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Dans une casserole, mettez le sucre et l’eau, mélangez hors feu. Mettez la casserole sur le feu et ne touchez plus au mélange sucre/eau jusqu’à ce que votre caramel prenne une couleur ambrée. Retirez du feu et ajoutez peu à peu la crème liquide (attention aux projections). Si votre caramel fait des morceaux, remettez sur feu doux et remuez jusqu’à dissolution. Ajoutez alors hors feu le beurre salé en petits dés et en plusieurs fois. Versez dans un bocal en verre et laissez refroidir à température ambiante.

Une fois que le salidou est prêt. Mettez dans un bol les pruneaux, arrosez les de rhum et recouvrez-les d’eau chaude afin qu’ils gonflent. Dans une casserole, mettez à chauffer le lait et le salidou (étape que vous pouvez passer si votre salidou n’a pas encore pris et est encore bien liquide) jusqu’à ce que celui-ci fonde. Laissez tiédir. Battez les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange mousse et blanchisse, ajoutez la farine et fouettez jusqu’à obtenir une pâte liste. Terminez par le lait au caramel.

Dans un moule tapissé d’un papier sulfurisé (pour qu’il adhère bien au fond et bords du moule, humidifiez le légèrement du côté moule), versez la pâte puis repartissez le plus uniformément possible les pruneaux que vous aurez égouttés.

Mettez au four préchauffé th 180° pendant 35 minutes, le dessus doit être doré. Laissez complètement refroidir avant de découper et déguster.

far breton 4

Verdict ? Ni pâteux, ni étouffant, le goût du caramel est discret mais très agréable. C’est tellement moelleux qu’il est difficile de ne pas en reprendre une seconde part après la première.

Et vous, le far vous aimez ça ?

Oh qu’il est frais mon poisson..et oh qu’il est moins cher qu’à Lyon aurais-je pu ajouter quand je me suis baladée dans les marchés bretons ou dans les halles aux poissons…non mais regarde moi ces crabes (et dire que je n’ai pas eu le temps d’en goûter !), remarque moi ces crustacés, c’est étrange mais j’ai tout de suite moins peur de l’indigestion quand ils viennent juste d’être pêchés.

Tu crois que je suis une incorrigible gourmande, ce qui n’est pas totalement faux mais note que je ne suis même pas repartie avec une galette au cidre, ni avec quelques bouteilles d’ailleurs…fallait bien que je trouve une raison pour retourner dans ce coin de France )

Quand j’ai pris en photo les deux barquettes de fraises de Plougastel (délicieuses, sucrées), mon fils m’a demandé si je jouais au jeu des différences ) …oui pas toujours facile d’avoir une maman blogueuse, on s’interroge sur ma santé mentale

Je ne te fais pas l’offense de te présenter le Kouig Amann sûrement un des desserts les plus gras et caloriques au monde…c’est peut-être pour ça que c’est aussi bon ) …. je n’ai pas été emballée par la version individuelle des fars bretons que j’ai trouvé très secs là où je les ai achetés

Il aurait été franchement étrange de traverser l’hexagone et de bouder les crêpes version salée ou version sucrée (quand je vois le prix d’une crêpe à Lyon ou à Paris en comparaison, je ne comprends pas…même farine, même ingrédient, non? à moins que le coût du déracinement breton soit répercuté sur la carte, les cuisiniers ont une prime d’éloignement? )

Et je ne te parle même pas des moules frites, du caramel au beurre salé, des galettes bretonnes, des fromages, non non je ne t’en parle même pas …

Et toi, une spécialité bretonne que tu aimes tout particulièrement?

Pin It