Tag

diefenbach

Browsing

Dernière étape de mon week-end en Alsace aujourd’hui avec un petit détour au musée Wurth où sont présentées en ce moment une sélection d’oeuvres monumentales de l’artiste Anselm Kiefer réalisées au cours des 20 dernières années. On y retrouve tous les matériaux de prédilection du plasticien : plâtre, plomb, paille, plantes séchées, terre, bois ou encore la photographie.

Anselm Kiefer est né en Allemagne en 1945 et une grande partie de son œuvre tourne autour du travail sur la mémoire. Vastes constellations d’étoiles, références à la kabbale, mythologie antique, chaque tableau, chaque pièce se nourrit des lectures et de l’érudition de l’artiste. Je serais passée à côté sans les explications de Caroline Strauch, chargée de communication du musée. Néanmoins pour Anselm Kiefer, plusieurs lectures de ses œuvres sont possibles, sensorielles ou explicatives.

 

♥♥♥ le tableau intitulé Que mille fleurs s’épanouissent qui fait référence à la campagne des « cent fleurs » lancée par Mao Zédong

♥♥♥ le tableau Les femmes de l’Antiquité

En matière d’art contemporain que je connais peu, mes goûts me porteraient plus volontiers vers des univers colorés, de Basquiat à Matisse en passant par le pop art. Bluffée par les dimensions des œuvres (comment l’artiste prend-t-il du recul sur son travail?), je les trouve aussi écrasantes.

 

J’ai aussi eu l’occasion de découvrir les photos d’Andréa Diefenbach dans le cadre de son exposition Human cities présentée à la galerie Simultania par l’association l’Accélérateur de particules . Cette exposition est le fruit des différents voyages de l’artiste durant lesquels elle est allée à la rencontre des populations. Elle en a ramené des photographies sur le quotidien des familles déchirées par l’immigration ou encore une série de portraits intimes sur le virus du Sida qui touche de plein fouet la ville portuaire d’Odessa du sud de l’Ukraine (17% de la population est touchée par la maladie).

Si tu aimes l’art contemporain, sache que tous les ans a lieu le week-end de l’art contemporain avec un parcours entre les différentes manifestations qu’il est possible de suivre en bus. Du 25 au 28 novembre prochain, se tient également la foire européenne d’art contemporain à Strasbourg.

J’espère que la balade alsacienne t’a plu et que cela t’a donné envie de réserver un week-end ou une semaine dans ce coin de France.

Un grand merci au comité régional du tourisme qui m’a invité et en particulier à Jenny et Nadège qui ont tous mis en œuvre pour rendre cette escapade formidable  !

Pin It