Tag

desserts sans chocolat

Browsing

Il était grand temps que je me mette aux clafoutis avant que la saison des cerises ne soit déjà terminée et comme j’avais dans mes placards, du lait d’amande Bjorg (avec un g à la fin, sinon vous parlez de la chanteuse )) et une préparation pour pâte à pistache préservée par je ne sais quel miracle, j’ai adapté la recette de ce classique pour un clafoutis cerises pistache au lait d’amande.

 Ingrédients

600 g de cerises entières
3 œufs
330 ml de lait d’amande
120 g de sucre
100 g de farine
2 cc de pâte à pistache
25 g de beurre fondu

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Dénoyautez les cerises (ou si vous êtes persuadés que cela a plus de goût avec les noyaux, passez cette étape mais oubliez tout glamour lors de la dégustation). Dans un saladier, cassez 3 œufs, versez le sucre et la farine et fouettez de manière à obtenir une pâte homogène.
Ajoutez la pâte à pistache. J’ai utilisé celle des Tartinades qui est tellement bonne que je l’aurais volontiers manger à la petite cuillère. Pour rappel la préparation est vendue sèche, j’ai fait chauffer dans une casserole 35gr de lait d’amande, j’ai versé le contenu de la préparation dans la casserole sur feu doux, j’ai fouetté et c’était prêt.
Versez sur votre appareil peu à peu le lait d’amande et délayez, finissez par le beurre fondu et mélanger à nouveau.

Garnissez le fond d’un plat beurré allant au four des cerises puis recouvrez avec la pâte à clafoutis. Mettez au four préchauffé à 200° pendant 35 minutes. Dégustez tiède ou froid selon les goûts.

clafoutis cerise pistache bis

Verdict ?

Tout ça pour ça ? Pas mal- Hum- Encore– Oh My God !

Je ne vais pas vous la jouer publicité Herta, « le goût des choses simples », n’empêche que le clafoutis c’est un des desserts les plus faciles à réaliser et pourtant c’est très bon, encore meilleur je trouve avec le petit goût amande et pistache.

Tweeter qu’on a trouvé un moule à charlotte à 5 euros en grande surface a-t-il grand intérêt ? en tous cas je ne me suis pas privée, je voulais partager la bonne affaire et la perspective des desserts à réaliser. Je savais que mon livre de recettes préféré, Desserts des jours heureux (depuis le temps que je l’utilise, je suis loin d’avoir tout tenté), proposait plusieurs recettes de charlottes. Avant que la saison des fraises ne touche totalement à sa fin, j’ai opté pour la version aux fruits rouges et à l’estragon.

[typography font= »Cabin Sketch » size= »24″ size_format= »px » color= »#a35c10″]Qu’est ce qu’il te faut ? [/typography] une barquette de fraises, une barquette de framboises (dans la version originale il y a aussi du cassis), 2 brins d’estragon, 250g de mascarpone, 50g de fromage blanc, 40g de sucre glace, 2 paquets de biscuits à la cuiller (seulement 150g indiqué dans le livre, ce qui a valu une sortie à monop juste avant qu’il ne ferme quand j’ai réalisé que la quantité était totalement insuffisante, en tous cas pour mon moule).

Pour le sirop : 25 cl d’eau, 1250g de sucre, 2 CS de rhum.

Pour le décor : quelques fruits rouges et feuilles d’estragon.

[typography font= »Cabin Sketch » size= »24″ size_format= »px » color= »#a35c10″]Et maintenant qu’est ce que tu fais ? [/typography]

Équeute les fraises, lave les et coupe les en petits dés que tu mélanges aux framboises. Saupoudre d’estragon ciselé et réserve. Fouette le mascarpone avec le fromage blanc et le sucre glace.

Prépare le sirop en portant l’eau avec le sucre à ébullition. Lorsque le sucre s’est tout à fait dissout, retire la casserole du feu et ajoute le rhum puis mélange bien.

Passe rapidement les biscuits à la cuiller dans le sirop et tapisse les bords du moule avec, le côté bombé des biscuits vers l’extérieur. Verse le tiers des fruits dans le moule, recouvre de crème au mascarpone puis de biscuits à la cuiller imbibés du sirop. Renouvelle l’opération et finis par une couche de biscuits. Couvre le moule d’un film alimentaire (dans mon cas le moule se ferme avec un dessous de la forme d’une assiette) et laisse au frigo au minimum pendant 12h.

Au moment du démoulage, j’ai eu un peu peur mais finalement tout s’est bien passé. Décore le haut de la charlotte avec quelques fruits rouges et feuilles d’estragon.

[typography font= »Cabin Sketch » size= »24″ size_format= »px » color= »#a35c10″]Verdict ? [/typography]

Visuellement ma charlotte a eu son petit effet et en plus une fois dans les assiettes, elle a beaucoup plu. L’estragon est assez surprenant mais met bien en valeur les fruits rouges. Le résultat est très frais et  il est bien difficile de se limiter à une seule part.

Une recette de charlotte à partager ?

 

Pin It