Tag

créateurs

Browsing

Ne cherchez pas un sens à ce titre, il n’y a en pas si ce n’est que, voulant partager mes dernières découvertes je ne voulais pas copier les « j’aime # », « les jolies choses », etc et puis j’ai pensé à ce beau film de François Ozon (si vous avez des idées de titre pour ce type de billet, je suis preneuse du coup).

Un lieu : Le théâtre des Célestins

Le week-end dernier, le théâtre des Célestins ouvrait ses portes lors des journées du Patrimoine. Pas de file immense, une visite organisée en plusieurs séquences et commentée par des personnes intéressantes : tout le monde était captivé y compris les enfants. Saviez vous que les angelots accrochés au balcon portaient avant que l’électricité soit inventée, des bougies dans leurs mains ?

theatre-des-celestins-2

theatre-des-celestins

 

theatre-des-celestins-5

theatre-des-celestins-3015

theatre-des-celestins-6

theatre-des-celestins-8

Un film : Victoria

Victoria est à l’affiche depuis pas mal de temps mais je voulais quand même vous le conseiller. C’est drôle, les dialogues sont percutants et c’est un portrait de femme libre à tous les niveaux incarnée par Virginie Efira avec talent ( ne regardez surtout pas la bande annonce, on y voit tout y compris la fin).

Vous la trouvez ronde vous cette actrice ? moi personnellement je la trouve juste « normale » (quoique le notion même de normalité est discutable) avec des formes de femme. Elle a donné une interview dans la revue Première et le journaliste (j’ai vérifié tout de suite s’il s’agissait d’un homme ou d’une femme qui posait les questions car les femmes sont souvent les plus impitoyables entre elles lorsqu’il s’agit de physique et de poids) n’a de cesse de l’interroger sur son corps quasi hors normes, « très en formes » (je cite). Que le culte de la minceur soit au centre de la mode et la presse magazine, je le savais déjà mais je ne me doutais pas que cela touchait aussi le monde du cinéma (quoique en matière d’actrice, on nous cite toujours Monica Belluci mais à part elle ?).

Virginie Efira n’est, par ailleurs, pas particulièrement tendre avec elle même mais toujours avec humour :

Je me souviens de la scène d’amour dans 20 ans d’écart avec Pierre Niney qui est un garçon physiquement très fin. Je me disais « Mon Dieu, mon grand corps avec le sien, ça ne va pas aller ». J’essayais de trouver les meilleures positions pour ne pas étouffer ce pauvre enfant.

Je ne sais pas si cette phrase a des résonances pour certaines d’entre vous, cela doit être un truc de complexée mais j’ai toujours « évalué » le physique des hommes par rapport à mon corps et la possibilité récurrente et cauchemardesque de les écraser s’ils étaient trop maigrichons.

800140-virginie-efira-dans-victoria

Une série : Borgen, saison 1

Autre portrait de femme (cette fois au pouvoir puisque cette femme est Premier Ministre) avec la série danoise Borgen que je regarde à chaque fois que je monte sur mon vélo d’appartement (et je viens de finir la saison 1). Je me demandais si j’allais accrocher même si j’aime beaucoup l’actrice principale Sidse Babett Knudse (bon j’avoue j’ai fait un copier coller de son nom pour ne pas me tromper ).

Borgen montre à la fois les coulisses du pouvoir, les relations entre ce dernier et les médias, les répercutions sur la vie privée (et en particulier, quelle place, quelle vie, quelle carrière peut on avoir quand on est le mari du Premier Ministre ? ) et c’est vraiment captivant (j’avais envie de rajouter même lorsqu’on n’a plus aucune illusion sur le monde politique).

Je ne sais pas si la série tient sur la longueur (et le nombre de saisons) mais je comprends son succès.

borgen-une-femme-au-pouvoir_868666

Un soin : le shampoing extra doux Ducray

Il y a les filles qui, après une heure de zumba à sauter dans tous les sens, sont aussi fraiches que lorsqu’elles sont arrivées, qui sont à peine décoiffées, à peine rosies par l’effort..Et puis il y a les autres. Bref je cherchais un shampoing usage fréquent car le cheveu huileux je n’aime pas cela même lorsque je reste chez moi toute la journée et le shampoing extra doux Ducray répond parfaitement à cette demande.

L’huile lavante Xémose, à côté, est parfaite pour les peaux sèches, on sort de la douche avec les jambes  toutes douces. Lorsque je l’ai achetée,  la pharmacienne m’a donné plein d’échantillons la Roche Posay dont la BB crème qui hydrate super bien et assure aussi côté bonne mine (surtout lorsqu’on a le teint pâle et qu’on a le droit régulièrement à la fameuse phrase « t’es blanche ! » ).

soins

Une boutique : Summertime

 J’ai soufflé mes bougies il y a quelques jours et j’ai eu en cadeaux ce joli collier et ce bracelet scintillant. Comme le bracelet manchette Anne Thomas juste derrière (cadeau de l’an dernier que je porte très souvent), ils viennent de la boutique Summertime à la Croix Rousse. Si vous aimez les bijoux de créatrices mais que vous avez un petit budget, cet endroit a le grand avantage de proposer une gamme de prix s’adaptant à toutes les bourses.

bijoux

Un compte Instagram : @ma_louine

La popularité d’un compte Instagram et le nombre d’abonnés n’a pas à voir (j’ai failli écrire rien )) qu’avec la qualité des photos, preuve en est la beauté des instantanés de @ma_louine qui me permet d’être un peu chaque jour à St Malo. Photo après photo, il se dégage de son compte une douce sensation de tranquillité et de calme. Effet apaisant immédiat.

ma-louine

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Parfois j’aimerais bien être encore une enfant pour …

 suspendre un superhéros au plafond

glisser une bouillotte en forme de chouette sous ma couette

éclairer ma chambre avec une applique en bois

 avoir des mini-loups qui ne m’effraient pas

et des jolies illustrations aux murs de ma chambre

 choisir un doudou masqué

et un petit cheval rose que je pourrais traîner partout avec moi

découvrir des jeux auxquels je n’ai pas joué jusqu’à présent

colorier avec des crayons animaux

effacer mes erreurs avec une gomme hibou

poser sur mes coupures des pansements cupcakes

glisser sous mon lit l’homme le plus fort pour me protéger des monstres

porter la moustache même si je suis une fille (comme le fiston adore se déguiser, cela a rejoint la hotte du Père Noël )

 

jouer avec les Sonny Angels (au passage expliquez moi cet engouement pour ces mini machins nus…c’est de la déco ou on est sensé jouer avec ?)

avoir de jolies boîtes où cacher mes trésors

apprendre à coudre des tenues pour mes poupées

fabriquer des colliers

imaginer des histoires

tomber sur la case rejouer

préparer des tea time

jouer aux quilles

serrer dans mes bras cette lapine trop craquante

et l’habiller avec des habits confectionnés par des petites mains près de Lyon

pousser le jeu jusqu’à avoir une table à langer pour mes doudous

La plupart des photos ont été prises dans la boutique L’instant poétique à la Croix Rousse à Lyon. N’hésitez pas à visiter le site et la boutique en ligne si vous habitez loin.

La lapine pour lequel je craque totalement est une des très chouettes idées cadeaux que vous pourrez trouver sur la boutique en ligne Aux petites Canailles et toutes les tenues sont créées dans l’atelier (à des prix tout à fait raisonnables en plus).

Alors on retourne en enfance ?

Samedi matin, j’ai préfère aller visiter le salon ID d’Art au traditionnel créneau ménage du début de week-end ..étrange non? Cherchant l’embarcadère pas loin de la gare de Perrache (Lyon), j’avais déjà la tête à la détente en regardant les péniches garées le long du Quai Rambaud.

Des créateurs  de bijoux, de tableaux, des modistes, des illustrateurs, des créateurs de chaussures, de la décoration florale, du mobilier, du prêt à porter …il y en avait vraiment pour toutes les bourses et pour tous les goûts.

Plutôt que de parler de tous les stands, j’ai décidé de mettre en avant mes coups de cœur, en commençant pour le GROS coup de coeur de ce salon, les curiosités éphémères (rien que le nom, ça me plait !).

Allez viens, je t’emmène dans l’univers de la demoiselle de Haute Savoie :

J’aime tout : ses champignons, ses coussins (j’avoue j’avais comme une terrible envie de m’allonger sur son canapé-lit), ses sautoirs, ses broches !

J’ai échangé quelques mots avec la créatrice, Marion, Mathilde (mille excuses à l’intéressée)  une jeune femme pétillante au regard un brin espiègle.

Je t’invite d’ailleurs à aller se balader sur son blog, Les curiosités éphémères (tu trouveras aussi les points de vente de ses créations).

J’espère que la balade dans les bois t’a plu…à suivre )

coussins étoilés

A chaque fois que je rentre dans cette boutique, L’instant poétique, je ne peux m’empêcher de pousser des « oh » et des « ah » de ravissement. Je découvre toujours de nouveaux objets, de nouvelles idées car la propriétaire des lieux est à la recherche perpétuelle de créateurs et met en avant régulièrement ses nouveaux coups de cœur.

Petite sélection spéciale chambre d’enfant :

 

petites boîtes rétro
dinette à pois
tableaux animaux
valisette tampons encreurs
suspensions nuages
cahier coloré
petit rangement
guirlandes arc-en-ciel
piou-piou
champignon argent
guitares silencieuses

 

La ballade t’a plu?

Samedi je suis allée traîner mes guêtres au salon Woman’s, le premier salon féminin en France, attirée par les diverses affiches vues dans la ville.

J’ai lu dans la presse locale que l’organisateur avait voulu insuffler un air de Sex and the city sur ce salon…m’est avis qu’on en était très très loin.

Mis à part l’espace des créateurs qui m’a permis de connaitre Mlle Emma et les p’tites Paulettes dont je te reparle très vite, j’ai circulé en un temps record dans les allées vie active qui se résumait en gros à des produits d’entretien (le ménage est encore réservé aux femmes?), dans un village bio (en quoi est-ce particulièrement féminin?) et  un espace qualifié d’intime regroupant un médium tellement caricatural que je me suis demandée où était la caméra et la libraire ésotérique Atlantis (quelqu’un peut m’expliquer en quoi cela est intime?).

Les fringues étaient moches, entre des bougies pas jolies et des pendentifs bio-énergétiques, j’ai fui ! Pas d’espace maman, pourtant quelques associations de baby-sitting pour nous aider à organiser nos vies de femme moderne, cela aurait été pas mal, non?

J’ai peut-être raté quelques stands (courir pour elles par exemple ) mais l’ensemble était assez consternant.

Cela m’a quand même permis de ramener un petit cadeau chocolaté pour mon prochain weekly chocolate  parce que c’est bien connu qui dit femmes, dit forcément chocolat…

Edit : une photo de la série Desperate Housewives pour illustrer ce billet pour Chrys et Zaza

Dans ma tête, il y a des petits secrets : des rêves impossibles ou inracontables, des fantasmes, des idées saugrenues ou incongrues, des choses que je n’ai pas osées et qui ont le goût des regrets ou pas….

Comme je n’ai pas de radiographie de mon cerveau sous le coude, j’ai sélectionné quelques boîtes à secrets trouvées dans la boutique L’instant poétique :


pour emporter ses secrets dans un tour du monde


pour glisser ses rêves d’aller là-haut


pour mettre ses secret de reine de la couture (je passe )


une boîte à secrets pour maman


une boîte à secrets rétro

Et toi, es tu secrète ?

D’autres boîtes à secrets chez elle.

Plus qu’une semaine pour me raconter ton rituel réconfortant, rituel du week-end, rituels gourmands ou rituels amoureux comme ici.…un assortiment de thés à gagner !

Pin It