Tag

chocolat blanc

Browsing

En attendant de revenir sur mon week-end en Normandie lors des Rencontres de Cambremer (en ce moment, faudrait que je dorme 4h par nuit pour venir à bout de ma liste de choses à faire…mais j’ai besoin d’au moins 7h et certains billets de blog prennent beaucoup de temps à écrire), je vous propose une recette toute simple avec des fraises que j’ai appelé fraises surprise. L’idée ici est que tout se mange même le contenant : )

Ingrédients pour 6 fraises surprise

150 g de chocolat blanc
1 grosse barquette de fraises
1 brique de crème liquide mascarpone pour Chantilly Elle & Vire
2 CS de sucre

pour le crumble
100 g de sucre
100 g de farine
100 g de beurre demi-sel
100 g de poudre de noisettes (ou d’amandes)

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1) Les coques en chocolat blanc

Cela faisait une éternité que je n’avais pas utilisé mes moules à demi-sphère et c’est en le voyant que je suis partie sur cette idée de dressage.

Faites fondre 150 gr de chocolat blanc (pâtissier) au bain-marie (surveillez bien, le chocolat blanc peut vite brûler). Déposez une première couche de chocolat fondu blanc avec un pinceau dans chaque demi-sphère. Mettez 5 minutes au congélateur et renouvelez l’opération. L’idée est d’obtenir une coque pas trop fine pour qu’elle ne casse pas au démoulage mais pas trop épaisse non plus (pas agréable à déguster). Entreposez vos moules au frigo.

2) Le crumble

Dans un saladier, mélangez du bout des doigts le beurre mou en dés, la farine, le sucre et la poudre d’amandes jusqu’à obtenir une texture sableuse.
Préchauffez le four à 200°. Effritez grossièrement la pâte sur une plaque et laissez cuire 12 à 15 minutes à four chaud (la pâte doit juste dorer mais pas plus). Laissez refroidir le crumble.

3) Le dressage

Démoulez délicatement les coques en chocolat blanc. Déposez au fond du crumble. Recouvrez de dés de fraises (soyez généreux, c’est le fruit qui est l’ingrédient star de ce dessert). Parsemez de crumble et finissez par dresser la chantilly préalablement montée (mettez la crème liquide dans un saladier avec les batteurs au frais un peu à l’avance et juste avant de monter la crème en chantilly ajoutez deux CS à sucre). Dégustez sans plus attendre.

C’est fruité, c’est gourmand, le crumble légèrement salé apporte un petit plus. N’hésitez pas à ajouter quelques feuilles de verveine fraîche sur le dessus de vos fraises surprise.

Et vous, les fraises vous les préférez comment ?

cake citron vert chocolat blanc

Un dessert tout simple pour ce week-end avec un bon thé ça vous branche ? j’ai repris la recette du cake mascarpone citron de Fraise & Basilic  en changeant juste le citron par du citron vert et comme le mariage avec le chocolat blanc fonctionne bien, j’ai ajouté deux grosses poignées de pépites de chocolat blanc (vraiment hachées grossièrement pour qu’elles croquent encore sous la dent à la dégustation). Testé et approuvé : )

cake au citron et chocolat blanc bis

J’ai envie de me lancer dans le stollen mais à ma manière avec uniquement des fruits secs que j’aime …je ne sais pas si j’aurais le temps ce week-end. Dès que je vois « laisser pousser » dans une recette, j’ai tendance à abandonner (c’est pour ça que je n’ai aucune plante à la maison : ).

Je suis, de manière assez attendue, chargée des desserts pour les repas des fêtes et, de manière tout aussi attendue, je n’ai pas encore décidé ce que j’allais faire. Je n’ai pas envie de faire de bûche à base de gâteau roulé, je pencherais plutôt pour un entremet avec une dacquoise mais quelque chose de léger pour que tout le monde l’apprécie. Alors vous avez des idées ? vous avez envie de quoi vous ?

A part ça, j’ai ramené des chocolats et des caramels merveilleux du chocolatier Henri le Roux…je vous en reparle vite tout comme les pains délicieux que j’ai goûtés hier (oui je sais c’est dur et après je me plains d’être ronde) avec Eric Kayser.

Et vous, votre pause sucrée de la semaine elle était comment ?

Un tea time à la pâtisserie viennoise avec l’Instinct des thés

Un apéritif dinatoire avec Chiffons and co

Une crêpe à la confiture de pêches maison avec du Côté de chez Ma’

Des mini tablettes de chocolat avec Les Petites Canailles

lime entremet 2

Plus long pour un nom de dessert c’est possible ? J’ai commencé par préparer du lime curd (crème au citron vert sur le même principe que le lemon curd) après avoir reçu un beau panier de limes du Brésil. Je me suis demandée comment je pouvais l’utiliser autrement qu’à tartiner sur du pain ou sur des crêpes ou en garniture à l’intérieur de muffins. En tombant sur la recette mousse ivoire citron vert sur le blog de Mercotte, j’ai décidé d’associer les deux et comme je voulais quelque chose de rapide, j’ai ajouté une couche biscuité de spéculos comme dans un cheesecake. Voilà donc comment est né cet entremet  citronné avec une mousse au chocolat blanc et citron vert, du lime curd et une base spéculos.

[typography font= »Supermercado One » size= »24″ size_format= »px » color= »#eba559″]Ingrédients pour 5 entremets [/typography]

Lime curd
4 jus de citrons verts + zestes d’un citron vert
3 oeufs
150g de sucre en poudre
1 CS de maïzena
30 g de beurre

Mousse chocolat blanc citron vert
130g de chocolat blanc (Ivoire de Valrhona se travaille très bien et a un goût top)
2 feuilles de gélatine
70g de lait entier
150g de crème fleurette entière
les zestes d’un citron vert

Base biscuitée spéculos
20 spéculos
70g de beurre fondu

[typography font= »Supermercado One » size= »24″ size_format= »px » color= »#eba559″]Et maintenant qu’est ce qu’on fait ? [/typography]

Préparez le lime curd en premier.  Pressez le jus de 4 citrons vert et zestez un citron vert très finement (merci microplane). Dans un saladier fouettez les œufs et le sucre jusqu’à blanchiment. Ajoutez alors la maÏzena, les jus de citron vert et les zestes. Mettez dans une casserole sur feu doux. Commencez à faire chauffer avant d’ajouter le beurre à température ambiante en petits dés. Remuez doucement jusqu’à ce que la crème épaississe bien (je remue avec un fouet, cela évite les morceaux). Versez dans des pots à confiture et gardez au frigo (cela se conserve bien une semaine).

Pour la mousse au chocolat blanc, faites fondre le chocolat blanc au bain marie ou au micro-ondes mais surtout ne quittez pas des yeux votre chocolat (plus délicat à travailler que le noir ou le lait). Montez la crème fleurette bien froide en crème mousseuse (donc pas trop ferme) et réservez la au frigo. Faites ramollir deux feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide pendant 5 minutes. Faites chauffer le lait entier, ajoutez la gélatine ramollie et essorée et hors du feu mélangez bien. Versez sur le chocolat blanc fondu le lait chaud. Émulsionnez au mixeur plongeant ou au batteur comme je l’ai fait. Laissez refroidir puis incorporez délicatement la crème fleurette mousseuse ainsi que les zestes de citron vert. Réservez au frigo.

Pour la base biscuitée, mixez ou écrasez finement au rouleau à pâtisserie les spéculos. Mélangez les au beurre fondu. Tapissez le fond de vos cercles à entremet de cette base biscuitée en tassant bien (ne faites pas comme moi ne faites pas remonter la base biscuitée sur les bords). Versez dans vos cercles la mousse chocolat blanc citron vert. Laissez prendre votre mousse au frigo avant de finir par une couche de lime curd. Mettez quelques heures au moins au congélateur.

Démoulez délicatement avant de décorer vos mousses. Laissez quelques heures au frigo avant la dégustation.

citron vert

lime entremet 3

lime entremet 4

lime entremet

Verdict ? Un jour il faudra que je me décide à utiliser du film rhodoïd, visuellement ce serait plus net (en plus j’en ai à la maison, mais je zappe pour aller plus vite). J’aurais aimé aussi que le fond biscuité soit plus régulier et je craignais que ce soit trop sec. Au final, ce dessert a été une très bonne surprise : citronné mais pas trop acidulé, moins lourd qu’un cheesecake, la texture de la mousse au chocolat blanc est très agréable, le biscuit se marie bien avec le reste et n’est pas étouffant. 

Je vous en mets un de côté ? (Anne-Laure T )

Après avoir préparé des madeleines au thé matcha et au chocolat blanc , après avoir inscrit dans ma to cook list, les cookies matcha/chocolat vus dans le livre de cuisine de Laura Todd et le cake matcha/framboises, après avoir noté dans ma tête le tiramisu en thé matcha proposé par un restaurant de la place Sathonay à Lyon, j’ai goûté le chocolat blanc au thé matcha du Palais des thés :

Il se présente dans un emballage un peu inhabituel par rapport aux tablettes classiques et qui rappelle les sachets de thé de la maison. A l’intérieur on découvre plusieurs petites tablettes : le côté mini-gourmandise (seulement 50g) ne me déplait pas.

Bon il serait peut-être temps de croquer dedans, non? c’est d’abord le chocolat blanc qui l’emporte en bouche puis en laissant fondre les carrés, le goût caractéristique du thé matcha vient compléter la première saveur. La douceur du chocolat blanc (qui peut confiner à la fadeur parfois) combinée à cette touche végétale est intéressante, équilibrée.

Bref si vous aimez le goût du thé matcha dans les pâtisseries, je vous conseille d’essayer la version chocolat.

Et vous le thé matcha, vous le préférez comment ?

Début novembre,  j’ai rejoint l’équipe de choc du blog Mathon pour proposer des recettes sucrées et gourmandes et pour mon premier billet, j’ai préparé un brownie au chocolat blanc que je te laisse découvrir sur le blog Mathon.fr. Il est facile et rapide à réaliser et question goût il a fait l’unanimité.

Sur ce blog, tu peux également découvrir les tests d’appareils et d’ustensiles de cuisine d‘Electroméninges, les recettes bio de D’âme bio, les billets de Julie Schwob, les recettes d’Annie et de Pure gourmandise. Bref de quoi avoir l’eau à la bouche !

Et toi, une recette de brownie originale à partager?

(ceci est ma participation aux mercredis gourmands d‘Anne-Laure T)

Comment utiliser des feuilles de pâte filo suite à une soirée plancha? Après avoir cherché à droite à gauche, dans livres et blogs, j’ai opté pour cette recette toute simple de bouchées croustillantes à la mousse au chocolat blanc et aux framboises.

Qu’est-ce qu’il te faut? 160g de chocolat blanc, 30 cl de crème liquide; 1 fève tonka râpée (pas obligatoire mais apporte une touche fort sympathique); 3 feuilles de pâte filo; une barquette de framboises; une grosse noix de beurre fondu

Et maintenant qu’est ce que tu fais? la veille hache le chocolat blanc, amène à ébullition 10 cl de crème liquide et verse la sur le chocolat, mélange bien jusqu’à obtenir une préparation bien lisse. Ajoute la fève tonka. Filme ton plat et entrepose le toute une nuit au frigo.

Le lendemain bats la préparation au fouet électrique et ajoute progressivement 20cl de crème très froide jusqu’à l’obtention d’une mousse. Mets la au frais.

Préchauffe le four à 180° (th 6.). Découpe 24 carrés dans les feuilles de pâte filo, garnis chaque empreinte (moule à muffins pour ma part) avec un carré, beurre le à l’aide d’un pinceau. Ajoute un carré et beurre le à nouveau. Fais cuire 4/5 min. Laisse refroidir et enlève les croustilles très délicatement des moules.

Mets deux ou trois framboises dans les croustilles, complète avec de la mousse au chocolat (le mieux est de le faire avec une poche à douille mais comme je n’en ai pas, je l’ai fait avec une grosse cuillère et pour la photo j’ai un peu triché avec une bombe de chantilly..oui je dis tout!). Ajoute une framboise sur le dessus pour la finition.

Verdict : Posée dans l’assiette, l’intéressée a suscité son petit effet auprès des testeurs présents. En bouche la mousse au chocolat blanc avec la framboise additionnée au craquant de la croustille, c’est loin d’être déplaisant.

(participation au défi fruits de Virginie B et au concours de photos gourmandes avec la dernière photo (celle avec la fraise)  de légitime gourmandise)

Edit : la recette a été trouvée sur le blog très gourmand de Gloubiblog

Pin It