Tag

chataigne

Browsing

Lundi je parlais régime et mercredi je mets en ligne une recette de galette des rois pur beurre, je sais je suis une fille contradictoire. Que veux-tu,  cette galette on me l’a réclamé à corps et à cris à la maison alors quand j’ai trouvé dans Saveurs une variation aux marrons glacés, j’ai obtempéré.

Qu’est-ce qu’il te faut ? 2 pâtes feuilletées pur beurre (au passage j’ai souvenir de pâte feuilletée à base de petits suisses mais je n’arrive pas à retrouver cela sur internet ); 250g de crème de marron (j’ai ajouté deux grosses cuillères de dessert de châtaigne dont j’ai parlé récemment pour accentuer le goût après avoir lu sur le blog de Châtaigne qui a aussi testé cette recette que le marrons n’était pas assez prononcé pour elle); 2 œufs; 60g de beurre fondu; 250g de poudre d’amande (je me suis contentée d’un paquet soit 180g); 100g de brisures de marrons glacés (j’ai acheté une boîte peu coûteuse mais peut-être que cela vaut le coup de prendre des bons marrons)

Et maintenant qu’est ce que tu fais ?

Prépare la frangipane en mélangeant le beurre fondu, la poudre d’amande, la crème de marron, les brisures de marron glacé et un œuf. Bats l’autre œuf dans un bol avec une cuillère à soupe de lait.

Dispose une des pâtes feuilletée sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et avec un emporte-pièce (j’ai pris un moule à tartelette) découpe des cercles. Passe de l’œuf battu sur le pourtour du cercle avec un pinceau, dispose la frangipane au centre, étale là mais sans aller jusqu’au bord de la pâte et mets une fève ou pas (les enfants ont mis une fève dans chaque mini-galette, c’était le clou de la recette pour eux).

Recouvre avec un second cercle de pâte feuilletée en scellant les bords avec le pouce. Fais un décor avec la pointe d’un couteau et passe de l’œuf battu au pinceau sur toute la surface. Recommence jusqu’à épuisement de la pâte et de la frangipane. Avec les quantités données, j’ai fait 7 galettes et il me restait un peu de frangipane, tu peux donc séparer les quantités par deux et obtenir 4 mini-galettes.

Mets au four pour 30 minutes environ, dès que la pâte feuilletée est dorée, tu peux sortir les mini-galettes.

 

Verdict ? étrangement tout le monde a été Roi ou Reine ce jour là …mes amateurs de galette pourtant très  » de la frangipane sinon rien » ont apprécié le goût de châtaigne bien présent sans que l’intérieur soit sec.

( Ceci est ma participation aux mercredis gourmands d‘Anne-Laure T et à la douceur du mois de Virginie B.)

Aujourd’hui je ne vais pas te faire deviner qui j’ai invité à ma table parce que j’ai choisi de mettre ses photos pour illustrer les réponses à ses questions et que son nom de blogueuse est écrit dessus. Elle habite dans la Drôme, elle est gourmande, elle tient un blog culinaire où tout donne envie, ses photos me filent des complexes…autant de raisons de mettre Le blog de Châtaigne dans tes favoris si ce n’est pas le cas actuellement !

1) Quel plat/aliment pourrais-tu manger tous les jours sans te lasser?
Je crois qu’en ce moment c’est les gaufres ! Depuis que mon superbe gaufrier est arrivé à Noël, j’en mangerais vraiment tous les jours si j’avais le temps !
2) De quel plat as-tu un souvenir d’enfance marquant?
Les confitures que faisaient ma grand-mère l’été. Il se formait sur le dessus de la bassine à confiture une « mousse » que ma grand-mère écumait et qu’on mangeait sur une tartine de pain au goûter !


3) quel plat aimerais-tu faire goûter au monde entier?
La crique cuite au barbecue (galette de pommes de terre) accompagnée de salade verte du jardin
4) quel plat ne peux-tu plus manger ? (parce qu’il t’a rendu malade, ou parce que cela t’écoeure aujourd’hui,…)
La moussaka, rien que d’y penser j’en ai des hauts-le-coeur
5) quel plat ferais-tu manger à ton pire ennemi?
De la moussaka aux tripes ^^
6) Y-a-il quelqu’un ou quelque chose qui a influencé ton rapport à la cuisine aujourd’hui?
Ma maman et ma grand-mère qui nous apprenaient à cuisiner ma sœur et moi. Elles ont tout le temps préparé elles-même les repas, pas de plat surgelé tout fait, que des produits du jardin (qui poussent fort bien dans nos terres ardéchoise). Elles ont toutes les deux des tas de recettes de cuisine déchirées ici et là, compilées dans de grands classeurs et cahiers …


7) Quel aliment emporterais-tu sur une île déserte?
Du chocolat
8) si tu devais être un aliment ou un plat, lequel serais-tu?
Une tarte au citron meringuée
9) Quel plat rêverais-tu de savoir faire?
Il y en a tellement …
10) Ton blog rime-t-il avec gourmandise?
Oh oui 🙂 Je ne pensais pas être autant tournée vers le sucré avant de nourrir mon blog ! Et quand je vois qu’il y a plus de recettes sucrées que salées je me dis que c’est surement révélateur !
11) une adresse gourmande à conseiller pour finir? (restaurant, salon de thé, chocolatier, glacier…)
Une ?? mais j’en ai plein ! Allez, même si j’ai envie de vous parler du 7 d’Anne-Sophie PIC à Valence, je vous conseille d’aller à Privas, voir M. Patouillard, maître chocolatier, meilleur ouvrier de France. Il a des chocolats à tomber par terre, dont un que j’adore : un chocolat qui pétille quand il font en bouche (comme les bonbons qu’on avait quand on était petit dont j’ai oublié le nom).

Merci Châtaigne, une plongée dans ton blog m’a mis l’eau à la bouche, je vais essayer ta recette de tarte au citron meringuée car j’en connais un dont c’est le dessert préféré (mais je bloque toujours sur la meringue, ai-je le bon matériel?) et je découvre un chocolatier qui m’a l’air fort intéressant !

Si toi aussi, tu as de bonnes adresses à partager, des souvenirs d’enfance, des plats que tu rêves de réaliser ou d’autres que tu maitrises à la perfection, n’hésite pas à me contacter.


Belle-maman et beau-papa débarquent pour le repas dominical et vous constatez avec désappointement qu’ils n’ ont pas apporté un dessert comme prévu mais une bouteille de vin.

Plutôt que de lancer un remarque acerbe qui va plomber l’ambiance dès l’apéro, soyez l’héroïne du jour avec ce moëlleux aux marrons qui ne vous prendra pas plus de 10 minutes chrono (merci à Hervé et à son site Hervé cuisine sur lequel j’ai trouvé cette recette!).


Qu’est ce qu’on met dedans?
1 boîte de crème de marron
100g de beurre
1 c à soupe de farine
4 oeufs
1 cc de cannelle (facultatif…j’ai remplacé par un peu de rhum!)

Et maintenant qu’est-ce qu’on fait?
Séparez les blancs et les jaunes d’oeufs
Battez les jaunes d’oeufs avec la crème de marron vigoureusement
Faites fondre le beurre au micro-ondes pendant environ 30 secondes puis versez dans votre mélange. Ajoutez une cuillère à soupe de farine (je l’ai oublié mais à priori cela n’a pas altéré le résultat) et la cannelle/rhum selon vos goûts.
Battre les blancs en neige bien ferme et les incorporez sans les casser
Mettre au four pendant 30 à 35 minutes (dès que la lame de votre couteau ressort sèche) th 180°

Verdict ? L’homme, rentrant du boulot, jeta un œil vers le moelleux sans aucun commentaire et ressortit aussitôt de la cuisine. Mince, m’écriais-je intérieurement, il est tellement habitué à mes pâtisseries hebdomadaires qu’il devient blaséah toi mon coco, regarde le bien dans les yeux ce gâteau parce que t’es pas prêt d’en revoir un !….Le futur puni m’expliqua plus tard qu’il avait d’abord pensé, vu la couleur de la pâtisserie, qu’il s’agissait, je cite dans le texte « d’un truc à la noisette et la noisette ça ne m’emballe pas« …le choc gustatif ne fut que plus grand quand il daigna enfin mordre dans le moelleux aux marrons, je dus étouffer ses cris de plaisir avant que les voisins du dessus ne ressortent leur balai )

Pin It