Tag

chandeleur

Browsing

En pâtisserie comme ailleurs, certains produits et gâteaux sont à la mode, affolent tout le monde un certain temps avant de disparaitre alors que d’autres paraissent dépassés. Me rappelant récemment les délicieux bavarois que préparait mon père quand j’étais enfant/ado, je me suis dit que cela ne se « faisait plus ». L’aumônière est-elle aussi has been ? Peu importe, me creusant la tête cette année pour proposer une nouvelle recette autour de la Chandeleur, j’ai eu envie d’essayer ce dressage et voilà comment sont nées, dans ma cuisine, les aumônières aux poires & au chocolat.

Ingrédients pour 6 aumônières aux poires & au chocolat

Pour la compotée de poires (pour 6 aumônières)
3 poires fermes
1 CS de sirop d’agave
1 gousse de vanille
2 CS d’eau

Pour la pâte à crêpes
50 cl de lait
2 CS de sucre en poudre
1 gousse de vanille
250 g de farine
4 œufs
50 g de beurre
1 CS de rhum

Pour la sauce chocolat
100 g de chocolat noir dessert

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1)La pâte à crêpes

Faites chauffer dans une casserole le lait, le sucre en poudre, le beurre et la gousse de vanille fendue en deux. Enlevez du feu lorsque le lait commence à frémir et laissez infuser 10 minutes minimum.

Dans un saladier, tamisez la farine et faites un puits au milieu. Ajoutez les œufs et fouettez. Versez le lait (enlevez la gousse de vanille) peu à peu sans cesser de fouetter pour éviter les grumeaux. Ajoutez le rhum et laissez votre pâte reposer pendant 1 heure.

2) La compotée de poires

Épluchez vos poires avec un économe pour faire le moins d’épluchures possibles. Coupez vos poires en dés et mettez les dans une petite casserole sur feu doux avec le sirop d’agave, les grains de vanille d’une gousse et deux cuillères à soupe d’eau. Laissez compoter pendant 15 minutes environ en remuant de temps en temps. Les dés de poire doivent devenir fondants à l’intérieur mais rester entiers (l’odeur est juste merveilleuse !).

3) Les aumônières

Une fois que votre pâte à crêpes a reposé, faites cuire vos crêpes une à une dans une poêle beurrée. Déposez une crêpe dans un grand plat ou sur une plaque allant au four et au milieu de la crêpe, mettez quelques cuillères à café de compotée de poires. Refermez votre crêpe comme une bourse (j’ai utilisé de la ficelle pour nouer, si vous êtes plus doué, peut-être arriverez vous à le faire avec des morceaux de gousse de vanille). Répétez l’opération, saupoudrez vos aumônières de sucre glace et mettez dans un four préchauffé à 180° pour quelques minutes.

Faites fondre le chocolat noir à pâtisser au micro ondes (attention à ne pas le cuire) puis nappez en vos aumônières.

 

chandeleur bis

Verdict ?

Poires fondantes + crêpe légèrement croustillante en sortant du four + chocolat un peu épais = miam garanti 🙂

Pour les crêpes j’ai suivi la recette d’Hervé Cuisine présente dans le livre Desserts faciles et bluffants (bien entendu avec la quantité de pâte, il vous reste pas mal de crêpes une fois vos aumônières aux poires & au chocolat dressées). Si vous voulez du chocolat plus liquide, il faudra ajouter de la matière grasse (beurre ou crème liquide). Personnellement j’aime bien la texture telle qu’elle car cela ne détrempe pas du tout la crêpe.

Variante  ?  avec des pommes compotées et de la sauce au caramel au beurre salé

mon mercredi gourmand

 Vous avez de la pâte, vous avez du sucre ? Ben avec la pâte vous faites une crêpe (prononcez gépe) et vous mettez du sucre dessus …sauf que cette fois, dans votre pâte vous ajoutez des gavottes et vous avez des crêpes aux gavottes. Je précise pour ceux qui penseraient que l’absence de vacances en Bretagne commence à m’atteindre nerveusement que j’ai trouvé justement cette recette dans le magazine Bretons en cuisine (que je ne vois que dans les relay de gare malheureusement à Lyon).

Ingrédients pour des crêpes aux gavottes pour 6 personnes

250 gr de farine
1 pincée de sel
3 oeufs
70 cl de lait
10 gavottes
5 cl d’huile

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Réduisez les gavottes en poudre (avec un rouleau à pâtisserie). Incorporez les à la farine et ajoutez le sel. Faites un puits et  ajoutez les oeufs, le lait peu à peu et en dernier, l’huile (initialement 10 cl, ce qui me paraissait énorme, j’ai divisé en deux).
Dans une poêle chaude spéciale crêpes, versez une louche de pâte, laissez cuire environ deux minutes avant de retourner votre crêpe et de la faire cuire de l’autre côté.

crêpes dentelles 3

crêpes dentelles

Vous pouvez servir ces crêpes tièdes  (et qui ont un petit goût en plus apporté par les gavottes) avec du sucre glace, du chocolat ou du caramel par exemple. A tester pour la Chandeleur ? : )

Cette année, j’ai zappé la galette des rois sur le blog parce que trop de pâte feuilletée tue la pâte feuilletée (et même celle d’un très bon pâtissier ne m’émeut pas plus que ça ) et j’enchaîne sans préavis sur la chandeleur puisqu’aujourd’hui je vous propose une recette de gaufres dite inratable selon Jean-François Piège. L’originalité de ces gaufres est que l’on incorpore dans l’appareil une crème montée.

Ingrédients pour une dizaine de petites gaufres

50 g de crème fleurette entière
90 g de farine
5 g de sel
50 g de lait
2 jaunes d’œuf
25 g de beurre fondu
2 blancs d’œuf
20 g de sucre

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Pour éviter que votre pâte à gaufre ne fasse des grumeaux, commencez par verser dans un grand récipient les éléments secs  c’est à dire la farine, le  sel et 10 g de sucre. Ajoutez ensuite le lait, les jaunes d’oeuf et le beurre fondu. Mélangez au fouet. Vous obtenez une pâte épaisse et lisse.

Montez la crème liquide au batteur comme pour une chantilly et mélangez la toujours au fouet à votre pâte jusqu’à ce que l’ensemble soit bien homogène.

Battez les blancs en neige avec les 10 gr de sucre en poudre mais de manière pas trop serrés. Ils ne doivent pas trop montées ni être fermes. Incorporez délicatement à l’aide d’une maryse les blancs à la pâte.

Allumez votre gaufrier. Huilez légèrement les moules et versez la quantité nécessaire de pâte dans chaque moule à l’aide d’une louche. Vérifiez la cuisson et enlevez vos gaufres quand elles commencent à être dorées.

gaufres 3gaufres 2

C’est ce que je craignais, c’est ce que je craignais

  • Une fois votre pâte prête, n’attendez pas pour cuire vos gaufres (ou mettez votre pâte bien en frais) car il y a une crème montée à l’intérieur qui risque de tourner.
  • Si vous avez un gaufrier Tefal multiplaques comme le mien (on peut faire des croque monsieur avec), ne le retournez pas à mi-cuisson comme j’ai pu le faire pour d’autres recettes de gaufres pour une cuisson bien homogène. C’est l’erreur que j’ai commise (et parce que le chef le fait avec un autre type de gaufrier qui permet de réaliser des gaufres plus jolies car plus petites et plus épaisses) et la pâte s’est séparée en deux.
  • Ne mettez pas un torchon ou de l’aluminium pour maintenir vos gaufres au chaud, elles vont toutes se ramollir (et c’est bien moins bon ainsi).

N’hésitez pas à doubler les proportions car avec les quantités indiquées, on réalise à peine 10 gaufres et de petites tailles. Avec un caramel au beurre salé maison, c’est parfait !

 

Après la période citron, serais-je entrée dans la période orange ? toujours est-il qu’après avoir testé, année après année soulignons-le avant d’être taxée de goinfre, les gaufres à la lyonnaise, les gaufres liégoises et celles au chocolat, les pancakes ultra moelleux avec ou sans chocolat, les crêpes aux pommes et les crêpes à la farine de châtaigne (que je retenterais bien avec de la confiture cassis, convaincue par le mariage marron/cassis mais où trouver à des prix non exorbitants de la farine de châtaigne à Lyon ?), voici donc une recette de crêpes à l’orange trouvée sur le blog Un amour de cuisine qui a détrôné dans les cœurs la pâte à crêpes classique.

Ingrédients pour des crêpes à l’orange

4 œufs
70g de sucre
300g de farine
800ml de lait
100ml de jus d’orange
le zeste d’une orange non traitée
100g de beurre
2 CS d’huile

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Dans un saladier faites blanchir les œufs avec le sucre. Ajouter la farine, le zeste d’orange et le beurre à température ambiante et en petits dés. Mixez jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse, ajoutez le lait puis le jus d’orange et enfin l’huile. Couvrez votre pâte à crêpes et laissez la reposer au moins 1h (idéalement 2h). Il n’y a plus qu’à les faire cuire à la poêle et à les réserver au chaud jusqu’à dégustation.

crêpes orange bis

crêpes orange 3

Verdict ? Légères, super parfumées, elles peuvent être dégustées nature mais le summum de la gourmandise c’est avec une bonne pâte à tartiner ou du chocolat fondu.

Youpi la galette des rois c’est quasi fini (il parait même qu’on ne devrait en manger que le premier dimanche de janvier), on va enfin pouvoir se concentrer sur les goûters spécial Chandeleur. J’ai enfin testé une des recettes du livre L’essentiel du Chocolat dont je vous ai déjà parlé, celle des gaufres au chocolat. Elle est présentée dans une version encore plus gourmande avec une boule de glace à la vanille et une sauce chocolat au lait/sirop d’érable. A vous de voir, à combien de calories vous souhaitez vous arrêter : )

Ingrédients pour 8 gaufres

110g de farine
80g de chocolat noir (50g dans la recette initiale)
12.5cl de lait entier
2cl de vanille liquide
50g de sucre semoule
130g de beurre
2g de sel
3 blancs d’oeufs

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Montez les blancs en neige et réservez les au frigo. Faites fondre le chocolat en pistoles ou en morceaux au bain marie. Dans une casserole, mettez à chauffer le lait entier, le sucre, le beurre et le sel puis ajouter le chocolat fondu et remuez bien hors du feu. Versez en trois fois sur la farine tamisée en remuant vivement à chaque fois pour que le liquide soit bien absorbé et la pâte bien souple (et sans grumeaux). Incorporez avec délicatesse vos blancs en neige.

Faites cuire vos gaufres dans un gaufrier bien chaud environ 4 minutes (je retourne le gaufrier à mi cuisson sans savoir si cela change vraiment quelque chose).

gaufre au chocolat bis

Verdict ? Ces gaufres sont assez parfumées, chocolatées pour être dégustées telles qu’elles sont, sans rien ajouter dessus (mais bien entendu on peut mettre de la chantilly, du sucre glace, de la crème de marron, du caramel au beurre salé pare exemple), moelleuses, il est conseillé de les manger quand elles sont encore tièdes.

C’était ma pause sucrée de la semaine. N’hésitez pas à partager la vôtre sur votre blog ou sur instagram avec le hastag #pausesucrée (et avec la mention @chocoladdict )

Des cinnanom Roll du côté de chez Ma’

Une galette au chocolat chez Les Petites Canailles

Du pain perdu chez l’Instinct des thés

Sauf si vous revenez d’une expédition dans l’Antarctique, que vous n’avez plus aucune notion du temps, il ne vous aura pas échappé qu’aujourd’hui nous fêtons la Chandeleur. Parce qu’il n’est pas interdit de manger des crêpes à d’autres moments de l’année,  j’ai sélectionné des produits gourmands pour varier les plaisirs et les goûts toujours au rayon sucré :

1- Pâte à tartiner chocolat au lait caramel fleur de sel sans huile de palme, Bovetti
2- Coffret de sucres parfumés, Quais du Sud
3- Confiture Forêt noire cerise-chocolat, la cuillère gourmande
4- Pâte à tartiner au turron, Almendoli
5- Farine de châtaigne, Goûtez l’Ardèche. Cela apporte une saveur différente à la pâte à crêpes à tester vraiment ! (et vous pouvez les marier avec une chantilly au chocolat par exemple)
6- Préparation Marlette à la farine d’épeautre. Si c’est aussi bon que le pain d’épeautre, c’est prometteur )
7- Confiture de pommes au cidre, Les délices de Camille
8- Confiture de fraise au champagne et confiture d’orange exotique (nouveautés), La chambre aux confitures

Bien entendu il y a mille et une autres façons de garnir vos crêpes : sucre et jus de citron (tout simple mais très efficace), noix de coco râpée, chantilly nature ou parfumée, fruits frais coupés en dés… et encore plein de possibilités pour la version salée.

Alors quelque chose qui vous tente ? des crêpes au programme ce week-end chez vous ?

Dans la cuisine de l’Instinct des thés, tout est prêt pour les crêpes

Dans la cuisine des Petites Canailles, des crêpes au Mars

Dans la cuisine d’AngeMad, des pancakes

Dans la cuisine de Lucky Sophie, des envies de lunchbox

Pin It