Tag

beurre de cacahuète

Browsing

C’est le second été que j’ai une petite sorbetière dans ma cuisine (note au passage à la personne qui m’a envoyé un mail, non je ne vends pas de turbine ! ) et si j’ai très vite revendu ma machine à pain ainsi que ma yaourtière (les yaourts maison ne plaisaient pas aux pensionnaires), elle, par contre, tourne régulièrement. Après avoir essayé plusieurs recettes de glaces avec ou sans morceaux (pour les sorbets, étant donné le prix des fruits sur mon marché et chez les primeurs par rapport à ceux pratiqués dans la Drôme par exemple, je suis plus hésitante), j’ai eu envie d’essayer les glaces au yaourt.

La base est toujours la même (des yaourts comme son nom l’indique), il suffit ensuite de varier les toppings, les accompagnements ou d’aromatiser différemment selon les goûts. Je n’ai utilisé que des yaourts brassés mais ça vaut sûrement le coup de varier avec des yaourts grecs ou des fjords pour voir ce qui est le meilleur niveau texture et niveau goût.

La recette de base

4 yaourts brassés
20 cl de crème liquide entière
80 gr de sucre glace

Versez dans un saladier les yaourts, ajoutez le sucre glace et mélangez. Versez la crème liquide entière et fouettez quelques instants. Mettez dans le récipient de votre sorbetière (à mettre au congélateur la veille au soir), laissez turbiner 30 minutes. Dégustez de suite ou laissez prendre un peu plus la glace en la mettant 2 à 3h au congélateur.
J’ai servi ce frozen yogurt nature avec un coulis maison de mangue. C’est très frais et agréable quand il fait chaud et en plus le temps de préparation est très court.

Ingrédients pour la frozen yogurt au beurre de cacahuète et au chocolat

4 yaourts brassés
20cl de crème liquide entière
80 gr de sucre glace
1 cuillère à café d’extrait de vanille
100 gr de beurre de cacahuète
une poignée de pépites de chocolat

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Dans un saladier, versez les yaourts, ajoutez ensuite la crème liquide, l’extrait de vanille et le sucre glace et fouettez bien. Faites chauffez le beurre de cacahuète au micro ondes pour qu’il soit plus liquide avant de l’incorporer à votre préparation. Mettez dans votre sorbetière et laissez turbiner 30 minutes. Ajoutez les pépites et faites tourner quelques instants de plus votre sorbetière. Servez de suite ou pour une texture plus ferme, mettez au congélateur 2 à 3 heures.

yaourt glacé peanut butter

yaourt glacé peanut butter bis

Idéalement j’aurais voulu dresser la glace façon sundae comme elle était présentée dans le livre où j’ai trouvé les recettes, Frozen yogurts de Josephine Piot aux éditions Solar mais soit la texture était trop liquide soit trop dure (si vous avez une astuce, je suis tout ouïe). J’ai nettement préféré l’association fruit/yaourt à celle avec du chocolat ou du beurre de cacahuètes. Je n’avais jamais goûté de frozen yogurt et même si c’est plus light parait-il, j’avoue que je préfère les glaces traditionnelles mais pour vous faire une idée, le mieux est de goûter : )

glace tonka

Je m’excuse auprès de ceux qui sont encore à manches longues, sous des parapluies, un plaid sur les genoux malgré la fin juin et à qui l’idée d’une glace parait encore totalement incongrue. A Lyon, nous avons eu une semaine de beau temps avec des températures estivales, des déjeuners en terrasse, des envies d’apéro et de barbecues et en toute logique l’idée de tester une seconde recette avec ma sorbetière flambant neuve a fait son chemin. Comme j’ai une nette préférence pour les glaces avec des morceaux bien gourmands à l’intérieur et que j’avais dans un placard un pot de beurre de cacahuètes crunchy à finir, j’ai fini par me décider pour une glace tonka en reprenant la base de la glace vanille sans crème anglaise et en l’aromatisant avec de la fève tonka à la place de la gousse de vanille tout simplement.

[typography font= »Cabin Sketch » size= »24″ size_format= »px » color= »#E36464″]Ingrédients [/typography]

30 cl de crème fraiche liquide
20 cl de lait
150g de sucre
1 gousse de vanille grattée
1 grosse poignée de pistoles de chocolat noir
du beurre de cacahuètes crunchy

[typography font= »Cabin Sketch » size= »24″ size_format= »px » color= »#E36464″]Et maintenant qu’est ce qu’on fait ? [/typography]

La veille de la dégustation, mettez votre cuve au congélateur. Battez les œufs avec le sucre jusqu’à blanchiment dans un saladier. Ajouter la crème liquide, le lait et la fève tonka râpée puis mélangez à nouveau. Couvrez et laisser au frigo toute une nuit.
Faites fondre au bain marie ou au micro-ondes le chocolat noir. Une fois qu’il est fondu, trempez dedans des petites boules de beurre de cacahuètes et déposez ces billes sur une assiette couverte de papier cuisson. Réservez au frigo.

Le jour de la dégustation, mettez votre préparation en sorbetière pour 30 minutes. Une fois la glace prise, ajoutez les morceaux de beurre de cacahuètes enrobés de chocolat en donnant quelques coups de cuillère en bois délicatement afin que cela soit réparti uniformément. Dégustez immédiatement ou remettez quelques heures au congélateur dans un récipient adapté pour une consistance plus ferme.

glace tonka bis

Verdict ? Première fois que je goûtais la fève tonka en glace, c’est discret mais cela se marie bien avec le chocolat. J’ai trouvé que les morceaux chocolatés étaient trop gros (pas évident à façonner, ça colle aux doigts), ce n’est pas très pratique à la dégustation…à part ça, c’est régressif à souhait : )

Et vous, vous les préférez avec ou sans morceaux les glaces ?

Je ne suis pas certaine d’être très synchro avec la météo côté cuisine. La logique aurait voulu que je propose un dessert léger avec des fraises par exemple mais ce week-end quand j’ai eu envie de préparer un dessert, le ciel était encore gris, mon stock de chocolat Valrhona attendait que je commence enfin à puiser dedans et voilà comment je me suis décidée pour peanut butter brownie. J’ai déjà mis en ligne plusieurs recettes de brownies, celle est vraiment fondante et chewy comme diraient les américains. La différence de la texture vient parait-il de la méthode de cuisson conseillé par Christophe Michalak, à savoir un cercle à pâtisserie plutôt qu’un petit moule carré utilisé d’habitude. A la base, il y a des noix de pécan dans ce biscuit, je n’en avais pas dans mes placards quand mes yeux sont tombés sur un pot de beurre de cacahuète. Je ne sais pas s’il aurait été préférable (peut-être visuellement?) de mettre quelques cuillères de ce dernier au fond du brownie plutôt que sur le dessus, toujours est-il que cela apporte un petit plus croquant et salé fort sympathique.

Les ingrédients  du peanut butter brownie pour un cercle de 17 cm

200g de chocolat Valrhona caraïbe
150g de beurre demi-sel
100g de sucre roux
3 oeufs
50g de farine
quelques mini cuillères à café de beurre de cacahuètes crunchy

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Faites préchauffer le four à 150°. Déposez le cercle à pâtisserie (le mien est réglable, je l’ai mis quasi au minimum mais si vous le vôtre a 20 cm de diamètre c’est parfait, l’essentiel est que votre biscuit soit assez haut car c’est plus sympa visuellement) sur du papier aluminium et rabattez-le sur les bords extérieurs soigneusement de manière à ce que la pâte ne coule pas (mais sans beurrer surtout).

Faites fondre au micro-ondes le chocolat et le beurre en dés. Pour éviter tout accident, je le mets 30 secondes par 30 secondes (puissance moyenne) en remuant à chaque fois avec une maryse pour bien répartir la chaleur. Fouettez à la main les oeufs et le sucre roux mais rapidement sans faire blanchir. Ajouter le chocolat fondu, mélangez avec la maryse. Ajoutez la farine et mélangez à nouveau avant de verser dans le cercle à pâtisserie. Déposez sur le dessus quelques mini cuillères à café de beurre de cacahuètes crunchy et enfoncez les légèrement dans la pâte.

Enfournez pour 25 min à 30 min selon votre four (30 pour moi). Attention le gâteau est légèrement tremblotant au milieu mais pas d’affolement c’est normal. Laissez le refroidir hors du four 30 min puis mettez le au frigo avant de retirer délicatement le cercle. Je vous conseille vraiment d’attendre le lendemain avant de le déguster car la texture change réellement et la saveur s’épanouit.

peanut butter brownie

Verdict ? côté texture ce peanut butter brownie est vraiment parfait, bien chocolaté. Il est quand très riche donc des tranches plus fines que sur la photo suffisent, ce qui signifie que vous pouvez prévoir ce brownie pour un repas familial élargi. C’est régressif, réconfortant, gourmand.

Allez promis la prochaine fois le dessert sera plus frais ..à moins qu’on ressorte les parapluies d’ici là )

Et vous, le brownie vous aimait ça ?

Pin It