Tag

bêtes

Browsing

Tout peut basculer en si peu de temps, c’est la pensée qui m’a poursuivi toute la journée hier après avoir frôlé ce qui aurait pu être un drame. Je me baladais tranquillement dans la rue, profitant d’un samedi merveilleusement chaud pour un 1er octobre, quand j’ai vu arriver en face un énorme chien (du gabarit d’un Saint Bernard mais j’ignore la race précise) tenu en laisse.

Au moment où la poussette a été à la hauteur du chien, en une fraction de seconde, ce dernier s’est dressé sur ses pattes arrière et a bondi sur ma fille assise dans sa poussette. Tout a été trop vite : l’homme a eu beau anticiper le croisement avec le clépart en frôlant le plus possible le mur, il a eu beau faire bouclier avec son corps, j’ai vu partir la tétine à un mètre de là et le temps de me retourner, ma fille hurlait, mon fils pleurait.

Je n’ai plus vu les passants sur le trottoir, je n’ai plus entendu les voitures, plus rien n’existait dans mon périmètre de vision, si ce n’est mon enfant. Comme le jour de sa naissance, j’ai scanné son corps dans les secondes qui ont suivi, j’ai vu du sang sur ses lèvres en l’attrapant dans mes bras alors que la maîtresse du chien répétait en boucle qu’elle était désolée.

J’ai couru jusqu’à la pharmacie…une griffure c’est tout ce qu’elle avait…pourtant une fois qu’elle a été examinée, j’ai lâché les vannes…la peur ou le soulagement, et s’il l’avait mordu au visage ou pire encore?  La maîtresse du chien s’est mise à pleurer aussi, on se serait cru dans une séquence d’un film de Lelouch !

Je précise, bien que pas vraiment amie des bêtes, que le chien n’a pas attaqué ma fille…s’il a bondi c’était en direction d’un canin sur un balcon au dessus de notre tête…le problème est plutôt de savoir maitriser un chien d’un tel gabarit.

Depuis Miss Zen se touche la bouche dès qu’on croise un animal à 4 pattes…et moi depuis hier,  j’ai les jambes en coton..

Pin It