Tag

atelier culinaire

Browsing

Vendredi j’ai fini la semaine d’une façon bien sympathique puisque 1) j’ai découvert une chambre d’hôtes pour entreprises avec vue sur la place Bellecour, Mapièce (j’ai demandé si je pouvais emmener les meubles et la déco, on m’a regardé d’un air consterné) 2) j’ai rencontré des blogueuses passionnées par la cuisine – Mamina, Julia de la Pose gourmande- et retrouvé Sophie de Turbigo Gourmandises, Solène de Sunny Délices, Khala de Khala et compagnie, Argone du blog A taste of my life et Delphine du blog Le goût des ôtres et en plus  j’ai appris de nouvelles astuces spécial cuisine.

matines 2

matines 3

matines 25

matines 26

matines 22

Avant de passer les tabliers, petit rappel sur les nouveautés de la marque Matines qui a changé de logo et ne propose désormais que des oeufs calibre gros (attention pour la pâtisserie à bien les peser).

Puis direction la cuisine dans laquelle le chef Piermic Fatet nous attendait : de la place, de l’espace, des placards, des rangements mais le gros plus qui ne se voit pas sur les photos c’est la présence d’une chambre froide dans cette pièce qui permet de stocker à la bonne température et dans des quantités que ne supporterait aucun frigo.

matines 4

matines 5

 

matines 7

matines collage

J’ai un peu joué à Shinning avec le grand couteau (en pâtisserie j’utilise rarement ce gabarit), je n’ai tué personne, j’ai même fini par m’en servir vraiment en cuisine ). En entrée, nous avons préparé un pancake de pomme bintje au parmesan, truite fumée et basilic, jaune d’oeuf cru/cuit au soja et croustillant sésame. Dans un premier temps, j’étais assez réticente sur le fait de goûter un œuf cru (je ne mange rien de cru excepté les légumes et les fruits) mais ma curiosité l’a emporté et il est étonnant de constater que la sauce soja cuit le jaune d’oeuf sur son pourtour alors que l’intérieur reste coulant. Le pancake de pomme de terre était très bon, le mieux est de les préparer un peu à l’avance et de les passer au four au dernier moment.

matine collage 3

matines 13

matines 14

matines collage bis

matines 27

Parallèlement nous avons coupé de la mozzarella en bâtonnets avant de la passer dans la farine, dans des oeufs battus et de la chapelure (oui dans cet ordre précisément), avons réalisé une vinaigrette avec de l’huile d’olive, des zestes de citron et de la vanille que nous avons versé sur des tomates cœur de bœuf coupées en deux avant de les enfourner. Au moment de dresser l’assiette, nous ajoutons ajouté un dips de cabillaud et le plat était servi (avec un Vionnay très agréable et de la cuvée du chef). Bon appétit !

matines 30

Pour le dessert, Piermic Fatet souhaitait travailler des fruits de saison. Il a donc proposé de réaliser des verrines de framboise et fraises au lemon curd, brisure de spéculos…simple mais efficace ! Essayez le mariage fruits rouges/citron fonctionne à merveille.

matines 31

L’après-midi s’est poursuivi en cuisine avec la confection de muffins au chocolat blanc et de financiers aux pralines mais j’ai du m’éclipser avant la fin.

Un grand merci à l’équipe de Matines, à l’agence Axome, à Piermic Fatet et à Gaylord qui l’accompagnait derrière les fourneaux pour cette journée qui a filé bien vite ….on remet ça l’année prochaine ?

a photo a day 29 mai

a photo a day may 28

a photo a day collage juin

a photo a day four things

a photo a day 1 juin

a photo a day may 27

Cette semaine il y a beaucoup de photos food (et encore je ne montre pas la glace pistache fleur d’oranger Picard, extra-bonne !), je n’ai pas trop bougé de mon quartier si ce n’est pour assister à une réunion de l’association des community manager lyonnais ou pour aller place Bellecour retrouver ou rencontrer des blogueuses culinaires pour passer une journée derrière les fourneaux.

27 . Can’t live without / écrire et même si c’est souvent sur un clavier, je suis très attachée aux cahiers, carnets, stylos, papeterie
28 . What you’re doing now / des cupcakes aux framboises dont la recette est ici
29. Kiss / dans mon entrée, chez moi, il y a ce poster qui fait très ado et qui était d’ailleurs dans ma chambre quand j’étais ado (un de mes petits cousins avait cru que c’était moi sur la photo))…j’aime qu’on me parle d’amour, je ne m’ne lasse ni au cinéma, ni dans les romans, j’ai une playlist immense de chansons d’amour ..bref en amour j’ai toujours 15 ans …
30. Tool / après les yaourts maison, je me lance dans les glaces et les sorbets maison ..ça va inciter le soleil à rester )
31. Four things / 4 ingrédients ou préparations qui se sont retrouvés dans les assiettes lors de l’atelier culinaire Matines auquel j’ai participé..une journée dont je vous reparle très vite
01. B is for ../ Biolay et Beaupain, les deux albums que j’écoute en boucle en ce moment…le premier est un Best of, j’aurais du mal à ne vous en conseiller que quelques unes, j’ai eu un gros coup de coeur pour Les Cerfs Volants lors du concert mais si vous écoutez celle-là, prenez le temps d’écouter les autres (j’adore quand Benjamin Biolay dit « mon amour »…brrr et j’en ai déjà parlé ici mais gros coup de coeur aussi pour Personne dans mon lit dans son dernier album) …j’alterne avec l’album de Beaupain, ça parle beaucoup du temps qui passe, ça touche sûrement plus les gens qui approchent de la quarantaine (suivez mon regard) mais de Coule à Je suis un souvenir en passant par Baiser tout le temps (attention les requêtes de la mort qui vont suivre), il est souvent dans ma chaîne
02. a moment / ciel bleu pris en photo lundi …ce qui nous attend à partir de demain j’espère )

 Et vous, votre semaine ?

 

food camp 2

Si vous n’avez jamais été à un foodcamp de votre vie, rassurez-vous c’était le cas aussi pour moi jusqu’à hier et voici en 5 points la journée comme si vous l’aviez vécu :

1- Une grosse cuillère de gourmandise 

Pour s’éclater dans un foodcamp, mieux vaut aimer manger parce que tout est prétexte ce jour là pour parler cuisine, gastronomie, aliments, produits. Gourmands, cuisiniers en herbe, blogueurs culinaires, défenseurs de la slow food, locavores, producteurs se réunissent et partagent idées, bons plans, victuailles. Cela m’a permis de rencontrer de nouvelles personnes d’horizons très divers mais toutes passionnées, intéressées par le goût, les saveurs et rien que ça c’est vraiment chouette.

2- Une pincée de photographie culinaire

Dans la boutique de Little petits gâteaux où se déroulait ce food camp, avaient été accrochés quelques photos de Jeff Nalin comme celle d’Anne-Sophie Pic ou Thierry Marx.

 

food camp 4

 

3- De belles assiettes   

Après un tour de table pour nous présenter en 3 hastag (oui qui dit foodcamp dit aussi un peu geek), nous nous sommes répartis en plusieurs groupes sur des sujets aussi divers que la street food, la slow food, manger local, les nudges (dont je n’avais jamais entendu parler jusqu’à présent), ces coups de pouce qui influent sur le comportement (pas forcément alimentaire d’ailleurs).

Les discussions ont été suivies d’un apéro accord mets-vins autour des jambons d’Aoste (pourquoi le pata negra était aussi près de moi, c’est un mystère) et de la sélection de vins proposés par All you need is wine avant de poursuivre sur le colunch, chacun ayant apporté mets salés, sucrés et boissons. Si je vous dis que même à ce moment là, on a trouvé moyen de continuer à parler cuisine, vous me croyez ? )

food camp 3

4- Une dose d’expérimentation

L’après-midi était consacrée aux ateliers  et j’ai commencé par la confection de cupcakes ou comment attraper le tour de main avec la poche à douille pour réaliser un joli glaçage (je suis prévisible je sais). Au même étage, les designers du Comestible Miit Studio avaient un drôle d’instrument sur leur table : un fer à lisser ! En fait les participants pouvaient réaliser un berlingot avec des bricks façon samoussas en mariant les assortiments pour la garniture selon les goûts.

J’ai découvert aussi des associations intéressantes entre chocolat et épices avec ethic valley et dont la démarche s’inscrit dans le commerce équitable, ce qui ne gâche rien.

food camp 5food camp 6food camp 10

5-Un zeste d’innovation

Quand j’ai su que parmi les fruits disponibles à l’atelier smoothie il y avait du kiwi, j’ai forcément pensé à la page facebook Zespri kiwifruit France. Le temps que j’aille voir cela de plus près, Grégory Cuilleron préparait un smoothie kiwi-fruit de la passion et gingembre et m’en a proposé un verre, un mélange énergisant, pas mal dosé en gingembre mais frais et agréable.

J’ai découvert par la même occasion l’appareil infinypress qui marche non pas comme un blender mais comme une presse en séparant jus et pulpe.

food camp 12

food camp 13

Je n’ai pas assisté à l’atelier de Cueille et croque qui a préparé des toasts et des petits gâteaux aux pépites de chocolat avec des plantes sauvages mais j’ai goûté un de ces derniers et cela fonctionne bien.

Bref je n’ai pas vu filer ce dimanche et j’espère que d’autres rendez-vous gourmands et participatifs et dans lesquels les gens échangent dans la bonne humeur auront lieu à Lyon.

Un grand merci aux organisateurs  et à tous les partenaires !

Pin It