Tag

apéritif

Browsing

Les portes fenêtres sont ouvertes en grand tôt le matin et les volets fermés une bonne partie de la journée (au passage ces conseils qu’on entend tous les ans en cas de canicule -Lyon n’est peut être pas le Sud mais en été il fait souvent très chaud- sont d’une totale inutilité, dans un immeuble moderne, la température grimpe quoiqu’on fasse), les hommes de la maison se gaussent en trouvant dans le frigo une bouteille d’eau contenant un liquide d’une couleur douteuse (mon thé glacé !), les moustiques me semblent encore plus minuscules que les autres années (non je ne suis toujours pas allée voir l’ophtalmo, je développe une procrastination aigüe dès qu’il s’agit de médecins) mais ils émettent toujours ce petit son capable de foutre en l’air une partie de mes heures de sommeil, j’ai envie d’avoir une maison à chaque fois que l’odeur des barbecues dans les rues du quartier me chatouille les narines (et puis ça passe)  …bref l’été est bien là.

Le Spritz à l’heure de l’apéro

L’été est là et alors que la mode de cette boisson italienne est passée (entendre par là que sur Instagram c’est l’été dernier que les photos de Spritz étaient légion), j’ai eu l’occasion d’en boire un en terrasse.  Cela est bien rafraichissant avec une légère amertume et cela m’a beaucoup plu ! Du coup je me suis un peu renseignée, avec le livre Spritz*, sur la composition de ce dernier. Elle varie selon les régions d’Italie et onnait aujourd’hui de nombreuses déclinaisons modernes. Le livre donne bien entendu des recettes mais revient aussi sur son histoire et les façons d’accompagner cet apéritif à base de prosecco, bitter, eau gazeuse et quartier d’orange.

chronique livre 5

chronique livre 6

chronique livre 7

L’odeur du citron vert

L’été est là et je décerne le prix de la vitrine la plus estivale (au moins pour la Croix Rousse ) à la boutique de créateurs La Fabriq avec ses fruits exotiques géants en papier et ses couleurs qui nous emmènent loin, loin.

20160705_120621

20160705_120630

20160705_120635

20 000 lieues sous les mers avec Le monde de Dory

L’été est là et l’album Panini (à chaque fois que ma fille est penchée au dessus, je me revois au même âge ou plus jeune, folle de joie quand mon père me rapportait des paquets d’images à déchirer avant de découvrir si j’avais des doubles ou pas ) Le monde de Dory* est prétexte à revivre le dessin animé qu’elle est allée voir au cinéma (sans moi, je ne peux donc pas vous donner mon avis mais d’après ce qu’elle m’a raconté, cela lui a bien plu).

chronique livre 2

Comme tu es canon !

L’été est là et je m’offre un teint hâlée avec la poudre de soleil présente dans Ma boîte à beauté L’estivale* (ma peau de rousse ne bronze pas), je m’offre les sunlight des tropiques avec la crème pour le visage Sex on the beach (pas fan fan de son odeur de noix de coco, Mercotte sors de ce corps mais j’apprécie sa texture très fluide) présente dans la même boite tout comme le gel douche qui donne envie de laisser couler l’eau longtemps. Elle n’est pas sur la photo mais l’huile de beauté pour le corps Jardin des songes de Kos est toujours sur ma table de chevet et est la meilleure arme pour éviter la peau de croco.

chroniques livre 019

Les pâtisseries de Lisbonne

L’été est là et j’ai envie de retourner à la pasteleria de Belem après être tombée par hasard sur la recette filmée des pastéis de nata (ces petits flans à la cannelle, spécialité portugaise) sur la page Facebook Sweety. Cela parait simple et rapide, il faut juste que je trouve le courage d’allumer mon four ) et promis j’essaie.

(tout lien avec la finale de l’Euro 2016 est purement fortuite )

Prête-moi ta combi

L’été est là et la saison des mariages bat son plein (enfin je n’ai aucune statistique à ce sujet, à priori toutefois les gens se marient plus quand il fait beau qu’en plein blizzard). Le week end prochain, je compte sur vos milliers, que dis je millions d’ondes positives car je suis chargée d’une grande partie du buffet des desserts du mariage auquel je suis invitée.

Première fois que mon cercle de goûteurs s’élargit autant, première fois que je porterai une combinaison pantalon. Non cela n’a aucun rapport mais grâce à mon amie Sophie, j’ai osé et si comme moi, vous êtes ronde (quand je vois que sur les portiques des grandes enseignes, il ne reste que des S et des M, je me dis que finalement je ne suis pas la seule à ne pas avoir la taille mannequin )) et que vous vous dites que cela n’est pas pour vous, essayez avant de vous censurer.  Sur ma lancée, je me suis même achetée un chapeau (syndrome Kristin Scott Thomas dans 4 mariages et un enterrement ).

(non  là il n’y aura pas de photo de moi en combinaison et chapeau )

L’été est là et j’aurais pu vous soumettre une grille de mots croisés (quoique) mais j’ai préféré glisser quelques titres de films dans mes sous titres (oui je sais c’est très mauvais pour mon référencement, tant pis !), les avez vous repérés ? (attention, il n’y a rien à gagner )).

Bonne semaine !

*produits offerts

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

Fais entrer les cigales, la partie de cartes de Pagnol, la chaleur écrasante du début d’après-midi, l’accent chantant des gens du Sud chez toi en posant sur la table une bouteille d’Anisette Marie Brizard.

Installe le barbecue ou la plancha sur le balcon, assis toi dans un transat et sers toi un verre bien frais et parfumé puisque l’Anisette est issue d’une double distillation de 11 plantes, d’agrumes et d’épices. Regarde un peu la composition : de l’anis vert du bassin méditerranéen, de  la cannelle de Ceylan, de  l’orange, du citron d’Espagne, de l’iris, de l’angélique, de la coriandre…tout un voyage, un mariage subtil qui exalte toute la fraîcheur de l’anis vert.

Cet été Marie Brizard propose de redécouvrir son anisette, au travers d’un nouveau MIX frais, désaltérant et facile à réaliser, l’Anisette Tonic :

• verse 3cl d’Anisette Marie Brizard
• 1 cl de jus de citron
• ½ tranche de citron
• Compléte de tonic et de glaçons

Et pour un été encore plus ensoleillé , je t’invite à jouer sur le site www. puresecret.fr : en quelques clics tu peux gagner un séjour SPA pour 4 personnes dans un hôtel de luxe sur les terres bordelaises de Marie Brizard.

Attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé – A consommer avec modération

Et toi, Marie Brizard tu connais ?

 

Pin It