Tag

apaisant

Browsing

Avec l’arrivée de la chaleur (si, si on a eu quand même quelques jours de beau temps) et de l’été, une question essentielle me taraude : faut-il ouvrir les fenêtres la nuit pour laisser entrer un peu d’air frais mais aussi les moustiques avec ou faut-il laisser tout fermer et mourir de chaud ?

Ah la petite brise qui te caresse les jambes alors que tu es allongé(e) sur ton lit, ah le mouvement imperceptible du rideau au passage du  vent…non c’est décidé j’ouvre ! En plus j’ai l’immense chance d’habiter en pleine ville mais au calme, pas de son de klaxons et des pots d’échappement comme c’était le cas à Paris.

Bref je m’endors en rêvant de Johnny Deep sans Vanessa (comme j’ai pu fantasmer sur lui à l’époque de 21 Jump Street !)….et là c’est le drame, un moustique a décidé que cette nuit ce serait festin chocolaté, il s’approche, manoeuvre (toujours près de l’oreille bizarrement comme pour te laisser une dernière chance style « il est encore temps de te réveiller et d’en finir avec moi ») et me pique.

Avant je devenais limite hystérique (ah ça gratte, ah ça gonfle….je vais partir vivre en Alaska au moins là-bas y a pas de moustiques), maintenant j’applique Apaisyl après-piqures. Sous forme de stick avec la petite bille au bout (ça s’appelle roll-on il parait), c’est facile à mettre, ça permet de bien cibler la piqure et une application sans avoir besoin de se laver les mains ensuite. L’odeur est agréable, ce qui autorise éventuellement d’appliquer le roll on sur une piqure au visage.

Au niveau des sensations, l’effet glaçon du produit (grâce à la présence du menthol dans la composition) anesthésie la piqure et calme de suite la démangeaison.

Praticité, rapidité, efficacité, je vais peut-être attendre encore un peu avant de déménager au pôle Nord et puis comme il est petit, je peux l’emporter avec moi aux Nuits de Fourvière, aux barbecues et aux soirées copines à la terrasse d’un café si jamais il y a une attaque en règle.

L’autre solution anti-moustique aurait été de demander à ma soeur de venir s’installer à la maison mais je suis pas certaine que son mari apprécie cet exil pour deux mois. Faudrait d’abord que je vérifie avec elle si les moustiques l’aiment toujours autant, quand elle était gamine, ils s’en donnaient à coeur joie sur elle uniquement dans la maison. Bon je vais peut-être lui envoyer le Nouveau Apaisyl Répulsif Moustiques zones tropicales du coup (efficace jusqu’à 8h), je crois qu’il lui faut au moins ça )

NB : Utiliser les biocides avec précaution. Avant toute utilisation, lisez  attentivement l’étiquette et les informations concernant le produit.

Et toi, peau à moustique ou pas ?

Article sponsorisé

Pin It