Tag

alcool

Browsing

 

Fais entrer les cigales, la partie de cartes de Pagnol, la chaleur écrasante du début d’après-midi, l’accent chantant des gens du Sud chez toi en posant sur la table une bouteille d’Anisette Marie Brizard.

Installe le barbecue ou la plancha sur le balcon, assis toi dans un transat et sers toi un verre bien frais et parfumé puisque l’Anisette est issue d’une double distillation de 11 plantes, d’agrumes et d’épices. Regarde un peu la composition : de l’anis vert du bassin méditerranéen, de  la cannelle de Ceylan, de  l’orange, du citron d’Espagne, de l’iris, de l’angélique, de la coriandre…tout un voyage, un mariage subtil qui exalte toute la fraîcheur de l’anis vert.

Cet été Marie Brizard propose de redécouvrir son anisette, au travers d’un nouveau MIX frais, désaltérant et facile à réaliser, l’Anisette Tonic :

• verse 3cl d’Anisette Marie Brizard
• 1 cl de jus de citron
• ½ tranche de citron
• Compléte de tonic et de glaçons

Et pour un été encore plus ensoleillé , je t’invite à jouer sur le site www. puresecret.fr : en quelques clics tu peux gagner un séjour SPA pour 4 personnes dans un hôtel de luxe sur les terres bordelaises de Marie Brizard.

Attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé – A consommer avec modération

Et toi, Marie Brizard tu connais ?

 


Déjà enceinte, on nous incite fortement à ne pas boire, ne pas fumer, ne pas manger de crudités au resto ou de carpacio, ou certains fromages, d’aller mollo sur les transports, à préférer les sports doux mais à ne pas prendre trop de poids, à d’adapter sa sexualité (oubliez la brouette thaïlandaise)…tout juste si on nous mettrait pas sous cloche…et de conclure que non non la grossesse n’est pas une maladie.

Une fois le petit ange sur terre, vous pensez vous consoler des hémorroïdes, de l’épisiotomie qui tiraille, du sentiment d’être un kangourou sans rien dans sa poche et du baby-blues en noyant tous ces tracas et chagrins dans l’alcool….sauf qu’allaitement et mojito ne font pas bon ménage.

Au cas où vous auriez laissé tous vos neurones sur la table d’accouchement au point de ne plus savoir quel est votre degré d’alcoolisation, Milkscreen a pensé à vous ! (je dis vous car moi, mauvaise mère, je n’ai pas allaité…aïe je viens de perdre les 3/4 de mon lectorat). Aujourd’hui quelques gouttes de liquide sur une bandelette et vous savez 1) si vous ovulez ou pas 2) si vous êtes enceinte ou pas 3) si votre lait contient de l’alcool ou pas !

J’adore le message qui accompagne ce nouveau produit qui vient des states bien-entendu :

  • Milkscreen™ rassure les mamans et élimine le sentiment de culpabilité
    et l’inquiétude qu’elles peuvent avoir par rapport à la quantité
    d’alcool dans leur lait.

C’est clair que notre principale source d’inquiétude quand le nouveau-né arrive est de savoir si nos tétés produisent du lait alcoolisé !

Et si au contraire, on avait une bonne excuse pour s’envoyer un petit punch entre deux siestes et une couche …mais non, chéri, t’inquiète, j’ai fait mon alcoolait, je suis nickel ! )

Pin It