Tag

albums

Browsing

Plus je vieillis plus je deviens exigeante côté boulot : je sais ce que je ne veux pas…pas forcément ce que je veux..

Et pourquoi pas organisatrice de fête du livre jeunesse ? ils n’ont pas une petite place pour moi au service culturel de la mairie de Villeurbanne ?

Cela doit demander de l’énergie, du dynamisme, de l’enthousiasme pour mettre en place sur deux jours cet ensemble de manifestations, pour rassembler autant d’auteurs et d’illustrateurs jeunesse, pour trouver un fil conducteur (cette année, l’égalité filles-garçons), pour communiquer autour de cet évènement, pour animer le site internet.

 

En tous cas, en tant que lectrice, j’étais comme une gamine découvrant le bibliobus et le baby-foot géant :

J’aurais pu rester des heures à me balader entre les stands des éditeurs et des libraires….tiens à moins que ce soit libraire le métier qui me corresponde le mieux? le nez dans les bouquins depuis que je suis gamine, j’aime feuilleter les livres, parcourir les 4ème de couverture, lire les critiques, donner envie de lire, échanger …je m’imagine déjà en train de monter une vitrine autour d’un thème..j’aurais un blog, forcément, avec des coups de cœur, des animations pour fidéliser mes clients …je deviendrais peut-être un maillon du réseau social d’un quartier…

Bon je suis allergique aux chiffres mais je peux peut-être confier la comptabilité à un proche qui manie les dépenses et les recettes comme sa poche….je suis une bille en paquets cadeaux mais c’est un peu minable comme obstacle, non ?

un décor de salon de beauté, des textes murmurés par des comédiens

laisse tomber les filles, laisse tomber les filles

Bien entendu j’ai du mobiliser toute la sagesse dont je suis capable pour ne pas repartir avec des dizaines de bouquins…d’autant plus que derrière les livres, les dessins, les univers, beaucoup d’auteurs étaient présents pour échanger avec les visiteurs, dédicacer un de leur ouvrage et poursuivre cette belle aventure qui a commencé pour certains dans des classes d’école de Villeurbanne (les chanceux ! )

j'ai découvert la rencontre, la dispute et quelle frousse de Florence Ducatteau et Chantal Peten

 

j'ai résisté face aux livres géniaux de Magali Le Huche

Ah non je sais je vais devenir écrivain ! quoi faut du talent? pour espérer être repérée dans le flot des manuscrits reçus par les éditeurs, il vaut mieux sortir du lot c’est certain. Je me demande qui aujourd’hui en France vit uniquement des revenus de ses livres. Écrivain c’est un métier au fait?

Delphine Grenier en pleine dédicace

 

Ilya Green et son marre du rose

 

Magali Le Huche a le droit, elle, de dessiner sur les livres

Bon ben j’ai 35 ans et je n’ai toujours pas choisi mon métier jusqu’à la mort la retraite…en vrai j’ai bien une vague idée, je sais quelles offres d’emploi me donnent envie d’y répondre mais je ne peux ni cocher la case formation ni la case expérience.

Et toi, tu as trouvé ta voie?

Edit : je te reparle très vite des deux livres jeunesse avec lesquels je suis repartie

j’adore la gueule du loup!


Un matin, le loup se réveille de mauvaise humeur …il ne se trouve pas beau tout en noir et décide de changer de couleur (bizarre j’ai un peu la même tête au réveil )



en vert il ressemble à une grosse grenouille

en rose à une princesse, le bleu lui donne mauvaise mine

bref ce n’est pas si simple qu’il le pensait ….


Les enfants adorent les histoires de loup. ! A travers celle-là , c’est le thème de l’acceptation de soi qui est abordé et en  plus on révise les couleurs et les jours de la semaine tout ça avec beaucoup d’humour et des illustrations superbes ! 

Bravo aux auteurs : Orianne Lallemand et Eléonore Thuillier !

Maintenant j’ai envie de découvrir les autres livres dans la même collection !


Ceci est ma participation de la semaine au challenge Je lis aussi des albums

Et toi, tu es en es où sur le chemin de l’acceptation de soi?

Pin It