Tag

3 ans

Browsing

Elle voulait un gâteau princesse pour ses 3 ans, j’aurais pu réaliser un gâteau avec une Barbie dedans mais j’avais envie de créer un petit décor. Une base de gâteau léger à la noisette trouvée dans I love cakes, des bonbons et des boudoirs pour un carrosse, une couronne en pâte d’amande que j’ai bien eu du mal à faire tenir malgré un séjour prolongé au frigo et un petit ourson princesse (ciel j’ai oublié sa robe sur la première photo !).

La prochaine fois j’essaie la pâte à sucre je crois car pour les petits détails, j’ai eu un peu de mal à travailler la pâte d’amande.

Des cœurs, du rose, des bonbons, j’en pensais avoir rempli correctement le cahier des charges mais la Miss a surtout été concentrée sur les bougies (qui se rallumaient sans cesse…gnark gnark gnark).

 

Dès le début, elle a joué les originales : naitre un 11 septembre, cette date tellement chargée symboliquement, au moins elle est sûre qu’on ne  l’oublie pas son anniversaire. Je l’attendais la veille mais elle en avait décidé autrement et aujourd’hui, 3 ans après, difficile de la faire passer là où elle n’a pas envie.

C’est un modèle mini mais elle mène son petit monde par le bout du nez …ou presque : suppliques au frère pour qu’il la laisse entrer dans sa chambre quant il ferme sa porte pour préparer des spectacles, minauderies au papa pour éviter une gronderie, tête mignonne et toute petite voix énonçant un « s’il te plait« quand elle sait que ses demandes risquent de se voir opposer un refus.

 Elle s’arrête devant les vitrines et s’exclame devant les sacs. Elle feuillette mes magazines, reconnait les publicités de l’un à l’autre et se sert en échantillons (adieu crème Clinique). Elle remet ses cheveux en place d’un petit geste de la main, se tortille devant la glace et louche sur mon vernis, parfum et bijoux. Bref si je n’ai pas su que j’attendais une fille pendant 9 mois, aujourd’hui elle le clame haut et fort.

Elle repère les chaussures roses dans le magasin et trouve les autres moches. Idem pour les vêtements, housses de couette, serviettes de toilette….les négociations sont parfois tendues. Ma garde-robe n’étant pas très girly, je cherche des explications…je n’ai jamais lu de Barbara Cartland, même pas pendant ma grossesse )

J’ai trouvé une nouvelle assistante, d’une grande patience, pour mes sessions pâtisseries (le frère préférant nettement la partie nettoyage du saladier avec les doigts). Par contre à l’heure de la dégustation, elle préfère le plat au dessert…heureusement elle aime le chocolat )

Sa chambre ressemble toujours à un camp de naturistes de Cap d’Agde, la mer et le sable en moins. Ses poupées dont je ne compte plus le nombre sont la plupart du temps nues comme des vers car de transit incroyablement délicat si j’en crois le nombre de fois où elle leur change la couche en s’exclamant « elle a fait caca« .

Véritable pot de colle à la maison, en vacances, au parc, elle n’a pas versé une larme les premiers jours d’école.

Elle a un rire encore  très enfantin qui me chatouille et m’émeut à chaque fois… j’aimerais qu’elle le garde encore un peu mais comme dirait JJG (eh oui à chacun ses références), qu’elle soit elle et le mieux qu’elle pourra…

crédit photo : photographer Farah Abou Kharroub

Pin It