Quand je serai chanteur - Chroniques d'une Chocoladdict
Si maman si

Quand je serai chanteur


A l’heure où tous les petits garçons du monde jouent au voiture, le mien s’en fiche royalement et préfère travailler sa voix. A l’heure où tous les enfants de son âge s’éclatent sur leur tricycle, patinette ou petit camion, le mien peaufine ses chorégraphies.

N’importe quel stylo, bâton, couteau de dinette fait office de micro ….il y a quelques jours il a même créé son modèle sur mesure avec des morceaux de pâte à modeler. A la crèche, les éducatrices étaient persuadées à la rentrée que nous avions passé notre été à faire du karaoké (ben voyons).

S’il entend le mot « adore », il se lance dans un « j’adooore » à la  Philippe Katherine (Louxor) et à mon dernier « non, non, non », il s’est mis à me fredonner « Rehab » d’Amy Winehouse !

Malheureusement cet intérêt musical fort prononcé (mettez le dans une chambre d’enfants rempli de jouets, il repère direct les instruments de musique) s’accompagne d’un goût plus que douteux. Une personne de notre entourage, qui à priori nous en veut personnellement (et que je ne nommerai pas car j’ai trop peur des représailles…un Patrick Sébastien?), a eu la curieuse idée de lui faire écouter la chanson « La la la » -jamais passée à la postérité et on comprend pourquoi – de JM Bigard et depuis on en bouffe du « Allez les filles, allez les gars« .

Je vous laisse apprécier les paroles tout en nuances et la mélodie hypertravaillée, pendant ce temps je file inscrire mon fils à la Starac édition 2022)

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It