Tag

vogue

Browsing

Une fête foraine fermée c’est un peu comme une station balnéaire hors saison : c’est triste mais en même temps cela a un certain charme.

Et puis au moins :

– le chérubin ne me réclame pas de Barbe à papa qui colle au menton, aux doigts, au col du manteau  ni des marrons brûlants sur lesquels je vais devoir souffler pendant au moins 15 minutes

– je ne crains pas qu’une partie d’un des grands manèges,là-haut loin de la terre,  ne se décroche et me tombe dessus

– je ne risque pas de voir quelqu’un descendre d’une attraction et vomir à mes pieds

– je ne suis pas obligée de payer une partie de pêche aux canards pour gagner un poisson rouge ou une arme !


– je ne me ridiculise pas devant mes enfants aux machines à pinces tout ça pour attraper une peluche en général hideuse

– je ne sens pas cette odeur d’huile chaude légèrement écœurante

– je ne reste pas plantée devant la maison hantée pour voir apparaitre la sorcière à l’une des fenêtres à la demande du fiston…qui se planque derrière mes jambes dès que les volets commencent à bouger

– j’évite en passant devant les auto-tamponneuses de repenser à ce traumatisme enfantin quand la foraine au micro hurlait à l’intention de ma cousine et moi  » petite, appuie sur la pédale » alors que nous tournions inlassablement en rond sous le regard hilare de la foule

Qui a dit, rabat-joie?

Et toi, la fête foraine, tu aimes ça?

Comme tous les ans, la vogue, fête foraine lyonnaise, s’est installée dans le quartier de la croix-rousse et plutôt que de râler sur les odeurs de graillon, les plaques de vomi à côté des attractions les plus spectaculaires, les trottoirs embouteillés tous les week-ends pendant un mois et demi (on est rabat-joie ou on ne l’est pas, ça s’apprend!), on a décidé d’y emmener le chérubin.

Pas question d’envisager de lui faire faire un petit tour de manège classique avec carrosse de princesse, camion de pompier et chevaux de bois..autant Monsieur regarde avec plaisir ses acolytes tourner inlassablement, autant il déclare, je cite dans le texte « j’ai peur j’ai peur » dès qu’on lui propose de rejoindre ses copains de jeu. La seule fois où il est monté sur un carrousel ne fut pas glorieuse, cramponné qu’il était pendant les 2 minutes à sa maman qui a du aussi payer sa place.

En toute logique, le chérubin adore stationner devant la maison hantée pourtant retentissante de bruits flippants pour ses petites oreilles, de fantômes et de sorcières qui bondissent hors de l’attraction ou de pendus qui tournent vers les passants leurs yeux révulsés. Ce lieu de petites frayeurs étant tout de même inadapté à son jeune âge, nous avons réorienté notre chère tête blonde vers sa première pêche aux canards, transformée en pêche aux balles avec épuisette selon le niveau des participants. Bon soit il a un peu triché, il a légèrement mis la main pour s’aider, il nous l’a joué un peu Olivier Chiabodo mais heureusement les caméras de surveillance n’ont pas encore envahi le plateau de la Croix-Rousse et personne n’a moufté. Le chérubin, contre 3.5euros (pas donné quand même je trouve) est reparti avec un tambour qu’il n’a pas lâché jusqu’au coucher….comme quoi le prix du cadeau n’est pas proportionnel à son usage )

et vous, vous êtes plutôt machines à pince ou manège à sensations fortes (comme celle sur la photo qui vous envoie très haut puis vous lâche dans le vide la tête en bas sous les hurlements de ces participants) ?

Pin It