Tag

suchard

Browsing

Ce soir il y a de fortes chances que je sois devant mon écran en train de regarder si The Artist rafle tout, si Cluzet et Sy remportent une récompense ou que je sois en train de railler/m’extasier sur les tenues des uns et des autres. Les Césars c’est un peu comme Top Chef : c’est parfois très ennuyeux mais je ne peux pas m’empêcher d’être au rendez-vous. Je voudrais juste qu’on propose une substance licite ou illicite au gratin du cinéma français avant qu’il ne s’assoit, histoire que pour une fois l’ambiance soit moins cul serré.

En attendant que l’atmosphère se détende, j’ai eu envie de donner ma version spécial chocolat de la soirée :

Dans la catégorie du plaisir le plus solitaire, j’ai nommé le Rocher Suchard. On n’imagine pas en effet partager avec quelqu’un ce moment où le craquant de la coque cède sous la dent avant qu’on ne plonge dans le cœur fondant et praliné.

Dans la catégorie de la tablette la plus variétoche, j’ai nommé la tablette Mélissa de François Pralus. On murmure que l’artiste a trouvé le titre de sa chanson en tombant sur l’emballage vide dans sa poubelle de bureau.

Dans la catégorie meilleure bande son, j’ai nommé la glace Magnum. Pas sûre que la coque fasse autant de bruit que dans la pub quand on l’entame mais ça vaut le coup de coucher les enfants, de sortir le chat sur le balcon et d’éteindre la télévision pour se concentrer sur ses quelques notes.

Dans la catégorie tout le monde en parle mais personne ne l’a jamais vu, j’ai nommé la mousse au chocolat Michel et Augustin. Je ne sais pas si elle se déplace avec un imper et des lunettes noires pour passer incognito, en tous cas j’ai eu beau scruter aux alentours, je ne l’ai jamais croisé.

Dans la catégorie  Meilleure couverture, j’ai nommé le chocolat Valrhona. Même si sa carrière dégustation a aussi de beaux jours devant elle, dans le rôle de chocolat de cuisine, il est bankable.

Dans la catégorie Elle a tout d’une grande, j’ai nommé la pâte à tartiner Nocciolata. Elle aurait même mérité d’être nommée dans la catégorie Meilleur espoir.

Dans la catégorie J’ai deux amours – le chocolat et Paris-, j’ai nommé la Tour Eiffel de Benoit Chocolats qui pourrait être adaptée prochainement à New York (un building?), à Londres (Big Ben?) ou à Rome (le Colisée?)

Dans la catégorie du chocolat le plus barré, j’ai nommé Galler avec son format mini, il a surpris tous les membres du jury s’exclamant « tiens je l’ai déjà fini?« .

Normalement après une telle série de récompenses, tout le monde est assoupi dans son canapé..j’espère que ce n’est pas ton cas et que tu vas ajouter ton palmarès personnel (le mien est bien entendu non exhaustif, j’ai voulu ne pas parler des réalisateurs les plus connus).

Non je vous assure ceci n’est pas un article sponsorisé, je n’ai pas été contactée par une agence de communication pour vanter les mérites d’un bonbon chocolaté. Ceci est un billet sur la dure vie d’une gourmande qui essaie de résister aux tentations qui lui tendent les bras à chaque coin de rue.

Tous les matins, en descendant de mon bus et avant de m’engouffrer dans la bouche de métro, voilà l’affiche (ci-contre) avec laquelle je tombe nez à nez. Même si à cette heure de la journée, j’ai plus envie d’un thé chaud, mon addiction au chocolat se trouve ravivée et il n’en faut pas davantage pour que je parte en quête de cette nouvelle gamme de rochers dans les jours qui suivent (introuvable jusqu’à présent).

Me voilà dans ma rame de métro, avec un bouquin sous les yeux, puis dans le tram (oui mon trajet est interminable et épuisant) et peu à peu l’idée de chocolat s’estompe complètement de mon esprit.

Mais en arrivant devant mon boulot je jette, inconsciente du danger, un coup d’œil de l’autre côté de la rue et qu’aperçois-je? Une autre affiche Decaux pour une autre nouveauté Suchard


Cette fois je suis cernée, je n’ai plus qu’à rendre les armes (et ma balance…accessoirement) !!!! Et comme il n’y a pas de raison pour que je sois la seule à saliver alors flash-back sur les pubs déjà associées à cette tuerie gustative :


 


Et vous, imperméable ou influencé(e) par la pub ?

Pin It