Tag

spécialité australienne

Browsing

Dans la série, j’ai 35 ans bien passé /tassé (depuis quelques jours seulement …une corde vite) et je n’ai pas encore goûté à ça, je demande la pavlova, dessert à base de meringue, chantilly et fruits frais. Du coup, quand  je suis tombée sur l’émission C’est du gâteau consacré à cette pâtisserie, j’ai eu envie d’en savoir plus. C’est parti pour la pavlova façon Michalak.

Habituellement le chef pâtissier Christophe Michalak se rend chez un quidam, cette fois il avait rendez vous avec  Julie Andrieu qui avait préparé une version de la pavlova dont je me serais contentée. Mais dans ce cas, il n’y aurait pas eu d’émission et je ne saurais toujours pas comment réaliser ce dessert )

Ce que j’ai apprécié dans cette émission, c’est qu’au delà de la recette, en ligne sur le blog Passions gourmandes j’ai appris des choses sur la pâtisserie et j’ai retenu quelques astuces.

Première chose importante pour une pavlova réussie : la meringue doit être croustillante à l’extérieur et comme un nuage à l’intérieur (fingers in the nose). Pour cela Christophe Michalak préconise de choisir la méthode de la meringue à la française (blancs montés auxquels on ajoute du sucre et du sucre glace puis qu’on cuit au four) en clarifiant les blancs la veille au soir afin qu’ils montent mieux (une autre astuce est d’ajouter, outre la traditionnelle pincée de sel, du jus de citron).

La chantilly façon Michalak c’est 30g de cream cheese et 300g de crème liquide et pour que cela n’asperge pas de partout (allez ça arrive à tout le monde non? à part si vous avez un kitchen aid ou équivalent avec un bol suffisamment profond), il suffit d’envelopper son batteur et son saladier avec du film alimentaire ..élémentaire mon cher Christophe.

Je ne me souviens plus si c’était déjà le cas dans les émissions précédentes de C’est pas du gâteau mais avant de nous montrer le résultat final, le chef pâtissier nous emmène découvrir un artisan coup de coeur qui propose lui aussi une version bien personnelle du gâteau star du jour (la pavlova, personne ne suit ou quoi? ). Cette fois, il s’agissait du chocolatier pâtissier et meilleur ouvrier de France, Nicolas Bernardé. Sa boutique est à Gardennes Colombes dans les Hauts de Seine. Ça fait un peu loin de Lyon tout de même (mais moins de Normandie, Anne-Laure) alors je me suis contentée d’épingler quelques unes de ses créations dans mon board Pâtisseries sur Pinterest. Les vitrines sont très prometteuses, il faudrait que je goûte pour pouvoir me prononcer ).

Mais revenons à la version de la pavlova façon Michalak avec des fraises, des litchis et des groseilles, une meringue à la forme parfaite et qui ne s’effondre pas au dernier moment. Le chef pâtissier le confie lui même, sûrement pour anticiper toutes les pâtisseries qui feront plouf en sortant du four, il a essayé de nombreuses fois avant d’atteindre ce qui ressemble à la perfection.

 Et vous, vous avez déjà goûté à ce dessert? vous connaissiez cette spécialité ?

 

Pin It