spécialité alsacienne Archives - Chroniques d'une Chocoladdict
Tag

spécialité alsacienne

Browsing

 Il y a quelques années j’ai été invitée par le comité régional du Tourisme d’Alsace à visiter Strasbourg et cela m’avait envie de revenir dans la région pendant la période de Noël pour me balader dans les marchés et goûter les nombreuses spécialités sucrées liées à la fin d’année. Pour le moment, ce projet n’est plus d’actualité mais l’envie de kouglof toujours présente alors je me suis lancée même si c’est un peu comme la valise RTL ce genre de brioche, il faut être chez soi une bonne partie de la journée et ne pas bouger (bon j’exagère un peu mais c’est pas non plus un goûter express autant le savoir).
Les puristes hurleront car, sur la base du kouglof de Thierry Mulhaupt, je me suis permise la liberté de remplacer les raisins (je ne cours pas après), abricots secs et autres fruits secs selon les versions pour des pépites de chocolat et des dés de gianduja. J’ai vu dans le dernier numéro de Fou de pâtisserie une recette où le kouglof, une fois cuit, était immergé dans un sirop à la fleur d’oranger puis roulé dans du sucre glace. J’ai eu peur qu’il soit détrempé (et après autant de temps de pousse, ça m’aurait fort contrarié d’avoir une mie pleine de liquide) alors je n’ai pas tenté. Et vous, vous l’avez déjà préparé comme ça ?

Les ingrédients

300 g de farine
90 ml de lait demi-écrémé
35 g de sucre semoule
une pincée de sel
15 g de levure fraîche de boulanger (je la trouve au rayon frais à côté du beurre, attention cela ne se conserve pas très longtemps)
2 oeufs
200 g de beurre doux
100 g de pépites de chocolat (j’utilise des chunks Barry trouvés chez  G Detou, avantage elles fondent moins que des pépites à la cuisson)
50 gr de gianduja coupé en dés (je l’ai acheté en barres chez Valrhona)
Des amandes entières

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Commencez par délayer la levure dans le lait préalablement tiédi dans le bol de votre robot (sans robot la recette me semble assez galère car il faut pétrir longuement). Ajoutez 100 g de farine pour former un levain et couvrir d’un torchon humide dans un endroit chaud (je mis le bol dans ma salle de bains où le chauffage se sent le plus…système D ). Laissez reposer 1h (oui tout ça)

Ajoutez alors dans le bol de votre robot le sucre, le sel, les œufs légèrement battus et 200 gr de farine. A l’aide du crochet de votre robot, pétrissez durant 15 minutes environ. Ajoutez ensuite le beurre à température ambiante coupé en dés, petit à petit. Le beurre doit être totalement absorbé par la pâte qui doit être bien lisse. Ajoutez les pépites de chocolat et les dés de gianduja et mélangez à nouveau mais cette fois à la main pour que les dés de gianduja restent intacts. Laissez lever la pâte une heure, toujours couverte d’un torchon humide, dans un endroit tempéré (ma cuisine).

Faites tremper les amandes dans un bol d’eau tiède quelques minutes puis égouttez les. Beurrez votre moule à kouglof et disposez les amandes au fond dans les cannelures. Déposez votre boule de pâte dans le moule (avec le trou au milieu). A nouveau, laissez lever 1h dans une ambiance chaude (je vous avais dit que c’était long). Votre pâte doit doubler de volume.

Ne partez pas c’est presque fini : glissez dans un four préchauffé à 180° pour 25 minutes (la recette parle de 40 minutes, ça doit dépendre du four mais quand la brioche est bien dorée et que vous avez vérifié qu’elle est cuite à l’intérieur, vous pouvez la sortir). Laissez refroidir avant de démouler et saupoudrez de sucre glace.

kouglof chocolatteskouglof 3kouglof 4

Verdict ?

Tout ça pour ça ? Pas mal- Hum- Encore– Oh My God !

Je suis embêtée j’avais déjà mis Encore pour les panna cotta à l’amande amère mais il se trouve que ma fille m’a déclaré en la goûtant que c’était la meilleure brioche qu’elle avait jamais mangée (et l’homme de préciser tout de suite « faut dire qu’elle n’a pas mangé beaucoup de brioche jusqu’à présent …vous noterez son soutien inconditionnel). Non sans blague, après tout ce temps de pousse, ce kouglof était vraiment très bon, aérien et gourmand…ça valait le coup d’attendre !

Pin It