Tag

sncf

Browsing

travel

Je m’excuse auprès de la poignée de fidèles de ce blog qui auront l’impression en lisant les lignes qui suivent que je radote mais pour les lecteurs et les lectrices qui arriveraient ici suite à une requête google une mise en contexte s’impose. Je fais partie des personnes qui se déplacent exclusivement ou presque en train (en tous cas en France) et cela depuis des années et le fait d’avoir eu un puis deux enfants n’a rien changé.

Cet été quand le choix de la destination de vacances s’est porté sur la Bretagne (un peu à l’opposé de Lyon quand même), les 5h30 de train aller et 7h retour avec changement ne m’ont même pas découragé. Bien-sûr j’avais un peu peur que le trajet paraisse long voir interminable pour les enfants et quand j’ai constaté que le service TGV Family (testé et approuvé par le passé) n’était pas disponible sur les TGV empruntés, j’en menais pas large mais en 7 ans de voyage en train, j’ai acquis quelques réflexes bien utiles. Et puis soyons honnêtes, les enfants grandissent : exit la poussette qu’on arrive pas à caser convenablement sans embêter tout le wagon, exit l’enfant qui pleure parce qu’il n’arrive pas à s’endormir, exit les gens qu’on entend dire en cherchant sa place « mon dieu ils sont avec un bébé, ça va être l’horreur » (c’est du vécu et tout de suite en arrivant, ça détend bien !).

La nouveauté c’est que cet été, la SNCF m’a proposé de tester l’un de leurs services bien utiles pour les familles (mais pas réservé qu’à elles) : le service de bagages à domicile. Bien que j’ai appris par la force des choses à voyager léger, deux semaines en Bretagne c’est à dire des k-ways, des bottes de pluie, des parka, des parapluies, des pulls, des gilets (eh oh je plaisante on n’a pas eu une goutte de pluie en vérité) à caser dans une seule valise, je ne le sentais pas trop. J’avais prévu d’emmener un notebook (ça c’était avant de réaliser très rapidement que je n’avais quasiment aucune connexion dans l’appartement), une tonne de livres de poches parce que les vacances ça sert aussi à ça (même si certains ne seront au final jamais ouverts faute de temps), un mini-lecteur DVD pour occuper les enfants dans le train et autres trucs indispensables (batteries de téléphone, batterie d’appareil photo, médicaments de première urgence même si on ne partait dans la jungle …). Ajoutez à cela les doudous et couette (oui vous avez bien lu ma fille ne peut pas dormir sans sa turbulette et c’est tellement pratique à transporter partout), quelques tours de magie pour la survie du grand (15 jours sans magie vous n’y songez pas), des activités et des jeux pour les jours de pluie (pas un seul je vous dis ) et un pique-nique histoire d’occuper le petit monde au moins 20 minutes (youpi!).

La veille du départ j’ai donc confié une grosse valise (plus remplie était-ce possible ? ) spécial parents et une valise plus petite mais tout aussi lourde à la SNCF et c’est donc le coeur beaucoup plus léger que le voyage vers la Bretagne s’est effectué. Cela nous a permis à l’aller de changer de gare (gare de Lyon à gare Montparnasse) sans suer eau et sangs dans les couloirs du métro (les ascenseurs étant toujours aussi peu nombreux à Paris) et même d’aller visiter la Tour Montparnasse. Une fois arrivés à Saint Malo, la livraison des bagages s’est effectuée selon un créneau horaire défini à l’avance, les valises étaient bien protégées (j’ai donc mis sans me poser de questions mes pots de salidou dans une des valises au retour) et les choses se sont déroulées de manière identique dans le sens Bretagne-Lyon.

Niveau fatigue, même si les valises aujourd’hui sont sur roulettes, plus ou moins maniables, cela fait une grande différence de ne pas avoir à se les trimballer dans les transports en commun ou dans les gares. Les correspondances, les montées et les descentes du train, tout est tellement plus facile ainsi.

Pour info, à partir du 17 septembre au départ de Lyon Part-Dieu ou Lyon Perrache, est mis en plus un service SNCF porte à porte pour les voyageurs minis d’un billet TGV. Il s’agit d’un taxi payable en ligne , le prix est fixe selon la distance et l’heure (à partir de 9.90 euros) sans coût supplémentaire s’il y a des embouteillages (et le compteur qui tourne) ou s’il y a des bagages. En plus le chauffeur attend l’arrivée du train même s’il est en retard.

Bref je ne suis pas prête à renoncer au train, seule ou accompagnée, chargée ou pas : )

Crédit photo : TeterayKiwi, etsy.com

Et pourquoi pas des supermarchés pour les petits vieux exclusivement (au moins ils ne voudraient plus me passer devant sous prétexte qu’ils n’ont trois fois rien EUX ), des lotissements pour seniors (ça existe aux Etats Unis je crois), des créneaux dans les piscines municipales réservés aux différentes confessions, des métros pour femmes enceintes seulement (au moins on serait sûres d’avoir une place assise) ?

Vivre en société ce n’est pas apprendre à vivre ensemble malgré nos différences? sauf que je voyage en train quasiment exclusivement depuis maintenant 5 ans avec des enfants et que quand tu débarques dans un wagon avec un bébé, tu as le droit quasiment systématiquement à des regards lourds, quand ce n’est pas à des réflexions (pourvu qu’il ne passe pas le trajet à pleurer entendu à peine un pied posé dans le train…le genre de phrase qui te détend tout de suite). Sauf qu’un enfant, même s’il est sage, même si tu l’occupes, même si tu as prévu coloriage, goûter, histoires, petits jouets, ça parle et parfois un peu fort. Sauf qu’un bébé, même fatigué, ne dort pas à coup sûr et que quelque soit l’heure à laquelle je prends le TGV j’ai l’impression que tous les dormeurs diurnes et adorateurs de la sieste se sont donnés rendez-vous dans mon wagon. En conséquence, je ne sais pas comment tu vis ça si tu es dans mon cas mais j’espère toujours intérieurement qu’ils ne vont ni crier, ni hurler, ni piquer une crise surtout quand on est la seule famille présente. Je ne suis pas à mon niveau maximum de détente pour résumer la situation.

Alors le TGV family qu’est ce ça change ?

Quand la porte du wagon s’est ouverte, une animatrice nous a accueilli avec une pancarte et nous a indiqué où il y avait de place pour les bagages et ça quand on déborde chacun de sacs, valises, poussette, enfant c’est plus qu’appréciable (Messieurs de la SNCF si cela pouvait être le cas pour tous les wagons au moins lors des vacances scolaires et des gros week-end en employant des étudiants par exemple, cela éviterait la panique à pas mal de monde).

Puis nous avons vite compris que dans notre espace, il n’y avait que des parents avec des enfants plutôt jeunes voire des bébés. Un papa baladait un tout petit dans ses bras pour l’endormir, d’autres bambins circulaient, d’autres encore étaient rassemblés ensemble au fond du wagon et tout de suite je me suis sentie beaucoup plus relax qu’à l’accoutumée.

Les enfants étant assis, l’animatrice leur a donné un coloriage et des crayons de couleur et leur a proposé de venir la rejoindre quand ils en avaient envie. Elle m’a précisé que, pour ma fille, elle avait des jouets plus adaptés à son âge dans sa grande valise ouverte. Elle lui a d’ailleurs apporté par la suite un Monsieur Patate et une ardoise magique. Comme mon fils jouait au timide de service, elle a un peu insisté et il a fini par rejoindre le groupe de fillettes pour une séance ciné puis un atelier ballons. Il n’a plus quitté le chat qu’elle avait gonflé pour lui alors que sa soeur réclamait une fleur.

Au final, le trajet ne leur a pas paru long et ils étaient ravis qu’on s’occupe d’eux tout le temps. Des revues étaient même prévues pour que les parents bouquinent tranquillement.

Malheureusement le service TGV family concerne assez peu de TGV et seulement les week-end pendant  les périodes scolaires. Note aussi qu’il te faudra débourser 5 euros supplémentaires par billet de train y compris pour les adultes (ce qui me chiffonne un peu car même si par ricochet on apprécie le service, il concerne les enfants).

Verdict : pour les longs trajets, je dis OUI au TGV family car cela m’a permis de voyager sans penser « vivement qu’on arrive! »

Et toi, qu’en penses-tu ?

Avec les ponts du mois de Mai, le glop/pas glop était passé à la trappe mais il revient en pleine forme cette semaine !

Glop : La semaine dernière, avec mon homme, on s’est offert un petit tête à tête autour d’un cocktail (ne vous inquiétez pas sans alcool !) à la cour des loges, hôtel style renaissance italienne situé dans le vieux Lyon. L’architecture de la cour intérieure est magnifique, le bar est cosy, le barman aux petits soins et en plus on n’a pas déboursé un kopeck !(coffret dégustation offert à Noël par belle-maman)

Pas glop : Un vent de Sarkomania souffle sur nos amies les stars suite aux attaques trop injustes dont  le président  est régulièrement l’objet…Enrico Mathias, Faudel, Gilbert Montagné avaient chanté lors de sa victoire; aujourd’hui Mimi Mathy, François Berléand, Mathilde Seignier ou encore Sophie Marceau louent son travail …je sais déjà quels films je n’irai pas voir au cinéma )

Glop : Alors que l’homme a connu des périodes plus prolixes quant aux gains de ces jeux concours, j’ai gagné au grand jeu Nuxe proposé par Pivoine en devinant le poids de l’enveloppe photographiée…non seulement l’homme ne m’a même pas aidé mais d’aigreur il a suggéré que Pivoine m’avait fait gagner à la suite de l’annonce de ma grossesse…mesquin, non?

Pas glop : lu dans Libération cette semaine (mais visiblement on en parle depuis au moins 2 ans), après les habits, les psychologues ou les anniversaires pour les chiens voici le sextoy pour toutou…ça évite que Médor ne vienne se soulager contre votre jambe, quand l’objet n’est pas utilisé ça sert de déco et ça existe en plusieurs tailles du Yorkshire au Doberman…la misère sexuelle de nos animaux de compagnie est-elle vraiment une priorité quand on pense au tabou de la sexualité en prison par exemple?

Glop ou pas Glop ? : La SNCF va mettre en place cet été sur les lignes Paris-Marseille et Paris Montpellier des TGV spécial famille (à réserver lors de l’achat) avec des animations, des boissons gratuites, des wagons sans regard noir à votre arrivée ni réflexion désagréable du couple de retraités qui ne supporte pas le moindre bruit…j’imagine que ce nouveau service va se payer. Et vous vous en pensez quoi? ghettoïsation ou détente assurée pour parents débordés?

Pas glop : j’ai raté la cérémonie d’ouverture du Festival de Cannes et les belles robes qui vont avec…alors à qui auriez-vous décerné la palme de l’élégance cette année?

Glop : Faites de votre enfant le héros d’un livre, c’est ce que propose le site Alphakid.  Vous personnalisez une histoire en  choisissant la couleur des cheveux, la forme et la couleur des yeux, en renseignant le prénom de votre enfant, ceux de la famille ou des amis, puis vous optez pour une histoire, plus simple ce n’est pas possible !.
Le temps d’un livre, le chérubin a le pouvoir magique de transformer tout ce qu’il touche en chocolat ou en bonbon et il adore ça !!!….il tient même à répéter la petite dédicace personnalisée. Si j’avais une petite critique à formuler, je dirais que les textes gagneraient à être un peu plus travaillés (engagez un auteur de littérature jeunesse !). Un grand merci à Evelyn qui m’a offert ce livre !

Sur ce, je vous souhaite un très bon week-end court ! (ah on s’habitue au 3 jours de break, non?)

Edit : hier je vidais mon sac sur le blog de Sandra L ! (qui s’éclate toujours autant dans sa salle de bains!)

Pin It