Tag

secret

Browsing

Tu me réveilles au saut du lit avec cette interview beauté...ce teint rose et frais?  héritage naturel ..à moins que ce soit ce grand verre d’eau additionné de jus de citron que je bois tous les matins pour l’effet détox (1).Arrête de regarder mes jambes de cette façon, c’est gênant….tu devrais songer à quelques longueurs dans la piscine plutôt ..ah tu n’as pas de piscine? c’est ballot (2). Non non je t’assure, je n’ai même pas de blush pour l’effet bonne mine, je ne porte jamais de maquillage au quotidien, je n’en ai pas vraiment besoin (3). Je vois que tu louches sur mes cheveux : je n’aurais qu’un nom à te conseiller, Christophe Robin…un produit chez lui équivaut à un dîner dans un restaurant mais on le vaut bien non? (4). Regarde comme je suis souple, 15 ans de barre au sol et de danse classique ça ne s’oublie pas (5). Oh mon dieu, il y a un accro à mon vernis Chanel, je ne comprends pas pourtant je n’ai jamais les mains dans l’évier (6). Tu peux m’attraper le pot de crème La prairie sur la coiffeuse derrière toi (7). Bon ce n’est pas que je m’ennuie avec toi mais je dois commander mon plat de légumes à la vapeur et de viande bouillie pour ce midi (8), appeler mon coach pour connaitre le programme de mes 2h d’exercices physiques d’aujourd’hui (9) et me préparer pour mes 10km de jogging….un corps de rêve, ça ne s’improvise pas !

Et maintenant la version choc ou cheap..enfin la mienne quoi :

Tu me réveilles pour me parler beauté? t’es maso ou quoi, le matin je grappille chaque minute de sommeil ..tu crois que je prends 10 minutes pour m’étirer comme conseillé dans les magazines? (1). Toutes les femmes sont belles, il parait, c’est Christina Cordula qui l’a dit (d’ailleurs pour une fois, je ne suis pas assez grosse pour son casting c’est un comble ! dommage j’aurais bien aimé qu’elle apprenne à m’habiller selon ma morphologie) mais certaines sont plus jolies que d’autres alors la matinée commence par la case maquillage pour moi (2). Comme je suis pâle de nature, un peu de poudre, du blush …je ne comprends toujours pas pourquoi j’écarquille les yeux quand je mets du fard à paupière ou du mascara, je crois que c’est un tic (3). Tu ne trouves pas que mes cheveux sont un peu gras? c’est une obsession chez moi, je me maitrise pour les laver tous les deux jours et c’est déjà difficile…même après un acccouchement et des points de suture en veux-tu en voilà, j’ai couru sous la douche car je ne supportais pas l’idée qu’on me voit le cheveu huileux (4). Je n’ai pas gardé grand chose de mes 12 ans de danse si ce n’est le sens du rythme et la mémoire facile des chorégraphies (5). Tiens mon vernis Mavala est en train de s’écailler..vu les lessives, vaisselle, bain des enfants il ne reste pas longtemps impeccable mais j’adore leur gamme de couleurs (6). Oui la boîte derrière toi, sur le vasistas de la salle de bain, c’est une coloration mousse maison…plus les moyens de me les payer chez le coiffeur mais pas envie d’avoir des cheveux blancs (7). J’aurais bien discuter avec toi injustice de la nature, celle qui te fait grossir rien qu’en regardant un éclair au chocolat (8) mais je dois habiller les enfants, les mener au parc, ranger l’appartement…c’est pas du sport ça ? (9)…faudrait quand même que je trouve le temps de caler des séances d’urban danse avec coach club, ça compenserait un peu ma gourmandise (10).

Et toi, des secrets de beauté à partager?

Dans ma tête, il y a des petits secrets : des rêves impossibles ou inracontables, des fantasmes, des idées saugrenues ou incongrues, des choses que je n’ai pas osées et qui ont le goût des regrets ou pas….

Comme je n’ai pas de radiographie de mon cerveau sous le coude, j’ai sélectionné quelques boîtes à secrets trouvées dans la boutique L’instant poétique :


pour emporter ses secrets dans un tour du monde


pour glisser ses rêves d’aller là-haut


pour mettre ses secret de reine de la couture (je passe )


une boîte à secrets pour maman


une boîte à secrets rétro

Et toi, es tu secrète ?

D’autres boîtes à secrets chez elle.

Plus qu’une semaine pour me raconter ton rituel réconfortant, rituel du week-end, rituels gourmands ou rituels amoureux comme ici.…un assortiment de thés à gagner !

On ne devrait pas dire menteur comme un arracheur de dents mais menteur comme un orthodontiste. La nature n’ayant pas pourvu ma bouche de dents parfaitement alignées et le pouce n’ayant rien arrangé dans l’implantation de celles-ci, je connus dès le CM1 la joie de porter un appareil dentaire.

Que toutes celles qui ont connu cette sorte de faux palais couleur rosé clipsable sur les dents supérieures lèvent la main? Zozotage garanti, alors quand venait mon tour de lire sur la demande du maitre, je décrochais l’appendice et je le glissais aussi discrètement que possible dans le casier au dessous de mon pupitre (à l’époque visiblement la diction m’embarrassait plus que les questions d’hygiène).

Puis mon orthodontiste, cet homme qui incarnait le mal, décida que face à ma mâchoire inférieure trop en avant, il fallait employer les grands moyens. Il sortit alors de ses placards, un engin avec lequel je ressemblait plus ou moins à une version féminine de robocop. Il fallait poser son menton dans une coquille en plastique puis accrocher des élastiques à une barre qui passait devant la figure alors qu’un autre morceau rigide s’enfonçait dans mon front. J’étais sensée porter ce casque intégral la nuit et par conséquent dormir sur le dos exclusivement mais il ne m’était pas interdit de m’offrir une petite séance en extra à la sortie des classes en priant seulement pour ne pas avoir de visite impromptue.


version soft du casque intégral

L’instrument de torture finit par être abandonné pour devenir une pièce de musée et j’eus droit à une longue période bagues en métal et élastiques de couleur. C’étaient les années collèges : sur toutes les photos j’avais les lèvres bien fermées dans un sourire crispé. Ah les accidents de nougat et les engueulades qui suivaient !

A chaque rendez-vous chez l’orthodontiste, il me promettait qu’il enlèverait ce fichu appareillage la prochaine fois…de visite en visite, ma mère renflouait ses comptes et ma confiance en lui s’étiolait. Quand en 3ème, je n’eus plus qu’une petite barrette  collée derrière mes dents du bonheur pour lutter contre leur écartement, je pus enfin sourire normalement (mais personne ne sembla remarqua ce grand changement pour moi).

 

Je ne suis jamais retournée me faire ôter cette petite pièce métallique ..elle est partie toute seule avec le temps …je préférais sonner aux portiques des aéroports que remettre un pied dans le cabinet d’un orthodontiste.


Et toi, dents parfaites ou pas?

(Alors Chrys, il te plaît mon secret?)

Mon blog c’est mon jardin secret : j’ai planté des oliviers et des lauriers roses tout autour, j’ai posé une grille avec une clé et un cadenas.
Sauf que le code du cadenas certains de mes amis le connaissent. Du coup, ils ne me demandent plus aucune nouvelle et je ne sais plus rien de leur vie.

Accroché à la grille, il y a un panneau « lecture interdite à l’entourage familial« …certains connaissent l’existence de mon blog mais ne sont pas curieux d’en savoir plus (et tant mieux), d’autres me posent parfois des questions mais je noie le poisson…Ma sœur, parce que c’est ma sœur, pousse de temps en temps la porte mais n’ose pas trop s’avancer.

Il y a aussi deux ex-collègues qui sont tombées sur mon jardin suite à une inattention ou une erreur de ma part. Je les ai séquestré dans mon bureau et leur ai fait jurer de garder le secret.

Finalement mon jardin secret a de plus en plus des allures de jardin public avec le temps, même si je veille toujours à rester anonyme, à ne pas montrer mon visage, à ne pas parler de mon travail…par peur de m’auto-censurer sur certains sujets.


Et toi, ton blog, tu en parles à tout le monde ou c’est secret défense? à ta famille ? (maman demain je publie un article sur mes préférences sexuelles, si tu pouvais éviter de te connecter..) à ton patron? (chef, je finis un billet et j’attaque votre rapport), à tes collègues (ce que je pense d’Avatar? va voir sur mon blog, le billet de mardi dernier), à ton homme (chéri, ça te dérange si je parle de tes petites manies au lit dans mon blog?)….

Pin It