Tag

restaurant gastronomique

Browsing

J’habite à Lyon depuis bientôt presque 10 ans mais je m’attable peu dans les fameux bouchons (ces petits restos typiques par leur décor et par les spécialités proposées du tablier de sapeur à la cervelle de canut, de la quenelle aux grattons) n’étant pas particulièrement branchée charcutaille et cochonaille (par contre je signe sans souci pour une bonne tarte aux pralines). Quand Momondo m’a proposé de partager une expérience gourmande unique, j’ai eu envie de montrer une autre facette de la gastronomie lyonnaise, cherchant une bonne adresse qui vaille le détour aussi bien par le contenu de son assiette que par sa situation exceptionnelle à Lyon. C’est ainsi que je suis allée déjeuner, pour la première fois, dans le restaurant gastronomique (1 étoile) de Christian Têtedoie perché sur les hauteurs de la colline de Fourvière.

Pour m’y rendre, j’ai emprunté le funiculaire rouge qui monte tout doucement avant de poser ses voyageurs au pied des arènes antiques de Fourvière. Cinq minutes de marche à peine plus tard, j’ai foulé la moquette moelleuse des salles du restaurant et je me suis assise à une des tables dressées le long des immenses baies vitrées avec vue panoramique sur la ville de Lyon. J’en ai même délaissé complètement mon téléphone portable, fait assez rare pour être souligné (oui je sais c’est mal d’être aussi liée à un objet…bouh conspuez moi).

 

tetedoie décor 2tetedoie 9tetedoie décor 4tetedoie décor 7

tetedoie décor 6tetedoie décortetedoie décor 3

Après avoir admiré les différents points de vue offerts par ma place, j’ai opté pour la formule déjeuner entrée, plat, dessert servi avec un verre de vin choisi par le sommelier et un café. Je n’ai pas osé faire répéter l’intitulé des différentes mises en bouche énoncé trop vite pour que je puisse noter quoique ce soit mais tout était très bon, avec des saveurs assez inattendues.

 tetedoie amuse bouche

tetedoie entréeTomates oubliées, sauge et mousserons en entrée (et un délicieux gaspacho présenté en granité)

tetedoie platFilet de daurade poêlé, carottes et sauce vierge à l’orange (j’aurais bien demandé un rab de purée de carottes particulièrement parfumée)

tetedoie dessertNage de cerises aux épices, moelleux aux amandes et sorbet fromage blanc-basilic …juste parfait !

tetedoie mignardises bistartelettes aux fraises, macarons, tuiles aux pistaches et financiers servis avec le café

Ajoutez à ces assiettes aussi colorées et belles que savoureuses, un verre de Viognier aux délicates touches florales, un petit beurre bordier au yuzu posé sur la table qu’il fut impossible de ne pas entamer et tartiner sur un pain rond aux céréales, le tout dégusté avec l’impression d’avoir la ville à ses pieds….royal !

Les meilleures choses ont une fin et après avoir flâné encore un peu côté terrasse, je suis redescendue à pied dans le Vieux Lyon en suivant la montée du Gourguillon (bien plus facile dans le sens de la descente), je suis passée devant la cathédrale Saint Jean avant d’emprunter au hasard quelques rues de Saint Paul profitant de ce plaisir : avoir toujours l’impression d’être une touriste dans ma propre ville.

tetedoie vuevieux lyonvieux lyon descente bisvieux lyon descentevieux lyon 2vieux lyon funiculairevieux lyon saint jeanvieux lyon 4vieux lyon portevieux lyon rose

♥ Adresse gourmande ♥
Restaurant TETEDOIE
montée du chemin neuf
69005 LYON


Après un petit coup de mou et une série de lots se réduisant à des DVD (dont 5h avec Jacques Martin pour ceux qui trouvent leur dimanche trop gai), des coffrets parfum pour adolescentes acnéiques ou des places de ciné, l’homme a tapé fort :

avec 1 an de glaces magnum ! Pour ceux et celles qui imaginent déjà un livreur Miko nous faisant péter le compartiment du congélateur, je vous rassure il s’agit de bons d’achat dont la valeur nous permet de nous offrir une boîte de glaces (dont le chocolat craquant à l’extérieur n’a d’équivalent que l’onctuosité à l’intérieur) par semaine pendant 1 an.
A consommer avec modération parce qu’à part Eva Longoria, c’est le genre de dessert qui profite bien aux hanches (sauf que, ELLE, je suis sûre qu’elle fait semblant d’en manger)

un chèque d’une valeur de 100 euros …c’est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup…non sans blague, c’est la petite noisette de beurre dans les épinards qui fait bien plaisir

– le jeu Playmobil dresseur avec cage aux fauves : le goût des sensations fortes avec du plastique ! Pour le moment, le chérubin me semble un peu petit mais voilà un cadeau tout prêt pour plus tard

– Je vous ai gardé le meilleur (enfin selon moi) pour la fin à savoir un dîner gastronomique pour deux
La lettre annonçant le gain était accompagné d’un livret avec tous les restaurants en France auxquels nous avons accès. La première chose qui m’a frappé était la disparité de l’offre : de la brasserie un peu sophistiquée au restaurant étoilé de Marc Veyrat (autant vous dire que les prix ne sont pas du tout les mêmes).
Renseignements pris, le dîner nous est offert à hauteur de 200 euros et sous présentation d’une facture (avant les gagnants donnaient leur chèque cadeau mais apparemment ils étaient systématiquement mal reçus, comme quoi il n’y a pas que les ploucs qui manquent de classe). J’ai donc rayé le Jules Verne de  ma liste , ce restaurant se situant dans la Tour Eiffel  offre une vue magnifique sur Paris mais le prix d’un seul menu est de 200 euros ! J’en ai repéré un autre qui a un cadre magnifique (surtout si on y va quand il fait beau et qu’on peut manger dehors), dont le menu me fait saliver d’avance et qui en plus, énorme avantage, se situe à Lyon. Je crois qu’on fera une croix sur les vins vu que la bouteille la moins chère est à 65 euros (une demie-bouteille de rosé !)…Vous croyez que ça manque de classe si je dégaine mon appareil photo pour immortaliser ce moment qui risque de rester unique pour vous faire partager virtuellement mon dîner? )

Pin It