Tag

recette; goûter; dessert aux fruits

Browsing

Je suis très facile à préparer, j’ai un petit goût bien particulier du à mon beurre noisettes, je prends divers parfums et divers formes mais je suis toujours aussi bon aussi bien en café gourmand que pour le goûter ….je suis, je suis …le financier ! Julien Lepers, sors de ce corps, et laisse moi préciser que j’ai trouvé la recette sur C’est ma fournée (dont j’apprécie les explications bien détaillées en plus des recettes très gourmandes et du ton) et qu’en partant de la base, j’ai préparé des financiers aux framboises et aux myrtilles.

Ingrédients pour 10 financiers

75g de beurre
80g de sucre glace
3blancs d’œuf
45g de poudre d’amandes
25g de farine
1 sachet de sucre vanillé
1 petite barquette de framboises
1 petite barquette de myrtilles

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Pesez tous vos ingrédients et disposez les sur la table. Préchauffez votre four à 180° chaleur tournante. Réalisez votre beurre noisette : mettez le dans une casserole sur feu moyen, quand il colore, enlevez le du feu et versez le dans un bol.
Dans une saladier, mettez la poudre d’amandes tamisée, le sucre glace tamisée et la farine tamisée. Mélangez. Ajoutez les blancs d’oeuf (non montés) et fouettez à la main. Ajoutez votre beurre noisette en le filtrant à la passoire pour enlever les dépôts bruns. Mélangez à nouveau puis versez dans vos petits moules (j’ai utilisé ici des moules en silicone à cupcakes). Les financiers ne gonflent pas, vous pouvez donc verser jusqu’à hauteur des moules. Comme je trouvais que j’avais très peu de pâte, j’en ai mis moins et par contre j’ai garni très généreusement de framboises et de myrtilles.

Enfournez entre 10 et 15 minutes selon votre four. Laissez refroidir avant de démouler.

financiers2

financiers 3

Je vous conseillerai de doubler les quantités quitte à refaire une seconde fournée car ces financiers bien fruités sont partis très très vite avec des miam plein la bouche de mes goûteurs : )

(ceci est aussi ma participation aux mercredis gourmands d’Anne Laure TSophie Turbigo, et Sysyinthecity )

Pin It