Tag

publicité

Browsing

Lors de ma dernière escapade parisienne, je suis allée visiter le musée du chocolat. Fabrication, histoire, idées reçues, dégustation, cuisine, voilà de quoi satisfaire la curiosité d’une chocoladdict. Bien entendu, j’ai pris plein de photos puisque cela était autorisé et aujourd’hui je vous montre quelques affiches publicitaires qui ont mis en avant le chocolat à travers différentes époques :

Et toi, ta weekly chocolate ?

Celle de Photos by Chouquette et ses cookies fraise-chocolat blanc

Celle de Pacic et son accro au chocolat en herbe

Celle d’Arwen qui nous emmène au salon du chocolat à New York

Celle de l’instinct des thés et ses madeleines au chocolat

Celle de Libelul et ses verrines chocolat, confiture litchi-curaçao

Celle de Virginie B et ses verrines douceur

Celle de Lucky Sophie et ses chocolats Hema très printaniers

Celle d‘Eureka et ses glaces au chocolat

Celle de Pacic et son italie en chocolat

Non je vous assure ceci n’est pas un article sponsorisé, je n’ai pas été contactée par une agence de communication pour vanter les mérites d’un bonbon chocolaté. Ceci est un billet sur la dure vie d’une gourmande qui essaie de résister aux tentations qui lui tendent les bras à chaque coin de rue.

Tous les matins, en descendant de mon bus et avant de m’engouffrer dans la bouche de métro, voilà l’affiche (ci-contre) avec laquelle je tombe nez à nez. Même si à cette heure de la journée, j’ai plus envie d’un thé chaud, mon addiction au chocolat se trouve ravivée et il n’en faut pas davantage pour que je parte en quête de cette nouvelle gamme de rochers dans les jours qui suivent (introuvable jusqu’à présent).

Me voilà dans ma rame de métro, avec un bouquin sous les yeux, puis dans le tram (oui mon trajet est interminable et épuisant) et peu à peu l’idée de chocolat s’estompe complètement de mon esprit.

Mais en arrivant devant mon boulot je jette, inconsciente du danger, un coup d’œil de l’autre côté de la rue et qu’aperçois-je? Une autre affiche Decaux pour une autre nouveauté Suchard


Cette fois je suis cernée, je n’ai plus qu’à rendre les armes (et ma balance…accessoirement) !!!! Et comme il n’y a pas de raison pour que je sois la seule à saliver alors flash-back sur les pubs déjà associées à cette tuerie gustative :


 


Et vous, imperméable ou influencé(e) par la pub ?

Pin It