Tag

poches

Browsing

En février, j’ai lu …

Des poches, des romans graphiques, une bande dessinée, un essai, mes dernières lectures ont été assez variées. Comme il m’est impossible, par manque de temps, de tout chroniquer dans le détail mais que j’avais quand même envie de les partager, voici un court résumé de chacune d’entre elles : Pourquoi y a-t-il des inégalités entre les hommes et les femmes ? Mon pitch : Vous vous êtes déjà demandés pourquoi depuis la nuit des temps et partout sur la planète,…

8 livres pour passer l’automne

Le 11 novembre est-il un des pires jours de l’année? je me souviens avoir lu un article sur une étude britannique qui situait le plus gros coup de blues planétaire en janvier mais suffit d’un temps pourri et te voilà avec des envies d’hibernation jusqu’au prochain printemps. Voici une sélection de nouveautés rayon livres (à petits prix) qui devrait t’aider à passer ce cap automnal si tenté que cela soit difficile pour toi : On commence avec un nouveau titre…

Algénist et Dr Brandt à la rescousse des teints fatigués

Il y a des phrases qui sonnent comme des euphémismes…l’autre tente de te préserver mais le message au fond est le même. Ainsi quand il m’a dit récemment, alors que j’accumulais les couchers tardifs pour tenter de suivre le rythme, « t’as vraiment un air fatigué aujourd’hui », j’ai compris « t’as vraiment une sale tête » (là je l’imagine déjà m’accusant d’exagérer toujours mais toi qui est une fille tu sais décrypter le langage du couple, non?). Bref je me suis dit qu’il…

J’avoue… je lui fais les poches

Non non je ne suis pas du genre à renifler son écharpe à la recherche d’un parfum féminin, à fouiller son sac ou à vérifier ses sms, à scanner son manteau en vue d’un cheveu blond et long mais par contre oui je retourne toujours les poches de ses pantalons… Pas à mon amoureux, à mon fils bien-sûr ) …avant de jeter ses vêtements dans le panier à linge, mieux vaut regarder deux fois…je plonge les mains dans les poches…

Des frissons dans ma valise …

…du suspense, des rebondissements, des switch, des ambiances glaciales ou moites, des lieux sombres et déserts, des bruits de pas et le cliquetis d’un trousseau de clef, des sirènes de police, des souffles courts, des chuchotements, des cris, un téléphone qui sonne dans la nuit, les battements d’un cœur qui s’affole mais aussi : l’ambiance de la Havane, l’odeur des vieux livres et la musique d’une chanteuse de boléro des années 50 du tempo, une course contre la montre…

Interdite de librairie

Je me demande s’il est possible de se faire interdire de librairie comme certains sont interdits de casino. Les tables de livres semblent me murmurer « regarde-moi, regarde-moi », les coups de cœur sont comme des petites mains qui se tendent vers moi, les rayonnages m’attirent tels des aimants, les auteurs m’appellent « choisis-moi, choisis-moi ». Pas loin de l’entrée, je tombe sur le dernier livre du pâtissier Michalak : des recettes classiques qui semblent faciles à réaliser, des ingrédients basiques et des photos…

Pin It