Tag

papeterie

Browsing

Je dois avoir des antennes pour tout ce qui concerne les objets liés à l’écriture parce que très peu de temps après son ouverture (il y a un mois), j’ai vu une photo sur Instagram d’une nouvelle boutique Papier Merveille à la Croix Rousse. Elle est située dans mon quartier mais pas dans une rue que j’emprunte souvent…résultat j’ai attendu l’inauguration officielle jeudi soir pour la découvrir en vrai.

Christine Daufaut, graphiste, a travaillé dans des agences de communication et de grands éditeurs avant de créer son propre studio graphique. Elle s’est installée à Lyon en 2004 et a décidé de créer Papier Merveille, forcément inspirée par notre belle ville (non là j’invente un peu). Elle a imaginé 8 collections différentes (collection bébé, kid -celle avec des glaces-, pop up, arty, capsule, pépite, roy, monothyte, space) qu’on découvre d’abord dans la vitrine (très réussie) avant de pénétrer dans la boutique-atelier (qu’on voit derrière la verrière).

papier merveille

 

papier merveille

 

papier merveille

 

papier merveille

 

papier merveille

 

papier merveille

Déjà à ce stade si vous n’avez pas prononcé la phrase mythique « mais que c’est joli !  » c’est 1) que vous n’avez jamais vu les Bronzés font du ski (comment est ce possible ?) 2) que l’envoi des lettres papier ne vous manquent pas (je suis très old fashioned je sais j’assume). Bref les amoureux du papier et de l’écrit auront probablement comme moi, le stylo qui les démangent en découvrant les cartes postales, carnets et blocs notes.

Ces objets liés à l’univers de la papeterie sont complétés par des objets plus « déco » comme des affiches, des sets de table en papier, un tote bag, des magnets, des pins, des miroirs de poche et des foulards.

papier merveille

 

papier merveille

 

papier merveille le carnet ROC

Quand j’ai vu dans la boutique Papier Merveille, ces carnets ROC j’ai pensé à du liège mais la couverture est fabriquée en papier écrasé alors que les pages intérieures sont en papier pierre. Composé à 80% de poudre de pierre et de 20% de polyéthylène, ce papier ne jaunit pas, ne coupe pas les doigts, il ne contient ni eau, ni bois, ni chlore contrairement à du papier traditionnel. En plus il est 100% biodégradable.

Et là vous imaginez un papier un peu rugueux comme celui sur lequel vous écrivez vos correspondants anglais ? au contraire au toucher, le papier pierre glisse sous les doigts et on imagine déjà combien il doit être agréable de laisser courir sa plume dessus. L’épaisseur du papier  prédestine également ce carnet aux aquarelles.

 

papier merveille

 

papier merveille collection monothyte

 

la collection ARTY s’inspire des formes Art déco et des années folles

 

papier merveille

Ce que j’aime chez Papier Merveille :

💌 Gros coup de cœur pour le bloc notes avec des glaces et des pâtisseries, pas besoin de vous expliquer pourquoi

💌 La collection monolythe avec le petit zèbre

💌 Les surprises glissées à l’intérieur des carnets et des blocs notes (cela doit être mon côté enfantin mais l’idée me plait !)

💌 La box surprise à offrir et composée d’objets surprises venant de la boutique (ceci est un message subliminal)

💌 Les petits objets comme les magnets, les badges pour des cadeaux pas ruineux mais originaux

💌 La collaboration avec la Maison des Canuts pour la fabrication des foulards (on achète local !)

💌 Le site internet est aussi joli, joyeux que leurs collections (je voudrais la même chose pour mon blog) ), on sent la patte de la graphiste derrière 🙂

papier merveille

Papier Merveille
1, rue Joséphin Soulary
69004 Lyon

J’ai découvert les cahiers et autres articles de papeterie de Monsieur Papier l’an dernier chez Les Filles de la Baie à Saint Brieuc. J’étais rentrée sur Lyon avec un petit carnet dans ma valise, petit carnet que je n’ose pas utiliser car je le trouve trop joli (oui c’est un peu pathologique). Depuis je suivais sur Instagram cet atelier de création qui semblait posé au milieu de nulle part, à quelques mètres de la mer en Bretagne avec une véranda où je m’imaginais en plein hiver avec un bon bouquin, un thé …et un petit carnet.

Cet été, profitant de vacances dans la région, c’est dans cette véranda que j’ai prévu une pause goûter et c’était aussi unique que dans mes rêveries.

Un atelier-café historique à la Pointe du Raz

Pour la petite histoire, ce café-papeterie était autrefois le Relais de l’Ile de Sein. Dans les années 50, les passagers du Santez Anna prenaient leurs billets pour la traversée vers l’Ile de Sein dans ce bar-restaurant. A la fin des années 70, alors qu’il était question d’installer une centrale nucléaire dans un port-abri voisin, le Relai devint l’un des QG de la résistance bretonne. Par la suite et jusque dans les années 90, il resta un lieu de rencontre incontournable des gens du coin.

Après deux mois de travaux, ce lieu, après plusieurs années de fermeture, a ré-ouvert en tant que café-papeterie Monsieur Papier en décembre 2015.

Monsieur Papier

 

Monsieur Papier

Impossible de louper Monsieur Papier : le café-papeterie se situe juste avant l’arrivée sur le grand site de la Pointe du Raz (un incontournable de la région du Finistère).

Les horaires de bus (#teamsansvoiture) depuis Douarnenez ne sont pas très bien conçus (selon moi) : il y a un aller le matin très tôt avec plus d’une heure d’attente avec changement de bus à Audierne et un autre en début d’après-midi. N’étant pas des » morning miraclers », nous avons choisi la seconde option mais le temps sur place est très court, le trajet retour se faisant moins de 3h plus tard. Pas le temps de randonner sur le GR34 jusqu’à la baie des Trépassés (on peut même aller jusqu’à la pointe du Van) mais assez pour goûter chez Monsieur Papier : )

Monsieur Papier

 

Monsieur Papier

 

Monsieur Papier

 

Monsieur Papier

 

Monsieur PapierQuoi on pourrait marcher de la Pointe du Raz  jusqu’à Venise ?
Fumisterie ? Du tout ! Certains ont parcouru cette distance de 3000 km à pieds

 

Monsieur Papier

 

Monsieur Papier

 

Monsieur Papier

Cela ne se voit pas forcément sur mes photos mais la Pointe du Raz était très fréquentée ce jour là. Je m’imaginais cheveux au vent, seule ou presque, me roulant dans la bruyère (ou pas), la mer déchaînée 70 m plus bas et mon premier contact avec ce site dit sauvage  fut le parking immense et rempli à l’entrée, les nombreuses boutiques et les touristes en masse (la faute au beau temps, une bonne averse et on aurait été déjà beaucoup moins nombreux )).

J’ai eu l’occasion, il y a quelques années, d’aller à la Pointe du Van (juste en face). Le site est aussi beau, beaucoup moins fréquenté, gratuit si vous venez en voiture (pas de parking payant) et je me souviens d’une chapelle qui ajoutait encore à l’ambiance « bout du monde ». Bref si c’était à refaire j’irais me balader à la Pointe de Van, j’emprunterais un sentier de randonnée jusqu’à la baie des Trépassés et je finirais ma balade chez Monsieur Papier.

Monsieur Papier, une boutique au milieu des landes

Attention la boutique lumineuse de Monsieur Papier, avec vue en veux-tu en voilà sur les landes, est le genre d’adresse où si on aime la papeterie et les objets liés à la papeterie, la jolie vaisselle, la déco, on risque de faire chauffer sa carte bleue. J’étais prête à embarquer planches à découper, assiettes, théières, calendrier …avant de me rappeler que je voyageais en train (cela apprend à voyager plus léger)). Je vous défie de ne prononcer aucun « mais que c’est joli ! » intérieur en flânant de présentoir en présentoir.

Rentrée oblige, il se peut que je craque pour un de leurs agendas (super qualité de papier, modèles pas distribués massivement ) en passant par leur boutique en ligne. Le seul souci est de savoir si j’oserai écrire dedans (pathologique le retour).

Monsieur Papier

Monsieur Papier

 

Monsieur Papier

Monsieur Papier

 

Monsieur Papier

Monsieur Papier

Monsieur Papier

Monsieur Papier, un café avec vue sur la mer et pâtisseries maison

Le « clou du spectacle », pour moi, est la véranda et la terrasse extérieure avec vue sur la mer. C’est ici que les yeux dans les bleus du ciel et de la mer, nous avons commandé deux pâtisseries maison faites sur place par Maï Line. Les pâtisseries changent tous les jours, cet après midi-là, nous nous sommes laissés tenter par un éclair caramélisé (avec sa coque qui craque sous la dent et sa crème pâtissière ultra onctueuse) et par une tarte aux abricots tout aussi délicieuse.

Monsieur Papier propose également des assiettes salées avec des produits locaux pour le déjeuner.

Monsieur Papier

 

 

Monsieur Papier

 

Monsieur Papier

 

Monsieur Papier

 

Monsieur Papier

 

Certains lieux se ressemblent de ville en ville, celui-là est vraiment atypique, aussi bien par son emplacement, sa vue que par son atmosphère et par la sélection des articles de la boutique. Un gros coup de cœur de mes vacances en Bretagne et un beau souvenir qu’on emporte avec soi.

Monsieur Papier
59 rue des langoustiers
Lescoff
29770 Plogoff

Est ce la promesse d’un cahier unique et personnalisé ou ai je moutonné alors que j’essaie de lutter contre cette uniformisation liée aux blogs et aux réseaux sociaux, toujours est il que moi aussi j’ai voulu essayer le bullet journal dont on attend parler partout (enfin en dehors de ce microcosme qu’est la blogosphère, pas sûre).

J’ai piqué des modèles à droite à gauche, d’index, de calendriers mensuels, de semainiers, des idées de « collections »(listes à thème, j’en ai commencé trois « Les livres lus », « Les adresses à tester », « Les idées de cadeaux »), j’étais déjà plus perplexe devant les « trackers » (relevé des habitudes avec l’idée bien entendu de progresser).

bullet journal j’ai tout de suite réalisé la différence entre les beaux « bullets journal » et mes en-tête façon élève de CP

Je comprends le côté créatif que peut avoir ce genre de cahier et ce retour vers le papier dans un monde rempli d’écrans mais cela n’a pas suffi à ce que j’adhère au bullet journal.

1- le bullet journal c’est un agenda non ?

Quand j’ai présenté le concept à l’homme qui me voyait tracer consciencieusement des cases et des lignes (sous entendu : ma pauvre fille, pourquoi tu t’embêtes alors que cela existe déjà tout prêt), il m’a écouté sagement et a conclu « ben c’est un agenda en somme, non ? »(Il m’énerve quand il a raison)). J’ai failli lui rétorquer qu’il était trop terre à terre mais il avait vu juste. On a l’impression, vu le bruit qu’il y a autour, qu’on vient de réinventer la roue mais ce n’est ni plus ni moins qu’un agenda qu’on peut configurer à sa manière.

2- la vie trop planifiée me fait peur

Si vous aimez tout consigner, tout planifier de longs mois à l’avance, tout prévoir, tout mettre dans des cases, tout lister alors vous allez probablement prendre un plaisir fou à tenir un bullet journal. Moi même prévoir les menus sur une semaine mon esprit s’y refuse. Je l’ai déjà écrit je trouve que la vie de famille a un côté déjà très routinier et la routine ne me rassure pas, elle m’étouffe alors je veux avoir au moins l’illusion d’un peu d’imprévus et de liberté.

Au vu d’une des semaines « type », mon emploi du temps est loin d’être celui d’un ministre (il faut dire qu’avec l’âge, je me suis débarrassée de pas mal de contraintes, quitte à passer pour la plupart des parents pour une égoïste) et quand je vois sur les bullets journal que tout est soigneusement reporté (le nombre de verres d’eau qu’on boit dans la journée, les tâches ménagères, le nombre de pipi caca aussi ou bien ?), je trouve cela un peu « total freak ».

 

bullet journal

3-  Dessiner c’est pas forcément gagné

Désolée pour la référence de ce sous titre qui ne parlera qu’aux plus vieux d’entre vous mais quand j’ai commencé à vouloir embellir mon bullet journal de dessins et motifs, je me suis très vite rendue compte que le résultat faisait pas net voire crado. J’avoue sans problème que le fait de dessiner me détend (et d’ailleurs je continue régulièrement sur un cahier spécial) mais quand on n’a pas bac+5 en calligraphie, le rendu du bullet journal est tout de suite moins chouette.

 

bullet journal

bullet journal

4- j’aime trop les carnets

Un des grands arguments du bullet journal est que l’on centralise toutes les infos, toutes les dates, tous les rendez vous, toutes les listes dans un seul carnet, cahier. Sauf que j’ai toujours eu un gros faible pour tous les objets liés à la papeterie, j’ai plein de petits carnets chez moi, ils n’ont pas forcément une finalité précise mais j’aime écrire à l’intérieur. Bref pas question pour moi de renoncer à ce carnet Monsieur Papier, souvenir de Bretagne, à mon bloc note Seasonal Paper (pas sur la photo) où je dresse mes « to do list » (que je peux barrer sans souci de faire sale puis jeter) ou encore à mon carnet spécial blog.

carnets

carnets-2

5-je préfère les agendas à personnaliser

Peut être que les bullet journal c’est extra quand on a des tonnes de choses sur son emploi du temps à écrire tous les jours, des invitations à des voyages blog par milliers…en ce qui me concerne un mini agenda perpétuel (moins de 5 euros) me convient tout à fait. J’ai cherché un modèle qu’on ne voyait pas partout et j’ai commandé en même temps plein de mini autocollants kawaï (dans la série « j’ai 12 ans » ) (coût autour de 2 euros, la série de planches et pas mal de patience car cela vient du Japon donc le délai est long)

 

carnets-7

carnets8

carnets-9

carnets-12

carnets-10plein de pages réservées aux listes

carnets11

agenda-collage

agenda-2non il ne s’agit du nombre de calories ingérées dans une journée, le régime mannequin ce n’est pas pour tout de suite : )

Personnellement je passe beaucoup moins de temps à noter les infos essentielles dans mon agenda et autres petits carnets qu’à tout préparer dans un bullet journal.

Et vous, alors avec ou sans bullet journal ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ma fille n’a pas encore perdu sa dent, je ne suis pas ridiculisée auprès de mon dentiste, j’ai été à la zumba et à la danse comme d’habitude, je ne me suis pas  (encore) mise au No Sugar, je n’ai pas l’intention d’aller voir le futur one man show de Michel Drucker, j’ai cédé aux yeux suppliants de ma fille pour l’accompagner à une sortie scolaire bientôt, je ne regrette pas que Coppé n’ait pas joué à la place de Pierre Cosso dans la Boum (ne serait-ce pour ses beaux yeux bleus)…à part ça, il ne m’est rien arrivé d’extraordinaire alors à la place du récap habituel, je partage en vrac des trucs sympathiques qui ont émaillé ma semaine  :

♥ La box papeterie Over the Rainbow découverte sur le site Saperlipapier (et en vente sur la boutique). Si comme moi vous aimez les carnets, les stylos, le masking tape, il y a de fortes chances pour que cette box vous plaise. Ça peut même être une idée de cadeau chouette avec des formules d’abonnement  à partir de 28€70 un mois sur deux  sans engagement ou à durée limitée. Je dis ça à tout hasard : )

Over the rainbowDSCN1070 (3)DSC_3708

J’ai découvert à cette occasion la créatrice MissHoneyBird et ses tampons ananas, chouette, flèche …j’aime tout et ça me donne plein d’idées de petites choses à créer avec !

Les bracelets Nayades

Gros coup de cœur pour les bracelets Nayades exposés dans la vitrine d’une boutique de bijoux fantaisie de mon quartier. La bonne surprise c’est qu’il y a même des bracelets pas déments côté prix.

bijou2

bijou

Le fish and chips de Made in fish

J’aurais pu vous faire croire que j’avais surfé  sur le comparateur de vols Momondo pour trouver le vol le moins cher pour Londres et qu’une fois dans la capitale anglaise j’avais dégusté un Fish and Chips dans un pub…La vérité c’est que je suis allée dans le restaurant Made in fish pour faire goûter cette spécialité aux enfants. Alors les frites n’étaient pas servies dans du papier journal en cornet avec du vinaigre comme là-bas (l’idée n’emballait pas ma fille plus que cela, moi ça me rappelle de très bons souvenirs ), mais l’ambiance musicale était 100% pop anglaise des années 80, la panure du poisson généreuse et les frites maison. Je vous conseille d’embarquer votre barquette pour aller la déguster sur les berges du Rhône par exemple, poisson et frites étant faites en direct devant les clients, ça sent forcément un peu.

fish

fish 2

Le mojito maison et sa version Virgin

Si tu ne peux pas aller boire un mojito le samedi soir parce que tu n’as personne pour faire garder tes enfants alors fais venir le mojito à toi. Je ne prétendrai pas qu’il est aussi bon que dans un bon bar à cocktails mais au moins il n’y a pas que de la flotte dedans et puis j’ai même préparé une version Virgin (sans alcool) pour les enfants .

mojito

Sur ce, je vous souhaite un bon dimanche : )

 Voilà j’ai craqué. J’ai été faible. Je me suis laissée aller à un moment d’égarement au rayon papeterie d’HEMA. J’ai du me contrôler pour ne pas pousser des petits cris de joie en parcourant les rayonnages de carnets, agendas, classeurs, masking tape et stylos en tout genre. J’ai beau être très connectée, très 2.0, j’ai beau avoir souvent un oeil sur un écran, je reste très attachée au papier. J’aime griffonner des rendez vous dans mon agenda PAPIER. J’aime dresser des listes dans des cahiers, j’aime cocher avec la pointe d’un stylo, j’aime la sensation de la plume qui glisse sur une feuille, le bruit du stylo quand on l’ouvre et le ferme.

J’aime l’odeur des pages d’un livre, j’aime feuilleter, laisser un marque page, tourner et retourner l’objet, revenir en arrière….les liseuses ne m’attirent pas, l’argument du poids dans un sac ou une valise ne suffit pas à me convaincre. Quand j’étais ado, j’échangeais énormément de lettres avec ma meilleure amie, j’en avais des sacs entiers ! (je jure solennellement que je n’ai jamais mis de cœurs à la place des points sur les i !)  Que pouvions-nous nous dire alors qu’on était dans la même classe et quasiment tout le temps ensemble ? On avait même inventé un code pour crypter des messages qu’on aurait voulu absolument garder secret (on lisait beaucoup d’Agatha Christie et de John Dixon Carr à l’époque, ceci explique cela).

Aujourd’hui mes lettres sont des mails la plupart du temps mais je continue à noter des idées, des choses à faire, des adresses, des films vus, des livres lus ou à lire, des citations, des projets sur du papier.

Fleuri …

papeterie hema

papeterie hema 3

J’ai  planqué toutes mes emplettes à l’abri des mains de ma fille qui aurait tôt fait de me piquer mes stylos (même si à ce prix là, ça ne serait pas un drame) en attendant la rentrée pour puiser dans ma réserve secrète.

 ou Navy ?

 

papeterie hema 7

papeterie hema 8

papeterie hema 9

papeterie hema 10

papeterie hema 11

papeterie hema 12

Mon degré de papeterie-manie m’a même poussé à mettre dans mon panier des autocollants …j’éviterai juste de les coller sur mes powerpoint professionnels : )

a photo a day 29 mai

a photo a day may 28

a photo a day collage juin

a photo a day four things

a photo a day 1 juin

a photo a day may 27

Cette semaine il y a beaucoup de photos food (et encore je ne montre pas la glace pistache fleur d’oranger Picard, extra-bonne !), je n’ai pas trop bougé de mon quartier si ce n’est pour assister à une réunion de l’association des community manager lyonnais ou pour aller place Bellecour retrouver ou rencontrer des blogueuses culinaires pour passer une journée derrière les fourneaux.

27 . Can’t live without / écrire et même si c’est souvent sur un clavier, je suis très attachée aux cahiers, carnets, stylos, papeterie
28 . What you’re doing now / des cupcakes aux framboises dont la recette est ici
29. Kiss / dans mon entrée, chez moi, il y a ce poster qui fait très ado et qui était d’ailleurs dans ma chambre quand j’étais ado (un de mes petits cousins avait cru que c’était moi sur la photo))…j’aime qu’on me parle d’amour, je ne m’ne lasse ni au cinéma, ni dans les romans, j’ai une playlist immense de chansons d’amour ..bref en amour j’ai toujours 15 ans …
30. Tool / après les yaourts maison, je me lance dans les glaces et les sorbets maison ..ça va inciter le soleil à rester )
31. Four things / 4 ingrédients ou préparations qui se sont retrouvés dans les assiettes lors de l’atelier culinaire Matines auquel j’ai participé..une journée dont je vous reparle très vite
01. B is for ../ Biolay et Beaupain, les deux albums que j’écoute en boucle en ce moment…le premier est un Best of, j’aurais du mal à ne vous en conseiller que quelques unes, j’ai eu un gros coup de coeur pour Les Cerfs Volants lors du concert mais si vous écoutez celle-là, prenez le temps d’écouter les autres (j’adore quand Benjamin Biolay dit « mon amour »…brrr et j’en ai déjà parlé ici mais gros coup de coeur aussi pour Personne dans mon lit dans son dernier album) …j’alterne avec l’album de Beaupain, ça parle beaucoup du temps qui passe, ça touche sûrement plus les gens qui approchent de la quarantaine (suivez mon regard) mais de Coule à Je suis un souvenir en passant par Baiser tout le temps (attention les requêtes de la mort qui vont suivre), il est souvent dans ma chaîne
02. a moment / ciel bleu pris en photo lundi …ce qui nous attend à partir de demain j’espère )

 Et vous, votre semaine ?

Pin It