Tag

pain au chocolat

Browsing

Hier soir je me suis endormie avec une envie de pain frais pour mon petit déjeuner du lendemain. Ce matin je me suis réveillée bêtement avant tout le monde (le reste de la semaine c’est une torture pour se lever à 7h et aujourd’hui à 8h j’étais yeux grands ouverts…je me donnerais des baffes des fois) avec la même idée. J’ai tenté un repli stratégique vers l’homme dans le lit…effleurement du dos, du cou, glissade jusqu’au caleçon …encéphalogramme plat à tous les niveaux…j’en conclus que je peux faire une croix sur un potentiel câlin du matin alors je n’ai plus qu’une chose à faire : aller acheter du pain frais )

Ma mission : trouver une boulangerie qui n’est pas un terminal de cuisson et qui propose du pain pas trop cuit parce que c’est comme ça que je l’aime. Après un rapide passage dans la salle de bains (ben oui on sait jamais je pourrais croiser Jude Law en chemin le jour où j’ai encore la trace de l’oreiller sur la joue et que l’absence de maquillage me donne l’apparence d’une fleur fanée), me voilà dans la rue au son des cloches de l’église proche qui annonce le début de la messe. Les petits vieux se pressent sur le trottoir, se font des croches pattes pour être aux premiers rangs de l’assemblée des fidèles…à cette heure matinale, je me dis qu’il faut être sacrément motivée…enfin la foi est une chose difficile partageable, c’est peut-être pour ça que ça m’échappe…

9h et des poussières me voilà de retour au bercail avec deux baguettes, un pain au chocolat pour l’homme et un croissant pour le chérubin. J’adore les tartines au beurre demi-sel avec du miel accompagné d’un thé de Noël qui me transporte en Angleterre quand je mets le nez devant. Alors que je savoure cet instant, j’assiste à une scène honteuse dans le salon. L’homme ayant englouti en un rien de temps son pain au chocolat, convoite le croissant du chérubin qui n’y a pas encore touché. Il commence par lui demander s’il peut lui en prendre un morceau puis argument fatal tente de faire diversion en l’embrassant sur le front tout en subtilisant d’une main un bout de viennoiserie. Mais ma chère tête blonde n’est pas né de la dernière pluie, il a repéré le manège paternel et s’écrie « non c’est à moi » soutenu par sa maman )

Voilà un dimanche qui démarre bien malgré le ciel affreusement gris…et il reste une baguette qui irait très bien avec du fromage et du vin….

Et vous, vous l’aimez comment votre pain ?

Pin It