Tag

néon

Browsing

Quand une ex-bibliothécaire vit avec un dingue de presse sous toutes ses formes, difficile de rater les nouveautés en kiosque. Ce week-end j’ai donc découvert un nouveau magazine Néon destiné au 25-35 ans ..même si je ne suis plus dans cette tranche d’âge (déglutissement d’acceptation), je n’ai pas envie de passer tout de suite à Modes & Travaux  )

D’abord j’ai lu le plus gros titre sur la couverture en me disant « chic on parle d’amour »…le sujet n’a rien de nouveau mais ça me passionne toujours autant …peut-être que le jour où cela sera secondaire, il sera temps que je m’abonne à Modes & Travaux.

Ce premier numéro coûte seulement 1.50 euros, vu l’épaisseur du magazine et la richesse du contenu, c’est vraiment attractif. Je doute cependant que le titre vive s’il maintient son prix de lancement.

Et à l’intérieur qu’est ce qu’on trouve ? le magazine est découpé en 6 parties : partager, voir, ressentir, connaitre, avoir et respirer. J’ai trouvé dans chacun de ces chapitres, des sujets qui m’ont intéressé, des idées plutôt originales :

les savoirs inutiles pour briller en société : sais-tu que la carpophobie est la peur des fruits? (ça doit être dur à vivre quand même…panique au marché et au supermarché, elle s’évanouit à la vue d’un étal de fraises) ; sais-tu que les vaches auxquelles on donne un prénom produisent plus de lait ?

les tubes de ma vie ..enfin pas la mienne mais celle d’une personne connue à qui on demande de citer ses morceaux préférés avec  à chaque fois quelques mots pour expliquer pourquoi, quel souvenir cela évoque

un reportage « je t’aime ..sauf quand tu votes » …il vote Sarko et elle Joly..Pour moi totalement impensable ..question de tolérance ou plus compliqué que ça ?

des souvenirs d’enfants adoptés, un sujet qui me touche parce que j’ai un cousin adopté… et l’idée de l’adoption m’a longtemps titillé

un article sur le peer-to-peer landing (quand des particuliers prêtent à d’autres particuliers)..et si on se passait des banques?

un focus sur le burger symbole un temps de la malbouffe et devenu chic l’hiver 2011/2012 avec des adresses ailleurs qu’à Paris (applaudissements de provinciale)

la rubrique ma dose de culture pour 40 euros ou comment remplir son panier de biens culturels sans dépasser cette somme avec des idées de lecture, ciné, expo ou musique

J’ai bien aimé aussi la rubrique dans quel monde, dans quelle société vivons nous ?  …j’ai redécouvert Bruxelles à travers un parcours et les bonnes adresses d’une de ses habitantes…..et bien entendu je me suis gardée pour la fin les pages consacrées au coup de foudre.

Bref, j’ai été vraiment agréablement surprise pour ce nouveau magazine auquel j’ai bien plus accroché que Causette …j’espère qu’il tiendra ses promesses avec les numéros suivants …

Et toi, la presse magazine tu la lis ou pas ?

Pin It