Tag

Mas

Browsing

Non, je ne me suis battue contre personne lors de mon court passage à Anvers mais le jeu de mots me chatouillait comme ce jukebox que j’ai dans la tête et qui se déclenche sans crier gare. Le quartier du Port était d’ailleurs quasi désert ce matin là, peut-être parce que ce n’est pas le plus touristique de la ville, peut-être parce qu’il faisait particulièrement froid pour un 26 mars (température ressentie négative, petits tas de neige gelés par endroits, gants et manteau chaud plus que conseillés). En marchant le long du quai et en regardant les yachts amarrés, j’ai imaginé cet ancien bassin portuaire et ces docks transformés aujourd’hui en résidences alors qu’au fond, sur le ciel bleu, se découpait, la grande tour ocre appelée le Mas, dont j’avais entendu parler la veille pour son restaurant gastronomique (2 étoiles au guide Michelin) avec vue panoramique sur Anvers.

Le hasard voulut qu’à peine à l’intérieur de ce bâtiment, musée de 60 mètres de hauteur  aux collections prestigieuses et dont certains espaces sont accessibles gratuitement, une sirène retentit. On m’expliqua en flamand puis en anglais devant mon air ahuri qu’un exercice d’évacuation commençait. Heureusement j’ai eu l’occasion, un peu plus tard dans la matinée de rentrer dans cet endroit qui a pour vocation de retracer l’histoire de la ville. Pas le temps de visiter les salles, j’ai monté les 10 étages et découvert les couloirs, véritable promenade avec les murs peints et les oeuvres accueillant les visiteurs à chaque pallier. Arrivée tout en haut, je pensais que la terrasse serait ventée et terriblement froide mais elle était au contraire à l’abri et j’ai admiré le splendide panorama à 360 ° sur Anvers.

 

A la première vue impressionnante du Mas du fait même de son architecture (hauteur, grandes vitres ondulés, mains symbole de la ville), se sont superposées ces petits morceaux d’Anvers aux touches de briques rouges.

La prochaine fois, je vous emmène dans le centre historique de la ville, vous me suivez ?

Pin It